• Chroniques

Une autre économie plus verte et plus sociale

Alain Dumas

Le dernier rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC, septembre 2013) le confirme : la planète est à bout de souffle en raison de l'accélération du réchauffement climatique et de l'épuisement des ressources.

Dans les pays riches, notre empreinte écologique n'est plus soutenable depuis1980. Au Canada, nous consommons comme si nous disposions de l'équivalent de cinq planètes. Cette surconsommation a son corollaire : une énorme dette financière et une dette écologique insupportable. Si nous en sommes là, c'est parce que nous avons perdu le contrôle démocratique de notre économie et de notre environnement. La situation actuelle est de plus en plus qualifiée de crise globale. Mais comment pouvons-nous améliorer la situation actuelle? Quelles sont les alternatives au capitalisme extrême?

La démocratisation de l'économie

L'origine de l'économie est le mot grec «oikos nomos», qui signifie l'art d'utiliser au mieux nos ressources. L'«oikos nomos» est ainsi un moyen de répondre aux besoins humains. Or, à la fi n du 19e siècle, cette vision de l'économie a peu à peu cédé le pas à un autre courant de pensée (dominant encore aujourd'hui), qui fait de l'économie une science de la maximisation du profit et de la consommation. De plus, on observe que la plupart des pays fonctionnent avec une poignée d'actionnaires qui nomment les dirigeants d'entreprises et s'approprient les dividendes. D'où le creusement des écarts de richesse et le déficit démocratique. Pourtant, il existe divers moyens de démocratisation de l'économie. Dans certains pays, comme l'Allemagne, la moitié des membres du conseil d'administration des entreprises sont des travailleurs salariés.

Un autre moyen consiste à étendre des contre-pouvoirs au sein des entreprises en généralisant les syndicats, comme dans les pays scandinaves et au Danemark. On peut aussi démocratiser l'économie en réinstaurant des taux d'imposition élevés sur les hauts revenus, ce qui permet une redistribution plus équitable des fruits de la richesse créée. Depuis 15 ans, une autre forme de démocratie économique se développe dans le monde : l 'économie sociale et solidaire. Des entreprises où les décisions reposent sur ses membres à part égale, et où le but est la rentabilité économique et sociale pour ses membres et les communautés impliquées.

Au Québec, l'économie sociale occupe une place de plus en plus importante : elle comprend 7 000 entreprises qui emploient plus de 125 000 personnes, avec un chiffre d'affaires de 17 milliards de dollars, soit 8 % du PIB québécois.

Une démocratie économique plus verte

La démocratisation de l'économie est sans doute la voie de sortie la plus sure pour sortir notre monde de la crise globale actuelle. Car on observe que le développement de l'économie sociale est associé à des activités économiques plus vertes et moins dévastatrices de l'environnement. Des études montrent qu'une économie plus verte est un gage de développement local. Car le développement des énergies renouvelables, l'isolation des bâtiments et les transports collectifs créent plus d'emplois que le statu quo actuel, et que ces emplois sont plus locaux. Par exemple, des études européennes montrent que la réduction de 30 % des CO2 entraîne la création de 684 000 emplois de plus que le scénario traditionnel. Dans le secteur des transports, on évalue à 8 millions le nombre d'emplois créés dans les transports collectifs, contre une disparition de 4,5 millions d'emplois dans l'industrie automobile. L'équation est simple : les dépenses en moins reliées à l'automobile et au pétrole (importés à 100 % dans le cas du Québec) contribueraient à augmenter le pouvoir d'achat des citoyens et par le fait même les achats locaux dans les services locaux, qui sont reconnus plus créateurs d'emplois que d'autres secteurs de l'économie.

Ce texte a paru dans La Gazette de la Mauricie du 10 octobre 2013

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire

Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.