• Culture
Horticulture

La Ville fait appel à l'ITA pour ses mosaïques

la Rédaction
La Ville de Saint-Hyacinthe a développé un partenariat gagnant avec l’Institut de technologie agroalimentaire (ITA) pour la réalisation des concepts de mosaïques sur son territoire. Sous forme d’un concours, les étudiants du programme de Paysage et commercialisation en horticulture ornementale devaient développer un projet adapté à la structure disponible à la Porte des Anciens Maires.

Photo : François LarivièreUne douzaine de projets ont été déposés. Considérant la qualité des concepts, trois projets ont été retenus par le jury composé de deux professeures de l’ITA, Mme Nancy Hébert et Mme Sophie Mailloux ainsi que du contremaître aux parcs et à l’horticulture au Service des travaux publics de la Ville, M. Philippe Payette-Lavallée. En plus de la Porte des Anciens Maires, les esquisses de deux autres étudiants ont été réalisées à l’intersection de l’avenue Saint-Louis et de la rue des Seigneurs ainsi que sur le boulevard Laurier, dans le secteur Sainte-Rosalie. Le partenariat comprend également une opération d’entretien et de taille de plants de mosaïques dans le cadre du cours.

« Je tiens à féliciter les étudiants qui ont pris un moment de réflexion pour s'exprimer sur leur vision de notre ville. Situés aux entrées stratégiques, citoyens et touristes ont pu découvrir nos plus belles facettes. Cela nous fait toujours plaisir d’offrir une place à nos citoyens-étudiants pour développer leur talent. Saint-Hyacinthe est très fière de ce partenariat et espère poursuivre l’expérience à nouveau », a déclaré M. Corbeil, maire de Saint-Hyacinthe.

« L’ITA est très heureux de ce partenariat avec la Ville de Saint-Hyacinthe concernant la conception et l’entretien de mosaïques. Un projet de ce type permet de bien préparer les étudiants aux réalités qu’ils vivront comme technologues sur le marché du travail. Nous espérons vivement que de telles initiatives inspireront d’autres personnes en choix de carrière à choisir le programme de Paysage et commercialisation en horticulture ornementale de l’ITA, où il existe une rareté de main-d’œuvre importante » a soutenu Mme Martine Fontaine, directrice de l’enseignement à l’ITA, campus de Saint- Hyacinthe.

Galerie

  • Photo : François Larivière

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire

Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.