• Chroniques

Fridöm : À quel prix?

Paul-Henri Frenière

Fridöm, c'est le nom du nouveau concept que le Groupe sélection a trouvé pour désigner l'immeuble de huit étages qu'il s'apprêterait à construire au centre-ville de Saint-Hyacinthe. Cette entourloupette orthographique franco-germanique (germanique à cause du tréma sur le o), est une référence au mot anglais « freedom » qui signifie liberté. De là leur slogan : Vivre sa liberté autrement.

Question de voir de quoi aurait l'air cet havre d'insouciance et de volupté, je suis allé voir sur le site web de l'entreprise qui décrit un projet similaire construit récemment à Terrebonne.

D'abord, quelle est la clientèle visée? Apparemment, c'est un couple âgé de 55 à 75 ans qui vend sa maison pour enfin profiter de la vie. Fini le pelletage de neige et la tonte de gazon. Vivement le loisir de n'avoir rien à faire.

Si vous êtes âgé de plus de 75 ans, on vous tolère mais vous n'êtes manifestement pas le client souhaité. Vous risquez davantage de tomber malade et ça, c'est déprimant. Ce que l'on veut, ce sont des vieux riches et en santé.

Et pour que vous conserviez votre bonne forme, on vous offre une salle d'entraînement « dernier cri » et une piscine intérieure avec de l'eau « au sel » s'il-vous-plaît. Bien sûr, un sauna et un spa viennent avec.

Côté divertissement, vous n'aurez pas non plus à sortir de l'immeuble (c'est écrit dans la publicité) puisqu'on met à votre disposition un bar avec un piano, table de billard et grand écran pour regarder le hockey avec vos nouveaux amis.

Le site web précise également : « En louant un appartement boutique fridöm, vous aurez accès en tout temps à un atelier culinaire où vous pourrez recevoir vos convives et les impressionner avec vos talents de chef ! ». Ah oui, j'oubliais, comble du raffinement, les œnophiles pourront disposer d'un cellier pour y conserver leurs grands crus. Désolé pour les restaurateurs du coin.

Évidemment, tout ce luxe se paye. Toujours sur le site promotionnel, on peut choisir les appartements qui restent à louer à Terrebonne. À titre d'exemple, un luxueux logis comportant deux chambres à coucher se loue actuellement 2275$ par mois. À noter que c'est chauffé et éclairé...

***  

Il ne faudrait pas croire que j'en ai contre ces gens qui ont les moyens de se payer ce luxe. Non, tant mieux si ils peuvent se le permettre. Mais, le VRAI prix à payer pour le projet Fridöm, c'est la vingtaine de locataires évincés qui devront l'assumer.

Devoir quitter un logement que l'on habite depuis des années, ce n'est pas rien. Surtout pour une personne âgée qui, elle, n'aura pas les moyens de ranger ses grands vins dans un cellier. Réfugiés dans sa propre ville.

En passant, un article du journal Les Affaires, paru en 2018, révélait que Groupe sélection générait plus de 3 milliards de dollars d'actifs. Et son réseau a continué de s'agrandir partout au Québec, dans le reste du Canada et même aux États-Unis.

Décidément, le marché des vieux riches et en santé est une véritable mine d'or. Mais à quel prix?

Écrire un commentaire >

  • Fridom

    Oui tu as raison peut on a StHyacinthe penser à la classe moyenne un peu???Et dommage pour ces gens qui devront quitter leur logement.Triste oui vraiment!

  • Des loyers abordables svp

    Comme si les gens de St-Hyacinthe avaient tous gagnés le million à la loterie, qui honnêtement dans notre vrai vie à nous maskoutains peut se permettre de payer un loyer comme ça ? SVP peut- on penser à nous un peu les gens normaux qui n'ont jamais eu la richesse des fraudeurs , des travailleurs d'arrache-pied toute leur vie qui méritent aussi d'avoir un endroit où se reposer un peu après la vente d'une maison , un endroit normal sans tout le fla-fla inutile à prix abordable pour la plupart des gens de notre ville. Ce ne sont pas seulement les riches qui méritent une belle fin de vie en retraite ! ! !

  • Fridöm

    Dans un billet publié l'an passé, http://lebloguefinancier.com/retraite-mode-demploi/, je parlais du Lux Gouverneur. J'ai sacrifié une demi-journée pour aller voir ce qui en était. Dimanche dernier, je voulais visiter le Saphir, ici, à St-Hyacinthe, mais la foule me rebute. J'ai donc demandé les prix. Ça ressemble au Fridöm; pour un 3 et 1/2,1500$ avant bébelles, donc 20000$ + /an. On peut presque doubler pour un 5 et 1/2.. La pension de vieillesse avec supplément de revenu garanti y passent vite, c'est garanti. Pas pour le bas peuple.

  • A chaque fois que quelque

    A chaque fois que quelque chose de nouveau arrive, les gens chialent. Arrêtez de chialer; ça sert à rien.

  • A chaque fois par Sébastien Haché

    Vous êtes dans l’erreur Monsieur car dans le projet original Réseau Sélection voulait construire une tour de 15 étages sur le bord de l’eau en privant les citoyens du centre ville des stationnements.La mobilisation d’une partie de la population a fait reculer la ville et Réseau Sélection ça n’avait pas de bon sens.Maintenant il nous revienne avec un projet de 8 étages je crois avec respect pour l’opinion contraire que ce nouveau projet a les mêmes conséquences au niveau du bâti dans cette zone et défigure cet endroit qui normalement avec la réfection de la terrasse Gérard Côté doit donner accès aux citoyens le bord de la rivière.

  • allemand ou suédois

    Le ö existe également en suédois et, dans une forme båtarde, Fridōm pourrait vouloir dire "libre de juger"... Un tout autre concept que le "liberté" de l'anglais "freedom". Et ça se prononce "Fredeume"... Moins élégant, n'est-ce pas? Si les promoteurs le prononcent "Freedom", c'est simplement que, de un, ils détournent l'esprit de la Loi 101 et, de deux, ils sont ignorants et devraient se contenter d'écrire dans une langue qu'ils connaissent parce que, et trois, le ö n'est pas la même chose que la lettre o (à l'inverse de "é", par exemple qui demeure un "e" avec accent

  • Fridom er ses édifices de 8 étages et la Ville de St-Hyacinthe

    Avant de songer à construire des édifices de 8 étages, pourquoi ne pas regarder ce qui s'est construit en face du marché - 1édifice de 5 étages je crois - et dont les espaces locatifs et commerciaux ne sont pas encore loués.Pourquoi construire des tours d'habitation $$$ au risque de les voir inoccupées si la clientèle n'y est pas ?? Le projet pourrait être plus modeste c.a.d. maximum de 4 étages et convenir à une plus grande clientèle ? Question de permettre à plus de gens de profiter des rives sans pour autant en priver les résidants des alentours?

  • Ajouter un commentaire