• Culture

LA NUIT DE VALOGNES : La première production de l’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe

de Éric-Emmanuel Schmitt, mise en scène de Gaétan Paré
la Rédaction

Les finissants de l’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe vous invitent à leur premier spectacle de la saison 2013-2014, La Nuit de Valognes, dans une mise en scène de Gaétan Paré.

 Éric-Emmanuel Schmitt, né en France en 1960, est connu à la fois comme dramaturge, nouvelliste, romancier et réalisateur. Installé en Belgique depuis 2002, il a été traduit en 43 langues et joué dans plus de 50 pays. Ses pièces ont été récompensées par plusieurs Molière et le Grand Prix du théâtre de l’Académie française. Tout enfant il se sentait différent, mal dans sa peau, et appelé à mettre des paroles dans le corps des autres. Ainsi explique-t-il son attrait pour la parole théâtrale. D’abord philosophe, il soutenait en 1983, sa thèse de doctorat sur Diderot et la métaphysique. Il demeurera toujours fasciné par la liberté et l’insolence de celui qu’il reconnaît comme son maître. Sa philosophie de la séduction l’anime encore aujourd’hui. En 1989, Éric-Emmanuel Schmitt vit une forte expérience spirituelle qui ouvre la voie au dialogue avec un Dieu devenu impuissant dans ce monde moderne qui choisit le Mal au lieu du Bien. C’est avec La Nuit de Valognes, sa première pièce en 1991, que l’auteur passe de la philosophie à l’écriture dramatique.

La philosophie prétend expliquer le monde, le théâtre le représenter. Mêlant les deux, j’essaie de réfléchir dramatiquement la condition humaine, d’y déposer l’intimité de mes interrogations, d’y exprimer mon désarroi comme mon espérance, avec l’humour et la légèreté qui tiennent aux paradoxes de notre destinée. Le succès rend humble : ce que je croyais être mon théâtre intime s’est révélé correspondre aux questions de beaucoup de mes contemporains et à leur profond désir de réenchanter la vie.
 

Éric-Emmanuel Schmitt


Qui choisir de plus apte à mettre en scène ce texte fondateur de l’oeuvre dramatique d’Éric-Emmanuel Schmitt que Gaétan Paré ? D’abord formé en arts visuels et médiatiques, puis diplômé du programme de mise en scène de l’École Nationale de Théâtre du Canada en 2009, cet artiste prometteur a été gagnant du prix John Hirsch en 2012. Cette distinction est décernée au fondateur du Théâtre de la Pacotille en tant que jeune metteur en scène dynamique et engagé, dont l’intérêt est marqué pour les écritures contemporaines d’ici et d’ailleurs. Il a participé à une quinzaine de mises en scène. On se souviendra de ses créations récentes, Les Morb(y)des au Théâtre de Quat’Sous et Hamlet est mort. Gravité Zéro Aux Zécuries, qui ont à la fois séduit le public et suscité des controverses.

Représentations : du vendredi 25 octobre au jeudi 31 octobre 2013 à 20 heures (matinée le dimanche à 16 heures, relâche le lundi) à la salle Léon-Ringuet du Cégep de Saint-Hyacinthe – 3000, avenue Boullé.

Réservations : (450) 773-6800 ou (514) 875-4445 (Rive-Sud et Montréal), poste 2408

Tarif : 10 $ (5 $ sur présentation de la carte d’étudiant)

Les billets sont en vente à la Coopérative étudiante du Cégep et à l’entrée de la salle les soirs de représentation.

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire