• Culture
Visages de femmes

Du théâtre au Centre de femmes

Caroline Laplante

Sous l'impulsion de Suzanne Tisdale, professeure de théâtre au Cégep de Saint-Hyacinthe durant plusieurs années, des participantes du Centre de femmes l'Autonomie en soiE s'activent depuis la mi-janvier à la création d'un spectacle théâtrale sous forme de work-in-progress où les monologues seront à l'honneur. 

Dans un premier temps, lors d'ateliers d'écriture que j'ai eu la chance d'animer, les participantes devaient créer un personnage féminin en s'inspirant de leur imagination, d'une femme qu'elles admiraient ou qu'elles connaissaient. Trois des participantes des ateliers d'écriture se sont ensuite jointes à l'atelier de théâtre munies de leur texte.

Incorporant des éléments du théâtre d'intervention, dont les participantes sont les actrices, et de l'éducation populaire, la création de ce spectacle se déroulera en deux temps. Une première représentation proposera les textes et les interprétations d'une première cohorte d'actrices, puis durant l'année, celles qui désireront poursuivre le processus seront invitées à se joindre à de nouvelles artistes pour la poursuite des ateliers où elles approfondiront les textes existants et en créeront de nouveaux.

Les femmes au théâtre

Jusqu'au milieu des années 1970, la place des femmes au théâtre en était une d'interprète. Interprète de la parole des hommes, interprète de leurs visions de l'univers. Puis, entre le milieu des années 1970 et le début des années 1980, une dizaine de troupe de théâtre féminines et féministes ont vu le jour au Québec. Ces troupes de théâtre touchaient autant à l'éducation populaire qu'à la recherche théâtrale et artistique.

Pour les femmes, le théâtre a été une porte d'entrée dans l'univers de l'expression de soi grâce à l'improvisation qui sert souvent de matière brute à la création, et aussi grâce à la perspective de présenter le fruit de son travail personnel ou collectif sur une scène. Ce théâtre d'intervention s'inspire en général de la vie et des expériences des personnes participantes comme matériau brut pour créer l’œuvre, dans un va-et-vient entre l'improvisation, l'écoute et l'écriture.

Le côté subversif du théâtre des femmes

Durant les grandes époques du théâtre comme le théâtre grec ou le théâtre élisabethain, les femmes ont été écartées de la scène, et il a fallu attendre le  dix-septième siècle pour les voir monter sur les planches. Avant le début du vingtième siècle, très peu de femmes ont écrit pour le théâtre, même si on peut citer les auteures Olympe de Gouge et George Sand. Au début du vingtième siècle, quelques militantes ont créé les premières pièces féministes françaises. Après, il faut attendre la fin des années soixante pour voir apparaître des femmes auteures et metteures en scène. Jusqu'au milieu des années 1980, le théâtre au féminin s'est fait revendicateur. Depuis, la parole des femmes qui utilise le théâtre comme expression s'est normalisée, quoique la représentation des hommes et des femmes dans les métiers de la scène (à l'exception du métier d'acteur) soit loin de la parité.

De l'expérimentation à la découverte

 Le spectacle théâtral Visages de femmes part de l'expérimentation et de l'incertitude de la création pour arriver à l'achèvement de numéros aux couleurs particulières et représentatives du parcours des auteures et actrices. À la fois prise de pouvoir sur sa vie et création artistique, Visage de femmes célèbre l'expression libre de regards singuliers de cinq femmes de notre communauté.

Visages de femmes sera présenté le 15 mai à 13h30 au Centre communautaire Christ-Roi au 390 avenue de Vaudreuil. Le spectacle sera suivi d'une discussion sur les objectifs du projets ainsi que sur son impact sur les actrices.

 

 

 

 

 

Post-Scriptum: 
Bibliographie « Le théâtre expérimental des femmes : essai en trois mouvements » par Lorraine Camerlain et Carole Fréchette.(Jeu: revue de théâtre, no. 36, (3) 1985, p. 59 à 66) [En ligne] http://id.erudit.org/iderudit/27395ac « Les femmes et le théâtre » par Monique Surel-Tupin (Texte tiré d'une conférence donnée au Colloque International sur Le patriarcat comparé et les institutions américaines. Le langage, la culture et les politiques du néo-libéralisme, 2007) [En ligne] dimension.ucsd.edu/CEIMSA-IN-EXILE/colloques/pdfPatri/ch-14.pdf « Le théâtre d'intervention : une pratique psychosociale existencielle » par Danielle Nolin (Présences, revue d'étude des pratiques sociales, volume 1, 2008) [En ligne] www.uqar.ca/files/psychosociologie/n1nolin.pdf « À quoi sert le théâtre d'intervention? Les entrées libres de Jeu » par Michel Vaïs (Jeu revue de théâtre, no 113, (4) 2004, p. 58 à 72) [En ligne] http://id.erudit.org/iderudit/24951ac

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire

Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.