• Culture

Foulire : des livres pour séduire les jeunes lecteurs

Anne-Marie Aubin

Yvon Brochu et Danielle Lajeunesse, ont créé les éditions Foulire en octobre 2002 avec l’objectif de donner le goût de lire grâce à l’humour et à l’imagination de leurs nombreuses collections s’adressant aux lecteurs de 5 à 12 ans.  Une équipe d’auteurs ont su créer des héros aux aventures multiples question de séduire le lectorat des écoles primaires. Sur leur site web, divers outils offrent un coup de pouce aux professeurs afin d’utiliser les titres des diverses collections en classe. Patrick Isabelle, éditeur adjoint et Amélie Côté, directrice artistique se sont récemment joints à l’équipe éditoriale de Foulire.

Premières lectures autonomes

Les aventures d’Emma et Jacob, jeunes héros créés par Martine Latulippe, s’adressent aux lecteurs débutants. Le format carré convient aux petites mains, le texte très bref, abondamment illustré en couleur par Fabrice Boulanger, encourage la lecture autonome.  Parmi les derniers titres parus, l’auteure aborde le temps des sucres, l’Halloween, Pâques, le poisson d’avril. Les récits de structure similaire, donne la parole au grand-papa qui aime bien inventer des histoires loufoques:«Quand j’étais enfant, le 1er avril, je faisais un voyage dans le temps.»

Pour sa part, Johanne Mercier a créé «Mes amis de quartier», série qui propose des récits du quotidien. Dans La cabane, des enfants meublent une journée de pluie à construire une cabane dans la maison avec beaucoup d’imagination et de plaisir. Le lendemain, le groupe d’amis découvre chez Thomas:« Une cabane avec un vrai toit, une vraie porte et deux vraies fenêtres…La cabane de nos rêves... » mais les amis préfèrent aller jouer au soccer.  Comme quoi le plaisir réside davantage dans la création et l’imagination.

La vente de garage raconte l’enthousiasme du groupe d’amis qui cherche à financer l’achat d’instruments de musique pour former un groupe.  Illustrés par Denis Goulet, les textes de cette série témoignent des préoccupations des enfants avec réalisme et humour.

«Henri & Cie» pour faire lire les garçons

Mettant en scène un trio d’amis : Léo (surnommé Bébitte) Henri et FX, la série de romans de Patrick Isabelle risque de séduire beaucoup de jeunes même les non-lecteurs. Les angoisses et les maladresses de cette galerie de personnages font sourire et  ne sont pas sans rappeler François Gougeon et ses amis dans Le dernier des raisins de Raymond Plante publié au début à la fin des années1980.

Opération Béatrice

Enfant adopté, Henri vit avec deux sœurs, un père poète peintre un peu bohème et une mère qui chante pour les enfants. Henri s’ennuie terriblement à l’école mais heureusement, les études primaires se terminent bientôt pour lui et ses  trois amis : Léopold, jeune hyperactif aux habits colorés, FX jeune accroc à son écran et aux jeux vidéo ainsi qu’Élodie son amie depuis la maternelle.   

Notre héros aime les films noir et blanc d’une autre époque, les bandes dessinées et excelle à inventer des histoires. Grand timide, il  incarne la nervosité, la perte de contrôle et les bévues.  Aussi, il est paralysé devant cette belle rousse nouvellement arrivée à l’école,  Béatrice l’amie d’Élodie. Amoureux pour la première fois, il construit des scénarios qui l’angoissent et accumulent les gaffes. Oh quel mystère entoure les filles!! « Ce n’est pas juste Béatrice qui s’en vient ici. C’est une fille! Une vraie fille, qui pense en fille. Une vraie fille dont, il faut que je l’admette, je rêve depuis maintenant une semaine. L’amour, L’amour!»

Mission Bébitte

C’est l’automne, les jeunes décorent l’école pour un party d’Halloween et pensent à leur costume. Des couples se forment, Élodie, amoureuse de O’Neill, est de plus en plus fille, elle change et prend ses distances avec Henri qui ne la reconnait plus. Béatrice passe beaucoup de temps avec Henri qui ne s’en plaint pas.  Avec les premières neiges les jeunes ont bien hâte aux vacances de Noël.

Une série gagnante

Patrick Isabelle a su créer des personnages à l’image des jeunes d’aujourd’hui avec leurs défauts, leurs manies, leurs peurs, leurs rêves et leur langage. Certains sont sympathiques, d’autres détestables comme dans la vraie vie. Des expressions : «dans tes rêves», «c’est cool hein?» Des thématiques d’actualité : familles séparées, nouveaux conjoints, enfants adoptés, familles immigrantes et bien sûr beaucoup d’humour … contribuent à séduire les lecteurs, filles et garçons.


***************
Patrick Isabelle. Henri et Cie. Opération Béatrice. Québec, Éditions Foulire, 2016, 154 p.
Patrick Isabelle. Henri et Cie. Mission Bébitte. Québec, Éditions Foulire, 2017, 191 p.
Patrick Isabelle. Henri et Cie. Coucou café contre-attaque. Québec, Éditions Foulire, 2017,196 p.
Patrick Isabelle. Henri et Cie. L’affaire O’Neill. Québec, Éditions Foulire, 2018, 192 p.
Martine Latulippe, Des bonbons dans le ciel. Illustrations de Fabrice Boulanger. Éditions Foulire, 2017, 44 pages.  (Emma et Jacob,6)
Martine Latulippe, Un poussin et des pirates. Illustrations de Fabrice Boulanger. Éditions Foulire, 2017, 44 pages.  (Emma et Jacob,7)
Martine Latulippe, Des poissons pour la princesse. Illustrations de Fabrice Boulanger. Éditions Foulire, 2018, 44 pages.  (Emma et Jacob,8)
Martine Latulippe, Du sirop pour les robots. Illustrations de Fabrice Boulanger. Éditions Foulire, 2018, 45 pages.  (Emma et Jacob,9)
Johanne Mercier, La cabane. Illustrations de Denis Goulet. Éditions Foulire, 2017, 48p. (Mes amis de quartier,1)
Johanne Mercier, La vente de garage. Illustrations de Denis Goulet. Éditions Foulire, 2017, 48p. (Mes amis de quartier,2)

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire