• Culture

La collection Saint-Amour : la passion du patrimoine et de l’art

Anne-Marie Aubin

Suzanne Saint-Amour, fille de Jean-Paul Saint-Amour et d’Aline Lamarche, est née à Sainte-Christine dans la maison ancestrale de Sinaï, d’Euclide et de Jean-Paul Saint-Amour. Ces trois générations de cultivateurs ont laissé quantité d’objets que son père, Jean-Paul, passionné d’histoire, conteur et animateur, a su conserver et enrichir.

Un héritage à sauvegarder et à mettre en valeur

Monsieur Saint-Amour, qui connaissait la valeur de ces objets usés témoignant du rude travail des ancêtres, a reçu quantité de groupes scolaires et des visiteurs de partout dans son « musée personnel ». Il prenait plaisir à partager ses connaissances et racontait la vie d’autrefois, épaulé par son épouse Aline, qui a consacré sa vie à l’enseignement.

Une passion partagée

Cette passion de ses parents pour l’histoire, la transmission et l’éducation a sans doute influencé la carrière de Suzanne. Suite à ses études en pédagogie, elle a enseigné en Afrique, puis a voyagé en Amérique du Sud avant de rentrer au Québec en 1968 pour repartir, peu de temps après, vers Paris, où elle a étudié en histoire à la Sorbonne. Installée ensuite au sud de la France, elle a été animatrice au musée de Toulon. De retour au Québec en 1994, suite à des études en infographie, elle a travaillé 12 ans pour le diocèse de Saint-Hyacinthe qui a pu profiter de son expérience, de ses compétences et de son professionnalisme dans la réalisation de l’inventaire et du site Web de la Société du Patrimoine religieux.

La collection Saint-Amour, exposition et animation

Jean-Paul Saint-Amour a laissé, à son décès en 2001, une collection de plus de 1500 objets datant de la fin du XIXe siècle au milieu du XXe siècle. Sa fille Suzanne était toute désignée pour prendre en main ce legs précieux.

Afin de bien préserver et mettre en valeur les artéfacts conservés, il a d’abord fallu créer un organisme sans but lucratif, puis inventorier la riche collection avant de l’entreposer. Depuis sa création, de précieux partenariats ont permis à la CSA de mettre en valeur cette belle collection, ainsi que de l’animer de façon originale et toujours très professionnelle : les 5 à 7 du patrimoine, les expositions physiques et virtuelles témoignent de la vie des gens d’ici dans les années 1850-1950 : la vie à la ferme, le quotidien des familles nombreuses, les travaux de jardinage, la couture, la cuisine, les conserves, les sucres, les animaux, le bois de chauffage, les foins… pour en savoir plus, visitez le site collectionstamour.com.

Trois expositions au Magasin Général d’Upton cet été

Cet été, au Magasin Général d’Upton, la CSA présente Pudding chômeur, une exposition qui rend hommage aux femmes qui ont marqué la région. Seront à l’honneur : une historienne, une journaliste, deux sportives, des enseignantes, une infirmière et une agricultrice. Plusieurs objets de la collection Saint-Amour seront présentés au public dans le cadre de cette exposition réalisée en collaboration avec les Fermières et la Société d’histoire de la région d’Acton.

Ryth Kesselring, artiste multidisciplinaire

''Lemoyne et le hockey'', une des trois expositions au Magasin général d'Upton cet étéArtiste multidisciplinaire de Roxton Falls, Ryth Kesselring propose des portraits de femmes personnalisés. Sur la toile, la peinture se conjugue avec la couture de tissus de la garde-robe de la personne représentée.

Serge Lemoyne et le hockey

Une sélection d’objets, d’œuvres et de photographies permettront de mieux connaître Serge Lemoyne, artiste notoire natif d’Acton Vale : son enfance, sa relation avec le hockey, sa période « bleu, blanc, rouge », sa maison déclarée « œuvre d’art en progression » par la Cour Suprême. Un film documentaire, réalisé par la CSA, permettra également de découvrir l’artiste via les divers témoignages de ses amis et de ses proches.

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire

Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.