• Chroniques

Saint-Hyacinthe la cheap

Françoise Pelletier

J’ai aussi pensé intituler cette chronique ‘’Saint-Hyacinthe la suffisante’’ afin de faire un malicieux clin d’œil à cette campagne publicitaire qui a coûté un bras à la Ville et pour illustrer le mépris que celle-ci vient de démontrer aux organismes communautaires de la région.

En effet, la ville de Saint-Hyacinthe vient de refuser d’abolir la taxe compensatoire au terme d’une démarche menée auprès de cette dernière par nous, organismes communautaires autonomes, représentés par la Corporation de développement communautaire des maskoutains (CDC).  Nous oeuvrons depuis 40 ans sur le sol maskoutain afin d’aider les personnes les plus vulnérables de notre communauté, femmes, enfants, adultes aux prises avec des problèmes de santé mentale. Nous constituons la première ligne du filet social qui permet de manger à sa faim et de grandir en dignité.  Nous sommes également un employeur important de la Ville, avec les plus de 50 organismes membres de la CDC, dont les 13 organismes propriétaires touchés par cette décision de la Ville. 

Dans une lettre adressée à la CDC et envoyée en copie conforme aux organismes communautaires concernés, la ville de Saint-Hyacinthe présente les motifs du refus allant de ‘’l’équité envers les propriétaires fonciers’’ au fait que la Ville, dans sa grande mansuétude et suffisante générosité, aide déjà amplement les organismes communautaires.

Alors, la Ville qui prêche l’équité nous remet ainsi en pleine face qu’elle décide, au gré de ses humeurs fiscales et budgétaires, de financer les organismes communautaires comme bon lui semble en enveloppes discrétionnaires.

Allo l’équité.

En plus d’être insultant, c’est complètement contraire à l’esprit de la démarche conjointe entreprise par les 13 organismes communautaires autonomes et leur CDC qui souhaitaient que cette taxe compensatoire soit abolie pour chacun d'entre eux. C’est ni plus ni moins inviter les organismes communautaires à se voir comme des compétiteurs plutôt que des collaborateurs. C’est faire en sorte que ceux  qui reçoivent déjà une aide financière de la Ville se sentent cheap de cette aide, alors que ceux qui n’en reçoivent pas se sentent lésés par les premiers.

C’est ‘’suffisamment cheap’’, ça, pour que j’en fasse le titre de ma chronique. D’autant que la très grande majorité des villes de la Montérégie ont déjà aboli ces taxes compensatoires depuis belle lurette : Longueuil, Granby, Saint-Constant, Cowansville, Sorel et j’en passe. Non seulement est-ce une aide très précieuse pour boucler le budget des organismes communautaires déjà sous-financés, mais c’est aussi une réelle reconnaissance du travail fait par ce secteur important d’activités. À l’heure où sonnent les coupes budgétaires des paliers provinciaux et fédéraux, où pensez-vous que se pointeront les travailleurs tombés au chômage et les personnes affamées n’arrivant plus à boucler leur budget pour manger ?

Chez nous, bien sûr. Peut-être que nous devrions toutes les référer à la Ville, finalement. Ça aiderait le conseil municipal et le maire à se faire une meilleure idée du travail que nous faisons quotidiennement.

Ça mettrait peut-être la ville de Saint-Hyacinthe dans l’eau chaude. Ça ferait changement du Ice Bucket Challenge relevé par notre maire dernièrement.

L’heure du spectacle est passée.  Il est plus que temps que la Ville se mouille ‘’équitablement’’ pour les enjeux réels qui touchent quotidiennement ses citoyens et citoyennes les plus démunies du territoire. 


Écrire un commentaire >

  • Re: Saint-Hyacinthe la cheap

    Pourquoi ne pas inviter les gens à faire une pétition? Peut-être que la "Ville CHEAP" déciderait de faire une vraie action concrète...Et sinon, bin, au moins ils sauront (tout ce beau petit monde) ce que les gens en pensent. Ils ne pourront pas dire qu'ils ne comprennent pas les reproches.

  • Re: Saint-Hyacinthe la cheap

    Francoise...personne n'est contre la vertue! Ce que vous faites est ADMIRABLE !!! Mais si la ville à maintenu cette décision, il doit y avoir une raison valable. Si c'est le manque de revenus...c'est une raison valable. Je suis persuadé que si il était possible, la ville aurait abolit cette taxe. Il faut parfois avoir un regard lucide vis-à-vis un décision. C'est triste...je sais... on voudrait TOUS que tout le monde mange à sa faim. Personne n'est contre ca!!! Je ne trouve pas que votre article est juste et approprié. Un article teinté de sous - entendus et de conclusions basé sur des interprétations personnelles n'aide pas votre cause (qui est en passant une maudite belle cause). Je vis à Saint-Hyacinthe ... et je n'affectionne pas particulièrement toutes les décisions prises. Mais chose sure : Je ne prétendrai jamais que la ville fait quelque chose pour nous affecter négativement. Désolé...mais votre article est cheap (je le dis sans animosité). Vous êtes capable de mieux faire...de mieux dénoncer les injustice. Il faut parfois donner le bénéfice du doute pour mieux comprendre certaine décision. Bonne chance :-J

  • Re: Saint-Hyacinthe la cheap

    " (...) la très grande majorité des villes de la Montérégie ont déjà aboli ces taxes compensatoires depuis belle lurette : Longueuil, Granby, Saint-Constant, Cowansville, Sorel et j’en passe." Donc si Saint-Hyacinthe n'ets pas cheap, ce serait la pauvresse des villes de la Montérégie. Je sais pas ce qui est pire...

  • Re: Saint-Hyacinthe la cheap

    cheap ou pauvre?...un ou l'autre...c'est pas fort fort...bon commentaire mme Heppell...

  • Re: Saint-Hyacinthe la cheap

    Étrange argument que ‘’l’équité envers les propriétaires fonciers’’. En quoi les propriétaire fonciers sont-ils dans une relation équitable envers les organismes communautaires propriétaires? Offrent-ils des services aux personnes les plus isolées et les plus démunies de la région? Offrent-ils des emplois permanents à des travailleurs.euses permanent.es, des contrats à des contractuel.les? Offrent-ils des possibilités de bénévolat à ceux qui désirent vivre cette expérience humaine? Sont-ils à but non lucratif?

  • Re: Saint-Hyacinthe la cheap

    ouf...traiter de cheap (même sans animosité) une journaliste honnête, qui nomme les choses par leur nom...de façon, je me répète, honnête...(quel vent de fraîcheur cette honnêteté , en passant)...c'est un ti brin brin déplacé a mon avis...l'ais je dis, honnête?...merci mme Pelletier...vous me redonnez un peu d'espoir envers les médias...

  • Re: Saint-Hyacinthe la cheap

    Je ne vois pas où l'honnêteté de ''mme pelletier'' a été mis en doute...et je ne vois où ''mme Pelletier'' à été traité de cheap... Il faut lire les articles et les commentaires jusqu'à la fin Vicky...sinon, tu risque de faire des commentaires impertinents...l'ai-je dis, impertinent. ;-)

  • Re: Saint-Hyacinthe la cheap

    je répondrais que pour moi la ville de st-hyacinthe sans être complètement "cheap"souvent n'applique pas ses priorités aux bons endroits

  • avatar

    Re: Saint-Hyacinthe la cheap

    A-t-on simplement une idée de la somme que cela représente ? Histoire de voir combien la Ville économise et combien les organismes perdent ?

  • Re: Saint-Hyacinthe la cheap

    Oui la ville donne beaucoup d'argent, demander de décortiquer ce montant pourrait démontrer qui en bénéficie le plus, est-ce les corporation des loisirs de quartier ou les autres organismes qui aident les gens démunis.

  • Ajouter un commentaire

    Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.