• Chroniques

Saint-Hugues, une halte pleine nature

Roger Lafrance

Parfois, on se dit qu'il faut aller loin pour se retrouver en pleine nature. Après tout, Saint-Hyacinthe est comme une île au milieu d'une mer de maïs et de soya. Par contre, si vous avez envie d'une petite balade et que vous ne voulez pas accumuler les kilomètres au compteur, prenez la route de Saint-Hughes, à 20 minutes à peine du centre-ville. Le parc de la Seigneurie-de-Ramezay vaut vraiment le détour.

Un kiosque, quelques tables de pique-nique et des aménagements de fleurs... Le parc de la Seigneurie-de-Ramezay est une halte intéressante si vous passez par Saint-Hugues. Photo : Roger Lafrance Le petit parc a été aménagé il y a quelques années par la municipalité. On stationne dans la cour de l'église paroissiale et le parc s'étend là, devant nous, avec son kiosque, ses tables de pique-nique et ses sentiers qui longent la rivière Chibouet.

L'un de ses aspects intéressants est certainement les panneaux d'interprétation disséminés ça et là et qui rappellent l'histoire de Saint-Hugues. On y apprend entre autres sur l'établissement des seigneuries, dont celle de Ramezay et les seigneurs qui s'y sont succédé. D'ailleurs, j'ai été étonné d'apprendre que la seigneurie a appartenu aux propriétaires du célèbre Château Ramezay qu'on peut visiter dans le Vieux-Montréal et que leurs seigneuries se sont étendues bien au-delà de la Montérégie.

Certains panneaux rappellent aussi l'établissement des Sœurs de la Présentation de Marie à Saint-Hugues. La communauté s'y est établie quelques années après leur arrivée au Canada. Quelques années plus tard, leur noviciat était relocalisé à Saint-Hyacinthe. Une partie du terrain où est aménagé le parc leur appartenait. 

Dans le secteur boisé du parc, les sentiers s'épanouissent sous les arbres qui bordent la rivière Chibouet. Là aussi, des panneaux d'interprétation viennent agrémenter la visite et nous renseignent sur la végétation et la faune qu'on peut y croiser. Le jour de ma visite, ça piaillait fort dans les arbres. J'y ai fait quelques rencontres intéressantes dont une dizaine de jaseurs d'Amérique qui se sont égayés un bon moment dans un arbuste fruitier. Vraiment magique!
Le parc renferme aussi de grands pins blancs comme il en existait partout dans la région avant l'arrivée des colons. Certains ont sans doute vu le jour bien avant la naissance de la municipalité.

Pour les familles, le parc est une destination idéale: bien aménagé, pas trop long mais suffisamment pour dégourdir les jeunes jambes. On peut y pique-niquer et rien n'empêche de s'arrêter à l'épicerie du village pour se désaltérer et reprendre un peu d'énergie.

Bref, des installations simples et divertissantes comme on aimerait en avoir davantage dans notre belle région.

 

Galerie

  • Image du portfolio
  • Image du portfolio

Écrire un commentaire >

  • Re: Saint-Hugues, une halte pleine nature

    Intéressant. Je passe là régulièrement, mais je ne savais pas qu'il y avait des sentiers.

  • Re: Saint-Hugues, une halte pleine nature

    Avons nous le droit de venir avec notre chien ? Merci

  • Re: Saint-Hugues, une halte pleine nature

    Vous pouvez amener votre chien, à condition qu'il soit tenu en laisse, comme dans tous les endroits publiques.

  • Re: Saint-Hugues, une halte pleine nature

    Super intéressant. Je ne savais pas, mais maintenant, je compte bien aller faire mon tour !

  • Ajouter un commentaire

    Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.