• Chroniques

Honte à la Ville

Françoise Pelletier

De chez moi, aujourd’hui, j’entends les bruits de la démolition des immeubles dont la Ville a fait l’acquisition pour en faire du stationnement. J’entends les briques tomber au même rythme que notre pauvre démocratie municipale. 

Pensant aux locataires évincés dans les derniers mois, aux propriétaires obligés de vendre leurs immeubles, tout ça dans le but de pouvoir fournir un stationnement public pour parer à celui que la Ville offre sur un plateau d’argent à la compagnie privée de Réseau Sélection pour sa luxueuse tour domiciliaire. 

Pensant que cela fait des mois que des comités citoyens travaillent à faire valoir le bon sens, le sens du bien commun pour tous au centre-ville de Saint-Hyacinthe en demandant le minimum  à leur Ville : être consulté.e.s et d’être rassuré.e.s quant aux impacts environnementaux et sur notre santé comme résident.e.s et travailleuses et travailleurs du centre-ville. 

Hier, 2 octobre 2017,  lors de la dernière séance publique de la Ville avant la dissolution du Conseil municipal en vue des élections, voici les réponses obtenues concernant le suivi des requêtes citoyennes, et des demandes visées par la pétition signée de 2 530 citoyennes et citoyens : 

Alors c'est NON, à l'unanimité de ce conseil municipal pour la consultation et les études d'impacts environnementales et sur la santé publique concernant le dossier Réseau Sélection. 

Non aux 2 530 personnes qui ont signé la pétition le demandant, dont les 500 qui sont directement touchées parce qu'habitant le quartier où la tour de 15 étages se bâtira. 

Non aux études d'impacts environnementales, niant les impacts au niveau de la création de nouveaux îlots de chaleur au centre-ville, malgré les derniers jours de canicule fin septembre, et les ouragans de plus en plus puissants témoignant du réchauffement climatique. 

Non aux études qui devraient mettre en lumière les impacts sur la santé, la pollution atmosphérique découlant d'une circulation automobile accrue et des risques pour la sécurité des enfants habitant le quartier (et qui, habitant l’OMH, jouent le plus souvent dans la rue, n'ayant aucun autre terrain pour jouer à proximité). 

Non aux demandes que soient incluses des femmes dans le processus consultatif, le seul comité existant étant composé exclusivement d'hommes élus et du secteur commercial, refusant même la présence de la conseillère municipale du quartier. 

Non à l'écoute minimale des citoyennes et citoyens, même à la période de questions aux séances publiques qui est pourtant l'endroit privilégié pour entendre les demandes citoyennes en cours de mandat des élu.e.s. 

Non à la transparence et à la rigueur, puisque le DG a omis de répondre clairement ce qu'il advient des requêtes des citoyennes et citoyens qui sont sans réponse depuis le mois de juillet, alors que la Ville a l’obligation de traiter ces requêtes. 

Non à l'éthique et à la moralité, comme la Ville est actuellement à faire faire les travaux de démolitions des trois immeubles, sans avoir procédé à la consultation populaire exigée par son propre règlement municipal, et toujours exigible en vertu de la loi 122. 

Non à l'honnêteté d'avouer sa sale stratégie d'avoir retiré le référendum citoyen exigé par cette loi qui devait avoir lieu le 9 juillet, et dont la Ville a annulé la tenue afin de voir aux démolitions d'immeubles, de sorte qu'il ne reste qu'un tas de roches à défendre lorsqu'ultimement, la Ville se pliera à la loi. 

Honte à la Ville. À l'équipe sortante ainsi qu'à sa haute administration, qui, manifestement, tire toutes les ficelles pour pendre bien haut et court notre démocratie municipale.

 

Post-Scriptum: 

Pour visionner l'extrait de la séance publique où une citoyenne résidente du centre-ville expose la sale stratégie de la Ville concernant le référendum citoyen retiré, se rendre à la 8 min. 24 de la séance du 18 septembre 2017. 

Pour la séance publique du 2 août vous rendre sur le site de la Ville de Saint-Hyacinthe d'ici quelques jours, la séance n'est pas encore mise en ligne à ce moment-ci. 

Séance du conseil 18 septembre 2017 Ville de Saint-Hyacinthe from Ville de Saint-Hyacinthe on Vimeo.

Écrire un commentaire >

  • HONTE À LA VILLE

    Mon seul commentaire : "Heureusement, les élections arrivent à grands pas !

  • Ajouter un commentaire

    Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.