• Chroniques

LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

Sophie Brodeur

Ça faisait des mois que je disais à Isabelle, mon amie gréviste, que je voulais aller sur la ligne de piquetage des syndiqués de l’Hôtel des Seigneurs parce que j’avais le goût d’écrire quelque chose sur eux. J’ai été tellement occupée que j’ai fini par me dire que je ne pourrais pas le faire, que le conflit se règlerait avant. Ben non, finalement. Même si j’ai beaucoup tardé, le conflit perdure. Quand je me suis enfin rendue sur la ligne de piquetage, le 19 juin, les employés en grève en étaient à leur 238ème  jour de débrayage.

de gauche à droite: Olivier Joyal, Suzanne Hamel, Linda Dion, Marie-Thé Bouchard, Jean-François Montigny et, à l'avant, Isabelle Abran. ( photo : Sophie Brodeur) 238 jours, ça veut dire qu’ils ont passé l’automne, l’hiver, le printemps. Puisque l’été a commencé deux jours après ma visite, ils en sont à la quatrième saison du conflit. Le piquetage, c’est le fun, mais quand il ne se passe rien et que la dernière rencontre avec la partie patronale a eu lieu le 28 mars, c’est long. Une gréviste,  Carmen, m’a dit : « c’est long, mais on n’a pas le choix : c’est la sécurité d’emploi qui nous garde dehors.»

RAPPEL DES GRANDES LIGNES DU CONFLIT

En l’occurrence, c’est l’absence de garantie de sécurité d’emploi. Il s’agit en effet de  l’une des pierres d’achoppement de la négociation. L’employeur refuse jusqu’à maintenant de rendre la convention collective transférable advenant la vente du centre des congrès.

gauche à droite : Robin St-Pierre et Michel Valiquette ( photo : Sophie Brodeur ) « Avec  les modifications qui ont été apportées à l’article 45 du code du travail, la convention collective ne suit pas nécessairement lorsqu’une entreprise est partiellement vendue », m’explique de façon sommaire Robin St-Pierre, président du syndicat des travailleuses et travailleurs de l’Hôtel des Seigneurs - CSN. Advenant la vente du centre des congrès, des employés qui cumulent plusieurs années de service pourraient donc se retrouver, du jour au lendemain, gros-jean-comme-devant. Ils y tiennent, à cette clause, et c’est bien normal.

L’autre point sur lequel la négociation achoppe est le plan vert. Évidemment, ce plan amènerait  une réduction des heures de travail des préposées aux chambres. Selon Michel Valiquette, trésorier de la Fédération du commerce de la CSN, ce point est pourtant protégé dans l’ensemble des syndicats impliqués dans la négociation coordonnée du secteur de l’hôtellerie et même au Hilton Bonaventure, lui aussi propriété de SylverBirch. Selon lui, l’Hôtel des Seigneurs ne donne par l’heure juste dans cette négociation.

RÉCONFORTANTE SOLIDARITÉ

238 jours remplis de patience (pas le choix, dans les circonstances!) et agrémentés de beaucoup de solidarité, heureusement. Aujourd’hui était une de ces journées spéciales pour les grévistes. Deux autobus sont arrivés remplis de syndiqués CSN du secteur agro-alimentaire de la Fédération du commerce. Ils sont venus, le temps d’un diner, prêter main forte, manifester leur solidarité, et encourager leurs confrères et consœurs en conflit de travail. 

Je trouve qu’il y a quelque chose d’émouvant dans la solidarité syndicale. Des inconnus qui viennent appuyer la cause de personnes auxquelles ils se sentent, d’une façon ou d’une autre, liés. Souvent, ils font partie de la même fédération, mais qu’importe, ça n’enlève rien à la beauté du geste. Un jeune homme m’a dit, sur la ligne de piquetage : « Le syndicat, c’est rassembleur. On vit  beaucoup dans une société individualiste, mais il y a plus que ça. »

Écrire un commentaire >

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Ça m'a fait penser à la SAGA tristement célèbre du Manoir Richelieu près de 30 ans plus tard il n'y a pas eu d'amélioration des reconnaissances syndicales que ces malheureux je suis bien triste de le constater Louisette Bernier ex-militante Fédération du Commerce CSN

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Courage à ces travailleurs ,l'employeur en veut trop !

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Vous dites "L’autre point sur lequel la négociation achoppe est le plan vert. Évidemment, ce plan amènerait une réduction des heures de travail des préposées aux chambres." Est-ce que vous êtes en mesure de nous résumer ce plan vert et d'expliquer pourquoi cela apporterai une réduction des heures? Merci

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Je sais que c'est la ville qui veut se porter acquéreur du centre des congrès. Belle façon pour une centaine d'employés de devenir col bleu (employé de la ville). Est ce vraiment ce que nous payeur de taxe voulons, cents col bleu de plus avec fond de pension, assurance et autres avantages à nos frais? Est-ce qu'une compagnie sensé va se tirer une balle dans le pied en imposant une convention collective à un futur acheteur? Et si je comprends bien ce qu'il est écrit dans l'article pour le plan vert, les femmes de chambre vont faire moins d'heure mais ne veulent pas voir leur salaire diminué. Donc travaillé 4 heures mais être payé 8 heures ou quelque chose comme ça... Je connais pas grand monde dans la vie qui sont payé à rien faire...

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Je suis le négociateur syndical dans ce conflit et je trouve navrant qu'il se dise n'importe quoi sur les enjeux de négociation. La demande des salariés n'est pas d'obtenir la convention collective des salariés de la ville, bien au contraire. Ce qui est demandé c'est que leur propre convention collective ne disparaisse pas simplement en raison que le centre des congrès, le pub, le restaurant ou une autre partie de l'entreprise ait été vendue. Avant 2003, le code du travail prévoyait un transfert automatique de la convention collective vers le nouvel acheteur. Cela faisait près de 40 ans que cette règle existait. Lorsque le ministre a déposé son projet de loi, il a dit qu'à l'avenir, c'est par la négociation que cette règle devrait s'appliquer. Les salariés de l'hébergement n'ont jamais demandé de travailler 4 heures et d'être payés 8 heures. Ce qu'ils souhaitent c'est continuer à offrir des services complets à la clientèle qui fréquente l'hôtel; c'est bien différent. Tant qu'à faire une mise au point, parlons salaires. La différence entre les salaires payés à Saint-Hyacinthe et ceux payés au Hilton Bonaventure (il s'agit d'un autre hôtel du même employeur) est de près de 6,00$ pour chacune des heures travaillées. Malgré cela, les syndiqués ne demandent pas les mêmes salaires. Il réclament un rattrapage de ,60$ (10%) de l'écart et la même augmentation EN POURCENTAGE pour la durée de la convention collective.

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Donc aujourd'hui suite à l'annonce du Delta Centre-ville qui fermera ses portes, malgré que l'hôtel soit rentable, vous allez toujours rester là à brandir vos drapeaux. Il me semble qu'à votre place ça sonnerait une cloche. Si un hôtel bien situé, rentable et quand même moins désuet ferme ses portes en mettant à pied 350 emplois il me semble que j'aurais peur pour mes fesses. Surtout après ce que le porte parole de Silverbirch a déclaré dans le journal il y a 1 mois, que Silverbirch serait près à payer le compte de taxe municipal sans y avoir d'opération... Ça donne à réfléchir, non? Je passe devant l'hôtel pratiquement à tous les jours, vous tenez fortement à vos conviction, du moment que c'est de 8h à 16h du lundi au vendredi, du moment qu'il ne pleut pas trop ou qu'il ne fasse pas trop chaud ou trop froid ou qu'il neige pas, que de conviction. De mon temps les grévistes étaient sur les lignes 7 jours semaine, 12 heures par jour, peu importe la température. Je suggère à Silverbirch de continuer se bras de fer, c'est tout à l'honneur de leurs personnels cadres qui depuis le mois de novembre dernier tiennent le fort. Concitoyens de St-Hyacinthe encouragez les gens qui y travaillent (personnels cadres), qui à chaque jour démontrent qu'ils tiennent à leur hôtel en le faisant fonctionner du mieux qu'ils peuvent.

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Savez-vous exactement ce que vous voulez? Comprennez-vous vraiment ce que vous demandez? Êtes-vous au courant de ce qui a déjà été accordé? Il est facile de dire ce que nous ne voulons pas. Le défi est toujours de savoir ce qu'on veut exactement. Ce qui est triste, que vous ne semblez même pas réaliser, est que vous n'avez plus grand chose à offrir. Il n'y a plus que vous. La main d'oeuvre se trouve partout. La valeur de l'Hôtel diminue au même rythme que les événements annulés. Oui, le futur acheteur n'aura pas le choix de vous garder. C'est pourquoi il y a peu de chance que l'Hôtel demeure. Qu'avez-vous à offrir? Qui voudrait d'employés qui refusent de négocier? Vous le dites vous-même, vous attendez le prochain propriétaire. Comment réussirez-vous à convaincre un hôtellier de vous acheter? -Bonjour Monsieur Acheteur Potentiel! Je peux vous appeler Acheteur? Ah d'accord, Monsieur Potentiel, alors. Je sais que nous avons besoin de rénovations. En fait, les dépenses que vous aurez à faire pour que nous soyons compétitfs sont supérieures à la valeur du terrain mais ce n'est pas grave. Avant tout, nous voulons avoir un pouvoir décisionnel sur votre droit de gérance. Vous aurez à négocier avec nous. Ce qui veux dire que nous dirons NON! tant que TOUTES les demandes ne seront pas acceptées. Ah oui! Et pour les 20 prochaines années, vous devez garantir tous nos emplois. Merci Monsieur Potentiel! -SUIVANT!! Bonjour Monsieur Stop! Je peux vous appeller Truck?

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Truck Stop!!! C'est très bien décrit! C'est drôle et tellement triste en même temps... Comme c'est dommage tout ça! C'est facile pour les élus actuels d'offrir un petit cheval de bataille à la CSN. Ils veulent s'en laver les mains. Ils ne veulent plus avoir les membres du syndicat qui travaillent pour la ville sur le dos. C'est pourquoi ils ne veulent pas s'engager à long terme non plus. Ce serait de se tirer une balle dans le pied et empêcher la vente de l'Hôtel car, comme le dit si bien Triste Réalité, personne ne voudra acheter un Hôtel en grève.... Le Truck Stop n'est pas bien loin.... 2014 c'est dans moins de 4 mois.

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Quel fond de pension??? Si vous croyez que nous sommes traités aux petits oignons comme les fonctionnaires gouvernementaux avec une retraite dorée et des voyages tout payés, détrompez vous. Nous n'avons rien de ça. Là, les employeurs passent leur temps à dire n'importe quoi dans les journeaux pour nous faire mal paraitre. Nous ne demandons pas la Lune ni les salaires de Montréal. Nous demandons une protection d'emploi en cas de vente de la partie "Banquet" de l'hôtel. Ce n'est même pas monétaire cette demande mais ils persistent à nous la refuser. Pourquoi refusent-ils cette clause qui ne leur coûtera rien croyez-vous? Je n'y répondrai pas, je crois que la raison est plus qu'évidente. Là il faudrait arrêter de croire les nouvelles en sensations. Nous devons tenir ET NOUS ALLONS TENIR. Que les employés qui sont là depuis 15-20 ans aient une protection au lieu d'être remplacés par de la sous-traitance à volonté est simplement normal. Que nous soyons pour ou contre la grève, une chose est claire, sans cette clause, nous avons déjà un pied à l'assurance-chômage tous autant que nous sommes. C'est ça le principal enjeu. On ne demande pas des protections à ne plus finir et des salaires qui n'ont pas de sens mais un minimum de respect. Et ce respect, amigo, NOUS L'OBTIENDRONT ça il n'y a rien de plus certain que ça. Bonne journée

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Ce que vous allez obtenir en restant sur le trottoir a jouer aux poches comme des innocents, c'est la perte de vos emplois pas une sécurité d'emploi. Me semble que ça prend pas un diplome universitaire pour s'en rendre compte!

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Pourquoi écrire des conneries et dire des bêtises sur les gens qui font la grève. Ces gens ont leurs convictions . Au lieu d'écrire sur ce journal sans en connaitre tous les enjeux venez donc faire un tour sur la ligne de piquetage et parler aux gens. C'est facile de juger les autres. On peut facilement se cacher avec internet aujourd'hui pas besoin de faire face aux personnes. Continuez d'écrire des conneries au lieu d'aller vraiment aux sources . Je crois bien plus que les innocents se trouvent au clavier de ceux qui écrivent ces conneries là .

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Je suis d'accord que ce n'est pas nécessaire d'écrire des bêtises mais en ce qui concerne connaître tous les enjeux, je ne crois pas que les employés sont au courant de les demandes et de les offres qui se sont faits à la table de négo. Je connais des gens des deux côté de la situation et ils ne disent pas la même chose en ce qui a été offert. Qui croire ? Pas que tout le monde dit la vérité sur le négociations - pourquoi pas publier les demandes et les offrent pour que nous puissions tous voir les enjeux et voir qui est prêt à négocier en toute bonne foi? Il ne faudrait surtout pas attendre que l’hôtel ferme ou qu’il y a un nouveau propriétaire avant de reprendre les négos. Si l’article qui a apparu dans le courrier il y a quelque semaine est précis, les représentants des employés syndiqués indiquent qu’ils ne sont pas prêt à négocier avant qu’il y a un nouveau propriétaire – est-ce vraiment dans l’intérêt des employés ?? Pensez-vous vraiment que cela sera facile de trouver quelqu’un qui est intéressé à acheter un hôtel qui vie un conflit de travail avec des chiffres d’affaires qui continuent de diminuer ?

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Bravo! vous avez déjà eu un offre de votre employeur pour un contrat de 20 ans pour le palais des congrès et vous avez refusé soit disant qu'il faut penser à l'avenir de vos enfants, vous n'êtes même pas capable de réfléchir pour vous en ce moment et je comprend pas pourquoi vous pensez que vos enfants vont travailler à l'Hôtel des Seigneurs si vous vous êtes aussi malheureux, a vous écoutez cela fait 15 à 25 ans que vous travaillez là mais vous êtes pas bien. Pour la sécurité d'emploi, certains en ont besoin plus que d'autres et peut-être pas pour les bonne raisons. Bonne journée!

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Quel affront de la part du représentant syndical qui vient dire en pleine télévision au conseil de ville que L'Hotel des Seigneurs est un moteur économique important de la ville de St-Hyacinthe. Faut vraiment manquer de jugement pour prendre une partie importante de l'économie de la ville en otage.

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Entre ceux qui greve pour la bonne raison, il y a ceux qui sont mieux payé a piqueter que s'ils travaillaient et ceux qui ont perdu leurs jobs a la securité et qui dirige le groupe des syndiqué à plein salaire. Les autres ne peuvent rien dire contre la ligne du syndicat sans se faire rabrouer. Les syndiqués ont déjà perdu beaucoup. Si leurs dirigeant sont plus brillant qu' ils en ont l'air, ils travailleraient pour leurs membre plutôt que pour leurs fesses. Une garantie d'emploie n'existe plus. Seul les meilleurs employés gagnent leur garantie. Comme on dit... il faut 3 syndiqués pour remplacer un bon employé.

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Voila!! Tout est dit en si peu de mots...Le jour ou ceux qui sont assis a la "table de négociation" vont négocier dans l'interet commun des employés, il va peut etre y avoir de l'avancement. Malgré qu'ils ont eu leurs chances a plusieurs reprise et tout ce qu'ils ont su faire c'est " On va aller en chercher plus, plus, plus encore plus..." Ce conflit est perdu depuis déja bien longtemps et je trouve ca triste pour tout ceux qui aimaient leurs travail et qui le faisait bien. Et comme tu l'as dit Diane, ceux qui tentent de dire leurs point de vue objectif sur la chose, se font humilier et font rire d'eux par ces dictateurs syndicales. Apres ca, y faut avaler le fait que le syndicat est la pour défendre les interets des employés...ben oui, pis quoi encore!!!Vraiment triste a voir comme saga...

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Les syndiqués ne se rendre pas compte que plus le temps avance, moin ils travaillerons. L'Hotels des Seigneurs de Saint-Hyacinthe est le 3ème plus gros centre de congrès du Québec, donc tous les groupes qui dû a leur grosseur ne peuvent aller à Saint-Hyacinthe devrons aller à Montréal ou Québec... Croyez moi si je serais un directeur des ventes d'un de ces deux hôtels, lorsque j'aurais une demande pour accueillir un de ces groupes, j'exigerais une signature minimum sur 3 à 5 ans de contrat, ces entreprises n'ont plus le choix, alors ils signerons. Cela étant dit, si un jour la grève se termine, qui travaillera dans les syndiqués, les plus anciens des anciens..... Alors la vrai question est: Tous les autres ne travaillerons plus, alors ils se battent pour quoi et pour qui?

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Ils sont tellement calés dans leurs tanières qu’il s’imagine que les propriétaires de l’hôtel seront à 4 pattes pour lécher leurs bottes. Qu’un bâtiment comme celui là ne peut pas fermer. La mentalité d’un syndiqué est que : *Si tu es un patron, tu as de l’argent. Donc faut-q’tu paie. Pour ta dernière questions. - Ceux attachés à leurs emplois resteront. - Les frustrés éternels essaieront d’avoir un autre emploi… syndiqué bien sûr. - Les autres essaieront de camoufler leurs syndicalismes et les multiples mois de piquetages pour se faire engager ailleurs. - Et les pures et dures diront que les autres ne comprennent rien. Chacun doit dire a chacun, chacun doit écouter chacun, chacun doit faire pour chacun.

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Ne prenons pas les gens pour des idiots. Tous savent que, dans la vraie vie, fonds de pension n'égale pas retraite dorée et voyages payés. L'employeur n'a jamais prétendu le contraire... Soyons honnêtes et réalistes! Et la réalité c'est qu'il y a encore beaucoup d'employés au Québec qui n'ont droit à aucun fonds de pension et que le simple fait d'en avoir un (auquel l'employeur contribue) est déjà un privilège. Et puis, quel est ce sous-entendu (commentaire du 16 juillet): ... "Pourquoi refusent-ils cette clause qui ne leur coûtera rien croyez-vous? Je n'y répondrai pas, je crois que la raison est plus qu'évidente". Qu'est-ce qui est si évident? Quelqu’un peut-il donner plus de détails? Personnellement, je trouve dommage, illogique et même égoïste de mettre l'emploi d’autant de personnes en péril pour "symboliquement" sauver les emplois "banquet". À ma connaissance, il n'a jamais été question que ces emplois soient perdus, bien au contraire. Ce que la loi dit (voir commentaires de Monsieur Trépanier) c'est que, en cas de vente, une nouvelle convention collective devra être négociée. À ce moment-là, si et seulement si cette négociation ne se déroule pas selon les attentes, il serait toujours temps de faire la grève! Pourquoi risquer de faire perdre 250 emplois directs (à part des emplois indirects) pour quelque chose qui n'arrivera peut-être jamais? Quant aux objections de certains face à l’implantation d’un plan vert pour l’hébergement, je comprends l’employeur qui ne veut pas renoncer à son droit de gérance concernant les stratégies de ventes et marketing. Le but ultime étant pour toute entreprise d’améliorer sa rentabilité, l’instauration de ce plan permettrait de demeurer compétitifs (puisque que ce plan est offert dans plusieurs hôtels) et, éventuellement, d’attirer plus de clients. Augmentation des clients = augmentation du travail = rentabilité accrue pour tous (clients, employés, employeur). Bien dommage de constater que, finalement, tous se mobilisent (ou s'immobilisent - dépendamment du point de vue) pour soi-disant protéger les emplois de certains employés frustrés qui détestent leur employeur, mais qui n’ont pas le courage d’aller voir ailleurs. Une aberration et une insulte pour tous les autres employés! Loin de généraliser, je crois qu'il y en a quelques uns qui devraient cesser de se regarder le nombril et qui devraient penser un peu plus aux autres... N'est-ce pas le principe de base du syndicalisme: le mieux-être collectif? Que ceux qui ont compris ça se fassent entendre !

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Dans les années 70 les syndicats protégeaient les employées de patron sans scrupule qui les exploitaient mais aujourd'hui les syndicats protègent les paresseux, les fainéants. Un bon employé n'a besoin de personne pour lui assuré une sécurité d'emploie. Je suis né à St-Hyacinthe, je vis à St-Hyacinthe donc à tout les jours j'entends des employés argumenter sur leurs conditions de travail ou sur un supérieur, je me mords les lèvres pour ne pas leur dire ma façon de pensé, mais la c'est assez. Si vous êtes pas comptant il y a plein d'autre emploie. Pour avoir été à l'hôtel avec la Coop fédéré et Unimat, je comprends que le personnel des banquets veulent une sécurité d'emploi parce qu'ailleurs ils ne trouveraient pas ça facile d'être obligé de sourire et de s'occuper de leurs clients au lieu de discuter entre eux. Et puis les serveuses du pub qui ont de la difficulté à nous dire bonjour quand on arrive, on a plus l'air de déranger qu'autre chose. Et pour ce BRAVE qui signe ''aswferght'' au lieu d'apposer son vrai nom, vous dites que les employeurs passe leur temps à dire n'importe quoi dans les journaux pour vous faire mal paraitre. Posez-vous la question à savoir si se ne sont pas vos dirigeants syndicaux qui vous mentent. Par exemple savez vous que lors d'un conflit de travail les gens qui sont à la table de négociation on leur plein salaire durant tout le conflit, bien sur il vous diront que non mais comment croyez-vous que le syndicat les gardent de leur côté. Savez-vous que l'argent qui vous ai donné vient du fond de grève, oui me direz-vous, mais savez-vous que l'argent qui vient du fond de grève national doit être remboursé à la fin du conflit. Personne de donne de l'argent comme ça pour le plaisir. Pensez-y!

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    En tout cas, tu n'as certainement pas été professeur de français. Mais là n'est pas la question. Si les employeurs ne veuillent pas donner la clause qui déplacera la convention s'il y a vente, c'est évident que leur but était de vendre et ensuite utiliser de la sous-traitance. Alors baisser les bras servira à permettre à cet endroit de repartir et sacrifier les emplois du monde travaillant là depuis 15-20 ans. Ceux qui critiquent parlent sans savoir de quoi ils parlent. Je ne pense pas que les syndiqués jouent aux poches uniquement car ça ne leur tente plus de travailler. Soyons sérieux. Les grévistes ne roulent jamais sur l'or pendant une grève alors personne ne fait la grève simplement pour s'amuser. Les demandes ne sont pas monétaires donc aucunement exagérées et même au contraire. Qu'ils respectent les syndiqués et ils rentreront travailler. Au juste, combien de temps pourront tenir les cadres sans argent qui rentre? C'est une grosse bâtisse qui coûte cher. Pourront-ils garder longtemps tous leurs cadres à ne rien faire? Ils devraient même venir s'unir aux grévistes car leur emploi est en jeu aussi, après tout. Ce serait de valeur de sacrifier ce qui a été l'hôtel de l'année 2012... n'est-ce pas?

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    ''les demandes ne sont pas monétaires donc aucunement exagérées'' Si nous transposons ce principe à un autre niveau, disons que je voudrais m'acquérir d'une voiture usagée... Mais avec comme obligation de rouler a 40km max car je suis obliger de garder les vieux pneus... C'est un exemple banale mais réaliste. Il est pour ma part difficile de congédier une employé qui se traine les pattes juste parce qu'il se traine les pattes. C'est une levée de bouclier syndical à chaque fois. Alors, si les propriétaires veulent éventuellement vendre c'est sûr qu'ils ne voudront pas donner une pomme empoisonnée avec le lot. Si pour eux donner à contrat certaines parties de l'hôtel, c'est que les employés y travaillant n'y sont pas efficaces. C'est plate à dire, mais en tant que gestionnaire, j'ai le même problème chez moi. Celui qui se traine les pattes est lent et peut être remplacé. Si les employés étaient aussi vaillants que leur patrons, ils auraient tous une job, c'est garanti.

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Vous dites que les gens parlent sans savoir de quoi ils parlent mais croyez-vous que vous savez de quoi vous parlez? Réfléchissez-y un peu, comment croyez-vous qu'il soit possible que des clients entrent et sortent encore de l'hôtel à ce jour après tout ce temps... S'il ya encore de de la clientèle dans l'hôtel c'est parce qu'il y a des gens qui y croient encore, qui pensent à l'avenir et qui se donne corps et âmes pour maintenir le bateau hors de l'eau et éviter que ça deviennent une épave échoué, impossible à relever. De votre côté que croyez-vous faire actuellement pour l'avenir? Êtes-vous réellement conscients des raisons qui vous gardent dehors? Je vous entends déjà me répondre vos belles grandes phases toute faites sur la sécurité d'emploi mais arrêtons de nous mentir, si mes informations sont bonnes la majorité d'entre-vous avez déjà depuis longtemps un 2e emploi pour combler votre salaire de gréviste alors dans ce cas poruquoi continuer de vous battre pour retrouver votre emploi? Est-ce parce qu'au fond vous êtes conscients d'être priviliégié et que vous en voulez tout simplement plus? Est-ce parce que vous aimeriez avoir plus de pouvoir sur les décisions? De quel droit? Avez-vous uen formation de gestionnaire, des connaissances en économie ou encore mieux de l'argent à investir? Sérieusement je ne vois qu'une seule véritable raison pour rester sur vos positions, l'orgueuil! le désir de vouloir gagner à tout prix! Je ne vois aucune autre raison valable. Maitenant c'est à mon tour de vous sortir une phrase toute faite: À vouloir tout avoir on fini souvent par tout perdre!!

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    L'histoire de cet hôtel est malheuresement remplis d'individus, associations et corporations qui ont voulu en tirer profit au détriment de cette entreprise fiere et dynamique. Cette grêve est juste le plus récent chapitre d'un autre groupe qui veulent "tirer sur la couverte". Ce n'est pas plus leur faute que ceux d'avant, mais ça s'avère que ces derniers sont ceux qui auront mis le dernier "clou dans le cerceuil". J'en suis bien triste.

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Je vous demande, syndiqué, de bien vouloir rentrer travailler. Même si les semaines ne seront pas facile, c'est bien mieux que de tout perde. J'étais syndiqué CSN avant dans d'autre entreprise qui voulais survive à la réalité économique, mais nous (syndiqués) avons fait front à l'employeur et il est arriver ce qu'il devais arriver. FERMETURE. Ne faite pas comme nous !

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    J'ai travaillé plus de 13 ans à l'hôtel des Seigneurs. J'ai toujours œuvré dans ce domaine et la situation des employés de HDS est de loin la meilleure que j'ai pu constater. Les travailleurs de HDS ont de bonnes conditions de travail, mais malgré tout en demandent toujours plus. Il est clair que la majorité d'entre eux n'ont jamais travaillé ailleurs! Plan d'assurance, fonds de pension, horaires de travail presque "personnalisés", il n'y a pas beaucoup de travailleurs qui peuvent s'en enorgueillir! Ce que je trouve malheureux, c'est qu'enfin un propriétaire-gestionnaire était prêt à investir de grosses sommes en rénovations afin qu'ENFIN une bannière, et une vraie, flotte enfin sur le bâtiment. Plus maheureux en encore, c'est de savoir que la majorité des employés sur le trottoir se battent pour une cause qui n'est même pas la leur et n'ont comprennent pas tous les tenants et aboutissants!!!! Bonne chance et toute ma gratitude à ceux qui tiennent le fort et qui prouvent que la solidatité est à l'intérieur!

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Je suis une employee de l'Hotel depuis presque 30 ans.....Nelly vous savez comme moi que les dollars ont les attends depuis des années. Et vous savez comme moi qu'il n'allait pas encore arriver à St-Hyacinthe. Vous connaissez surement l'enjeux majeur de la négociation.....ce n'est pas sur les conditions mais bien la protection des emplois . Peut-être que vous n'avez pas autant d'informations que nous. Je crois qu'ils vous tiennent un peu à l'écart si ils ne veulent pas vous perdre en dedans.

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    30 ans à l'Hôtel des Seigneurs! Quel courage, quelle volonté, que de s'accrifices! Comment avez-vous pu tenir aussi longtemps? À ce qu'on dit, c'est gens sont des tortionnaires qui ont un signe de dollar à la place du coeur. Mais attendez une instant! 30 ans pour vous et 13 ans pour Nelly? On dirait que ça va bien pour la sécurité d'emploi finalement. Si c'est si horrible pourquoi ne pas aller ailleur? Pourrez-vous trouver du travail ailleurs?

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Est-ce que j'ai écrit que c'était horrible....... je crois que mon commentaire est bcp moins arrogant que le votre . C'est moi qui vit la situation et non vous.....et en passant Nelly est une personne que je respecte bcp. De toute facon tous les commentaires sont assez bizarre .....a commencé par la personne qui mentionne que la table de négo a le pleins salaire......et bien c'est totalment faux......et sans oublier la personne qui a mentionné que tous les syndiqués devront remettre les sommes du FDP ......encore une fois FAUX .....c'est cela qui est plutôt choquant de voir comment les gens peuvent dire nimporte quoi . RENSEIGNEZ VOUS avant d'écrire n'importe quoi.......

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Vous dîtes au gens de se renseigner mais vous assumez que le propriétaire n'était pas prêt à s'engager à la rénovation de l'hôtel. Je ne comprends pas comment vous pouvez annoncer ceci quand vous ne faisiez pas partie des études de faisabilité ou aux discussions à Vancouver... à moins que vous êtes du bureau-chef????

  • avatar

    Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Anonyme qui répond à Anonyme - pour ce que nous en savons vous pourriez être une seule et même personne atteinte de schizophrénie qui s'obstine ;)

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    C'est justement ce qu'on vous demande... Renseignez-vous! Le commentaire n'est pas arrogant, il est réaliste. Beaucoup d'employés n'ont pas eu d'autre employeur que HDS. Si vous avez gardé le même emploi durant tout ce temps, ça doit être parce que ce n'est pas trop pire comme endroit. Peut-être que, vous, vous n'avez pas dit que c'est horrible. Mais, ce que vous vous êtes amusé à écrire sur les trottoirs était très éloquant. Bien-sûr vous êtes en droit d'exiger mieux. Êtes-vous vraiment sûr que vous n'en demandez pas trop? À trop demander, on fini par tout perdre. Et détrompez-vous, beaucoup des gens sont affectées par cette situation. Les syndiqués de HDS, les patrons, les non-syndiqués HDS, les commerçants, les élus et vos familles et amis. Mais aussi, les clients présents, passés et futurs. Tous les citoyents de St-Hyacinthe vivent tout cela avec vous. En fait, vous avez raison, nous ne vivons pas la situation, nous la SUBISSONS. Pourquoi croyez-vous qu'autant de gens commentent sur ce site? Personne n'est indifférent. Personne ne peut se permettre de l'être...

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    mmmm.. je crois plutot que l'information est bien manipuler par la csn et ses représentants qui font de l'intimidation sur la ligne de piquetage... plus de 90% des employés syndiqué de l'hotel des seigneurs n'ont JAMAIS travaillé dans un autre hôtel.... et pour comparer des taux salariales avec les hôtels de montréal et spécialement le HILTON qui loue ses chambres à 300$ la nuit en semaine ou a 190$ en tarif de groupe.... y'a quelqu'un qui ne sais pas compter chez vous.... quand l'hôtel va fermer... (oui Quand car c'est inévitable)... vous vous regarderez dans le miroir et dites vous que vous êtes responsable d'une véritable catastrophe économique pour saint-hyacinthe... ensuite, vous irez placer des bas sur les tablettes chez Wal-Marde ....

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Une chose est certaine, peu importe que l’on discute avec la partie patronale ou syndicale. Nous n’aurons jamais TOUTE l’information. Je ne dis pas qu’ils disent des menteries, mais il ne donne que ce qu’ils veulent bien partager pour que l’on se rallie à leur cause. Alors à moins d’être une mouche et assister aux négociations… nous ne pouvons qu’être des spectateurs. Dans l’article du Courrier du 11 juillet, il est dit que presque 50% des grévistes conteste le mandat de grève. Qu’est-ce que vous attendez pour demander un autre vote? Votre demande de vote ne peut être refusée par le syndicat… Si vous désirez vraiment retourner au travail, faites ce que vous avez à faire et c’est tout.

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Voici une simple liste des résultats de la grève. Une baisse de mon chiffre d’affaire de 15%. J’ai licencié 1 employé. Et vous?

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    J'aimerais en savoir un peu plus sur les syndiqués de la ligne de piquetage.. - Quel est donc le salaire de vos dirigeants syndicaux: - Le salaire des négociateurs: - Et les simples piqueteurs... Car moi ce que je sais : - Vous ne faites pas de grosse journée… de +/-8h30 (les clients sont déjà PASSÉ) a +/- 16hr (les clients sont pas encore SORTI…) ILS NE VOUS VOIE MÊME PAS) - Plusieurs sont mieux payé à êtres DEHORS que de TRAVAILLÉ +/-290$/semaines... - Plusieurs font du piquetage comme DEUXIÈME emploie. - Plusieurs n'auraient PAS eu de chômage pour leur mise à pied estivale... - Quelques-uns avaient déjà PERDU leurs jobs et sont sur la ligne de piquetage... La transparence est aussi de permettre à tous de s'exprimer librement = VOTE SECRET. Pourquoi ne pas faire un vote digne des grandes élections = VOTE SECRET Plusieurs aiment leurs job: Faites un VOTE SECRET... Leur présence sera certainement appréciée par leurs supérieurs. Et pour les frustrés, NE VOTEZ PAS, trouvez vous une autre JOB. Laissez la place à ceux qui ont de l'ambition ou qui aiment leurs jobs Pour vous tous, vous ne pourrez JAMAIS récupéré tout vos pertes, n’allez pas plus loin car… A CE POINT-CI VOUS AVEZ DÉJÀ TOUT PERDU… SO SO SO SOLIDAIREMENT TOUT PERDU. Denise Pellerin

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Je ne veux pas être alarmiste mais l’hôtel ne veut plus me louer de salle à partir de janvier. J’y vais plusieurs fois par année et là plus rien. Depuis la grève, j’ai toujours reçu un excellent service. Ça sent la fermeture.

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Comme tout le monde vous avez pris connaissance de la fermeture de l'Hôtel le 22 décembre prochain. Ce n'est pas du bluff comme tout le monde le prétende. Il est toujours temps de faire changer les choses. Parlez avec votre syndicat, acceptez ce qu'on vous offre. La vie est beaucoup plus belle en dedans qu'en dehors. Je ne peux croire que vous êtes prêt à tout laisser tomber. Soyez combattant pensez à l,avenir et non au présent. Pensez à vos familles la qualité de vie de vos enfants. Soyez pro-actif et allez de l'avant. Passez-vous le mot et demander un règlement le plus tôt possible. Faite valoir vos droits en tant que citoyen et membre syndical. C'est votre chance et c'est pas un bluff. Quand vous n'aurez plus de .job., plus d'allocation syndicale et peut-être pas de chômage, que feront-ils pour vous, ceux qui vous ont influencés depuis 11 mois? Réveillez-vous

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Quelle compagnie la CSN fera fermer ses portes après l'Hôtel des Seigneurs? Réveillez-vous

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Est-ce que vous pourriez m'expliquer pourquoi la CSN s'amuserait à faire des fermetures des entreprises ...combien pensez vous en ce moment que le conflit de l'Hotel leur a couté en dollars. Pour exister la CSN a besoins de ses membres donc ce n'est pas logique de penser que la CSN s'amuse à fermer les entreprises. Je suis completement en dehors de ce conflit .....mais j'ai une logique . Ce qu'ils font c'est tout simplement defendre les droits des travailleurs. A mon avis les syndiqués leurs font confiance et je crois qu'ils ont tous les ressources nécessaire et surtout la transparence avec leur membres. En passant c'est quand meme les membres qui votes et non les dirigeants de la CSN alors pourquoi leur mettre tout cela sur le dos .....A ceux qui dise reveillez vous p-etre que vous pourriez vous questionner à votre tour n'est-ce pas !!!!!!!!!

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Triste, tellement triste de voir un établissement de près de 40 ans fermer ses portes! Trop tard? Peut être que tout n'est pas perdu. Le destin de HDS est entre les mains des syndiqués qui, sur le trottoir depuis près de 11 mois, rêvent d'un avenir meilleur, mais quel avenir maintenant que les dés sont jetés??? HDS à fourni des emplois à des dizaines, voire des centaines de personnes et aurait pu continuer à le faire, si..... C'était un fleuron en Montérégie! Connu partout au Québec, au Canada et ailleurs par ces gens venus de partout, dans toutes sortes de domaines! Agriculture, soins des animaux, etc....mes pensées vont toujours à ceux et celles qui, bon gré mal gré, ont tenu la barre à l'intérieur dans l'espoir que tout reprenne!!!!

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Voici 2 choix, lequel choisissez vous? : 1-Les syndiqués signent avec mécontentement, retour au travail progressif mais très lent des employés toujours frustrés. Une clientèle constamment dérangée par les rénovations qui sont vraiment nécessaire 2-L’hôtel fermera assez longtemps pour casser le syndicat. Des rénovations majeures. Réouverture fulgurante et un retour massif de la clientèle. Si l’entreprise à assez de liquidité pour la deuxième option, c’est ce qu’ils feront. PS : Si les syndicats investissait dans ces entreprises, leurs gestions de ‘’grève’’ seraient tellement mieux gérée. Signé : Une entrepreneure lucide.

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Ce soir les syndiqués soulignent leur 1 an de grève, ils ont invité la population à ce joindre à eux.... Ils ont dit à leurs membres qu'ils étaient obligés d'êtres présent, sinon pas de chèque cette semaine... Demain la CSN dira à haute voix, X % de nos membres étaient là! nous tenons les rangs et bla bla bla! quelle tristesse....

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Pour la personne qui dit que si tu n'était pas présent le 28 ocotobre (pas de cheque) completement FAUX ......encore une fois avant de dire quoi que ce soit informez vous ....

  • dwzvezw gkiaprm

    acqmrkpvsobmnpcjmft, <a href="http://www.zjqwnwccdk.com/">ykbhiaiqsg</a> , [url=http://www.vjqkxmejqh.com/]ccmexjknou[/url], http://www.nwoopskhyv.com/ ykbhiaiqsg

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Voici ce que les syndiqués (simplets) de L'Hotel des Seigneurs ont refusés: Augmentation de salaire: 6% dès leurs retour. 1,5 % en août 2014 1,5 % en février 2015 1,5 % en août 2015 1,5 % en février 2016 En cuisine: Tous les employés sont payés pour un MINIMUM de 6 heures de travail, dès qu'ils entrent travailler.( même s'il n'y a pas assez de travail ). Après 10 heures de travail dans la MÊME journée, ils sont payés en temps supplémentaire, soit à temps et demi. Préposé au chambre: Tous les employés sont payés pour un MINIMUM de 8 heures de travail, dès qu'ils entrent travailler.( même s'il n'y a pas assez de travail ). Maintenance et réception et préposé au chambre: Après 8 heures de travail dans la MÊME journée, ils sont payés en temps supplémentaire, soit à temps et demi. Régime de retraite et cotisation de l'employeur: 1% d'augmentation au 1er août 2014 1% sur la pension ou 0.25% sur les augmentation salariales au 1er août 2016 Plan vert: Les syndiqués ont demandés de ne pas avoir de programme vert corporatif ( diminution du service de nettoyage de la chambre pendant un long séjour ) programmes écologique et plus avantageux pour le client. ( Dieu sait que l'industrie de L'Hôtellerie à besoin de programme comme celui-ci dans la restructuration qu'elle vie ) Je vous invite également à visiter les sites ici bas? http://www.lesaffaires.com/archives/generale/l-hotellerie-n-est-pas-malade-mais-elle-va-mal----danielle-chayer-association-des-hoteliers-du-quebec/564177#.UqSCbX-9KSM http://www.hoteliers-quebec.org/blogue/lhotellerie-quebecoise-va-mal/ http://www.hoteliers-quebec.org/actualites/fermeture-dhotels-revue-de-presse/ http://www.radio-canada.ca/regions/quebec/2013/11/20/015-fermeture-loews-concorde-hotel.shtml http://blogues.lapresse.ca/ski/2013/12/02/fermeture-de-la-sapiniere-a-val-david/ http://www.lapresse.ca/voyage/destinations/quebec/montreal/201312/04/01-4717682-lhotel-gouverneur-de-lile-charron-converti-en-residences.php http://www.newswire.ca/en/story/1026165/debrayage-massif-apprehende-les-hoteliers-deplorent-l-attitude-de-la-csn-et-la-lenteur-des-negociations http://tvanouvelles.ca/lcn/economie/archives/2013/07/20130704-192444.html http://argent.canoe.ca/nouvelles/delta-centre-ville-des-emplois-de-qualite-compromis-4072013 http://argent.canoe.ca/nouvelles/affaires/fermeture-de-lhotel-gouverneur-de-sainte-foy-1112010

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    BON NOUS ALLONS FAIRE UNE PETITE MISE AU POINT.....CE N'EST PAS L'AUGMENTATION DE SALAIRE LE PROBLEME. Pour bien se comprendre Les syndiqués simplets comme vous le prétendez si bien ne sont pas sur le trottoir pour des simples augmentations de salaires . La clause qui est nécessaire c'est le 45.2 ....nous preferons ne jamais rentrer si il le faut .....j'espere que c'est assez claire comme réponse. Il y aura un apres Hotel des Seigneurs et c'est tout....les syndiqués ont cheminé bcp depuis 1 an .......en tout cas vous ne pouvez pas leur enlevé la grande solidarité qu'ils ont entre eux. Et un petit secret en passant si cette hotel avait une si bonne réputation encore une fois grace à leur employes qui ont maintenue le fort année apres annee .

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    UNE AUTRE MISE AU POINT... Oui, en effet, c'est assez clair comme réponse . . . et c'est même très éloquent. La mention "nous préférons ne jamais rentrer s'il le faut ..." prouve bien l'égoïsme et la motivation à défendre des "gué-guerres" personnelles qui n'ont rien à voir avec le mieux-être collectif. C'est vraiment "dégueulasse" que certaines têtes fortes tiennent ainsi en otage non pas seulement leurs collègues, pas seulement leur employeur, mais toute la municipalité et la région. La solution est pourtant toute simple: si ton emploi ne te satisfait plus, change de place . . . et laisse les autres vivre en paix ! Il y en a plusieurs qui accepteraient de travailler à l'hôtel surtout avec les améliorations que l'employeur offre. C'est dégoûtant que tout le monde ait à payer pour l'entêtement de quelques personnes qui n'ont, pour certaines d'entre elles, rien à "foutre" de l'hôtel. Quelques jours seulement . . . et il sera trop tard ! C'est à vomir.

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    Je suis triste pour les employés qui voudrait retourner au travail, mais qui sont sous l'emprise des robin et pierre harnois de ce monde... (leaders syndicales de HDS)... la majorité d'entres eux voudrait régler le conflit et rentrer au travail.... mais on peur de s'exprimer car il y a l'épée de Damoclès au dessus de leurs têtes... (avoir peur d'être bannis du syndicat)... ces mêmes leaders qui sont payé à plein salaires par le syndicat.... ces mêmes gens qui se font laver le cerveau par la CSN... vous me donner envie de vomir.... Regarder vous dans le miroir... et songer aux impacts de vos decisions... vous affecter beaucoup de famille et de commerce dans la région... vous irez travailler chez wal-mart avec les amis de chez olymel st-simon.... ils le regrettent tous....

  • Re: LA GRÈVE À L’HÔTEL DES SEIGNEURS SE PROLONGE

    De plus Adrienne délégué syndical du restaurant, anciennement banni par le syndicat anciennement pour avoir été une scab avec. Real et compagnie, maintenant Wow vous êtes tous unis...... Unis pour voir l'Hotel être vendu pour une autre vocation. Bravo Robin, un président de 200 personnes plus d'emplois..... BRAVO

  • Pages

    Ajouter un commentaire

    Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.