• Chroniques

Marc Benoit, le missionnaire de la Halte St-Joseph

Roger Lafrance

Au fond, la Halte St-Joseph, ouverte depuis quatre mois seulement, c’est peu de choses : un local sur la rue des Cascades, là où était autrefois Darsigny TV, des bénévoles, et puis des gens qui sont là pour nouer des liens, pour briser leur solitude. Au milieu de ces bénévoles, Marc Benoit est l’âme qui voit à tout. Même s’il travaille encore à mi-temps (il est gardien de nuit chez les Sœurs de la Présentation de Marie), il est présent tous les après-midi de la semaine pour accueillir les gens.

« L’avenir de l’église se trouve en dehors de ses murs, affirme Marc Benoit. Ici, on aborde les gens sur le plan humain. Ils ont des choses à nous dire. C’est d’ailleurs ce qui est le plus gratifiant pour les bénévoles. » Photo : Roger LafranceCette idée de la Halte St-Joseph est née à Granby, suite à la fermeture d’une église. Le curé et une de ses bénévoles ont eu l’idée d’ouvrir un local pour accueillir les gens seuls et maintenir une présence religieuse dans ce secteur du centre-ville. Quand il a vu le résultat, Mgr François Lapierre a lancé l’idée de reproduire l’expérience à Saint-Hyacinthe. Marc Benoit a accepté cette mission de l’évêque, tout comme la dizaine de bénévoles qui se sont joints à lui.

L’aspect religieux est secondaire, admet-il. Il y a bien une petite chapelle dans le local du 892 rue des Cascades, mais elle sert aussi de lieu de rencontre privé. Lors de notre passage, une quinzaine de personnes se trouvaient dans le local. Dans la pièce de l’entrée, quelqu’un jouait de la guitare. À l’arrière, deux hommes jouaient aux échecs.

« Après 69 jours d’opération, nous avons eu 1070 présences à la Halte St-Joseph, rappelle-t-il. On est surpris, étonnés même. »

Il ne se doutait pas qu’il y avait tant de solitude autour de lui. La plupart de ceux qui la fréquentent habitent au centre-ville, dans des chambres ou de petits logements. Environ 90 % sont des hommes. Plusieurs vont à l’Accueil fraternel pour dîner, mais en dehors de leur chambre, ils n’ont nulle part où aller, où fraterniser. La Halte St-Joseph vient combler un besoin.

Marc Benoit ne s’en cache pas : il aurait certainement fait un curé s’il n’avait connu Diane Daneau, qui travaille elle-même à l’évêché ! Mais toute sa vie, il l’a consacrée aux autres : 40 ans chez les scouts et 23 ans chez les Curcillos, le mouvement religieux. Il est habité par la foi. Même s’il n’a fait aucune étude religieuse, il écrit des textes qu’il partage autour de lui. Il a fait de son implication spirituelle un mode de vie.

L’ouverture de la Halte St-Joseph est une suite logique pour lui. « L’avenir de l’église se trouve dans les petites communautés, en dehors de ses murs, affirme-t-il. Ici, on aborde les gens sur le plan humain. Ils ont des choses à nous dire. C’est d’ailleurs ce qui est le plus gratifiant pour les bénévoles. »

Même si le projet est tout jeune, on parle déjà d’ouvrir les samedis et même d’élargir les heures d’ouverture l’hiver prochain pour accueillir les itinérants lors de grands froids.

« La Halte nous nourrit comme bénévole, souligne-t-il. Il se crée des liens. Quand la Halte est fermée, ce contact avec les gens nous manque. On s’inquiète même quand quelqu’un ne vient pas durant quelques jours. »

La Halte St-Joseph n’est peut-être pas grand-chose, mais pour les gens qui la fréquentent et les bénévoles, c’est déjà beaucoup.

Écrire un commentaire >

  • La halte St-Joseph

    Je vous lève mon chapeau et je salue votre empathie, votre génerosité, votre grand sens humain ! BRAVO à vous tous et toutes qui répandez le "partage". C'est le vrai sens de la vie ! MERCI, enfin !

  • Remerciements

    Merci Lucie pour ces bons mots à mon égard et dirigés aussi à tous les bénévoles! Les personnes chez qui nous déversons notre écoute et notre accueil reconnaissent aussi le travail que l'on fait pour eux! LZR3D

  • Ajouter un commentaire

    Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.