• Chroniques

Votez pour le QUONS !

Paul-Henri Frenière

Je trouvais que Québec solidaire (QS) ne parlait pas assez de souveraineté et qu’Option nationale (ON) n’était pas assez à gauche. Alors j’ai inventé un nouveau parti : le Québec Uni d’Option Nationale Solidaire, le QUONS.

Pour l’instant, il n’y a qu’un seul membre, mais ce n’est pas grave. Il y a un début à tout.

Si la tendance se maintient, je voterai probablement pour moi. Disons que pour cette année, je ne vise pas à diriger un gouvernement majoritaire.

Mais un jour viendra - je vous le promets, une main sur le cœur et l’autre sur le volant - la vaste majorité des Québécois et des Québécoises, convertis et converties à mes idées, se rallieront et rallieronneront à ma cause et voteront et voteronneront pour le QUONS !

Dans combien d’années, vous allez me dire ?

Et vous allez aussi me demander, je suppose, si un gouvernement du QUONS va donner préséance à sa vocation sociale-démocrate sur sa volonté ferme de rompre les liens avec un ROC qui ne manquera pas de se durcir avec les années, étant donné le ramollissement chronique de notre fibre nationaliste depuis le dernier referendum. Hein ! Hein ! Pas vrai ?

Ma réponse à ces deux questions sera simple, mais se présentera néanmoins sous deux volets.

Premier volet : On verra.

Deuxième volet : Peut-être.

Je rajouterais peut-être un troisième volet pour nuancer mon propos : Ou vice-versa.

 

Bon ! cette question étant réglée, j’aimerais vous présenter les grandes lignes de mon programme qui résument, en quelque sorte, une plateforme de 1000 pages qui me sert actuellement de piédestal temporaire en attendant celui de l’Assemblée nationale.

Primo, j’ai copié-collé l’entièreté de la plateforme de Québec solidaire. Secondo, j’ai fait la même chose pour Option nationale.

Facile ! vous allez me dire. Pensez-vous sérieusement que je me suis arrêté là ?

Rigueur ! Rigueur ! Rigueur !

En passant, je ne vous ai pas encore dévoilé mon slogan : DEBOUT, QUONS MARCHE MIEUX ! Que je peux être génial, des fois…

Rigueur ! disais-je. J’ai aussi pris la peine de copier le programme du Parti vert et j’en ai parsemé certains éléments dans mon document. Vous pensez que c’est tout ? Oh que non ! Le travail ne faisait que commencer.

Comme je n’avais que 59 pages et que je voulais me rendre à 1000 (pour faire vraiment sérieux), j’ai recopié un roman de Victor-Lévy Beaulieu pour compléter (manuellement, oui messieurs dames). Et voilà le travail !

Ah oui, j’oubliais, je devais vous dévoiler les grandes lignes de mon programme. La plus grande ligne contient très exactement 101 mots et elle appartient à notre VLB national. Ça parle d’inceste et de cheval, ce qui, malheureusement, n’a rien à voir avec notre propos.

Deuxièmement, un gouvernement du QUONS rapatriera tous les pouvoirs, le Cirque du Soleil et Céline Dion (surtout leurs comptes bancaires). Par contre, il expatriera le verglas, les nids-de-poule et Jean Charest.

Voilà, en gros, pour le programme. Parlant de gros, je ne suis pas petit, mais je ne suis pas aussi gros qu’un certain docteur qui aspire à devenir ministre de la santé. De plus, je ne vis pas dans un château et je ne suis pas une femme. Vous pouvez donc voter pour moi en toute confiance.

Donc, le 4 septembre, votez pour le QUONS ! Je ne vous décevrai pas.

Écrire un commentaire >

  • Re: Votez pour le QUONS !

    Excellent petit jeux, mais ce n’est qu’un jeu ! Le mot souveraineté revient à chacun des axes de campagne de QS dans la circonscription. Par ailleurs, s’il est vrai que les 2 programmes se ressemblent, l’avenir nous dira si le rapprochement ne mènera pas à une fusion des deux groupes de militants. Suggérons aussi aux maskoutains la « boussole électorale » sur le site de Radio-Canada... une autre façon de se situer dans cette jungle d’idées et de valeurs qui s’entrecroisent.

  • Ajouter un commentaire