• Culture

La LAIT est de retour

Claude Mercier

C'était vendredi le 26 octobre à 19 heures qu'avait lieu le premier match de la LAIT 2e génération, dans la salle Dufaut, au deuxième étage du Centre Culturel de Saint-Hyacinthe. L'équipe des Vert, dirigée par Rosalie Vaillancourt affrontait celle des Orange, dirigée par Tanya Brodeur. Comme l'annonce du lieu et de la date n'avaient été faits que quelques jours plus tôt, l'assistance était un peu clairsemée, principalement composée de parents et d'amis des joueurs.

Quand les joueurs sont entrés dans la salle, on les sentait un peu nerveux. Pour beaucoup d'entre eux, c'était leur premier vrai match devant public. L'alignement des deux équipes n'avait été déterminé que la semaine précédente, mais ils avaient pratiqué tous ensemble à quelques reprises.

photo : Claude Mercier L'animateur et organisateur de la ligue, Benoit Messier, a dit quelques mots de présentation et nous a expliqué que pour cette nouvelle mouture de la LAIT, il y aurait deux périodes de 45 minutes au lieu de trois de 30 minutes, ce qui ne change rien à la durée totale du match mais qui évite de perdre un peu de temps avec la deuxième pause. Puis ce fut au tour de la redoutable arbitre, Mélissa Tremblay, de faire son apparition, sous les huées de la foule bien entendu. Le match a enfin pu commencer, avec une improvisation de type fusillade, qui a permis à tous les joueurs de s'affronter, un contre un, et de mettre pour la première fois le pied sur la patinoire, chassant ainsi le trac. Le pari était risqué, mais il a été fort bien tenu par les joueurs qui nous ont laissé entrevoir pour la première fois leur talent.

La première période a passé très rapidement. D'improvisation en improvisation, on sentait que les joueurs prenaient confiance, qu'ils oubliaient le public, et s'amusaient de plus en plus. Parfois l'arbitre, au lieu de décerner des pénalités, faisait des recommandations aux joueurs à la fin d'une impro, un peu comme si ç'avait été un entraînement, afin de les aider à s'améliorer.

C'est en deuxième période qu'on a pu voir les meilleures improvisations. Le trac était tombé, les joueurs apprenaient à se connaître et à se faire confiance, ils construisaient de mieux en mieux leurs impros, pensons entre autres à celles intitulées Le tableau enchanté, à Vacances extrêmes et à celle de type vidéoway. J'avoue avoir été surpris par la qualité du spectacle. Je m'étais dit qu'il ne fallait pas s'attendre à des merveilles d'un premier match, mais j'ai rapidement été détrompé. J'ai beaucoup ri, j'ai été émerveillé par l'imaginaire foisonnant de ces jeunes improvisatrices et improvisateurs qui n'hésitaient pas à essayer des personnages, à se lancer dans des histoires abracadabrantes, sans craindre, semblait-il, de se perdre.

photo : Claude Mercier La partie s'est terminée sur le score de 8 à 5 pour l'équipe des Vert. Pour leur performance, Alexandra Lussier des Vert et William Bouchard des Orange se sont vu accorder une mention, tandis que Louis-Félix Couture (Vert) et Jérémie Houle (Orange) recevaient chacun une étoile.

Comme, pour l'instant, la ligue ne compte que deux équipes, elles s'affronteront encore quatre fois avant Noël, ce qui laisse présager que les joueurs vont rapidement gagner en expérience et en confiance, que les équipes vont se souder et amener leur jeu vers de nouveaux sommets. On m'a dit qu'après le congé des fêtes, au moins une nouvelle équipe devrait s'ajouter à la ligue, ce qui explique pourquoi le calendrier des matchs n'est pas dévoilé pour cette période.

Rappelons que la LAIT deuxième génération regroupe des joueurs de 13 à 18 ans. Les match ont lieu un vendredi sur deux dans la salle Dufaut du Centre Culturel de Saint-Hyacinthe, les prochains seront donc présentés le 9 et le 23 novembre ainsi que le 7 et le 21 décembre. Le prix d'entrée est de 2.00$ pour les étudiants et 3.00$ pour les adultes. Pour plus d'informations, veuillez consulter le site des Productions les Trois Coups : http://productionlestroiscoups.org/PLTC/ACCUEIL.html
ou la page facebook intitulée L.A.I.T. Deuxième Génération.

photo : Claude Mercier

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire

Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.