• Culture
Inauguration de la restauration de l'oeuvre

Jardin de vie - Vision du regard aigu

Au Jardin Daniel A. Séguin
la Rédaction

Artiste québécoise, Francine Larivée a réalisé, en 1976, La chambre Nuptiale, une oeuvre
colossale qui a marqué l'histoire de l'art au Québec. Depuis, elle crée des « installations jardins »
et des oeuvres vivantes qui témoignent de son intérêt pour la nature et l’écologie.

© Francine Larivée, Jardin de vie - Vision du regard aigu, 1987 - 1996 (2013). Photo : Jardin Daniel A. SéguinJardin de vie - Vision du regard aigu s'inscrit dans une série amorcée en 1983. L’artiste prélève des mousses de leur milieu naturel pour les intégrer à ses créations. Cette oeuvre en deux parties est l’aboutissement d’une collaboration étalée sur une quinzaine d’années avec des consultants en biologie végétale, en architecture et en ingénierie. Il s’agit d’une oeuvre de fiction qui simule un vaste paysage montagneux et verdoyant. À la manière d’un jardin Zen, l’oeuvre favorise chez le visiteur un profond sentiment de bien-être, propice au recueillement, à la contemplation et à la méditation.

Le Musée d'art contemporain de Montréal a exposé, en 1987, l’oeuvre Jardin de vie -Vision du regard aigu. En 1996, par voie de donation, EXPRESSION, Centre d’exposition de Saint-Hyacinthe a fait l’acquisition de cette oeuvre, installée depuis au Jardin Daniel A. Séguin. Grâce au soutien du Jardin Daniel A. Séguin, d’EXPRESSION et du Conseil de la culture de Saint-Hyacinthe, l’oeuvre fait l’objet, en 2013, d’une importante restauration, en étroite collaboration avec l’artiste. 

Jardin Daniel A. Séguin 3211, rue Sicotte à Saint-Hyacinthe
Le dimanche 15 septembre à 13 h - Admission spéciale 5$

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire