• Culture
6 décembre

Le plaisir des contes

Anne-Marie Aubin

Les premiers souvenirs de lecture sont souvent associés à l’enfance et aux contes. Souvent, les gens croient que les contes ne s’adressent qu’aux enfants mais en fait, les contes s’adressent à tous les publics.  Le conteur doit raconter et adapter son récit en fonction de l’audience.  L’ethnologue qui collecte le conte ne se pose pas ce genre de question.  C’est à la fin du XVIIIe siècle qu’on a cru bon adapter le conte pour la jeunesse. Depuis, de multiples collections de contes sont nées, s’adressant à divers publics.
 

Des contes pour tous les publics

Lorsqu’on parle de conte, il faut distinguer le conte oral du conte littéraire puisqu'ils s’offrent sur des supports différents : le premier  sur disque ou vidéo, le second en format livre ou album illustré. Il existe des centaines d’éditions des contes classiques : Perrault, Grimm et Andersen. D'ailleurs les illustrateurs rivalisent d’imagination dans leurs adaptations modernes. Les contes sont également publiés sous forme d’anthologies thématiques : contes de Russie, contes de Noël, contes d’animaux, contes érotiques, contes à rire, contes du diable…


La collection Korrigan des éditions de l’Isatis

Cette maison d’édition offre plusieurs contes de différents pays, lesquels ont été réécrits par des auteurs d’ici. Parmi les titres de la collection, Cécile Gagnon signe la légende québécoise La Dame Blanche dont il existe plusieurs versions. 

L’histoire se déroule  au moment où les colons français viennent s’établir  le long du Saint-Laurent. Mathilde et Louis vont bientôt se marier, les navires anglais arrivent dans le fleuve pour attaquer la milice, l’avenir de la Nouvelle- France est en jeu. Les familles de colons se regroupent dans le bois. Victoire,  les français ont gagné!  Mathilde ne pense qu’à retrouver son amoureux. Malgré les dangers, elle profite de la nuit pour partir à sa recherche et le trouve mort parmi les victimes de cette guerre. Elle perd la raison.

 

La dame blanche

Sur la côte de Beaupré et l’Ile d’Orléans, on connaît bien cette légende de la dame blanche. On raconte que certains soirs à la brunante on aperçoit la silhouette de cette jeune femme vêtue de blanc aux alentours de la chute Montmorency. C’est le fantôme de Mathilde Robin, la blanche fiancée morte de chagrin.

Note intéressante, chaque titre de cette collection est accompagné d’un dossier pédagogique.

Les livres disques

Avec le retour du conte oral survenu au milieu des années 90, les éditions Planète Rebelle ont choisi de concentrer leur production sur le conte.  Enregistrés en studio ou lors des spectacles devant public, les disques sont insérés dans une pochette à l’intérieur du livre qui généralement offre une version écrite des contes.
 

Collection  Paroles

Parmi les conteurs et conteuses qui ont publié dans la collection Paroles, Michel Faubert et Michel Hindenoch ont créé Contes et complaintes, deux voix contemporaines.  Enregistré devant public, le disque qui accompagne le livre s’avère très vivant et vise à reproduire le plus fidèlement possible ce qu’est une  soirée de contes. 

 

Michel Faubert, conteur québécois et Michel Hindenoch, conteur français

Deux Michel, à la fois conteurs et chanteurs, racontent, turlutent et chantent à tour de rôle des drames, des histoires sombres… des adaptations, des créations, des fabliaux… qui font tout de même sourire ici et là. Daniel Roy et Michel Hindenoch assurent les liens musicaux : flûte de Pan, cithare hongroise, bombarde, flageolet. 

Le livre offre un peu plus de contes que l’enregistrement.  À écouter et à lire séparément. Ces deux conteurs réputés forment un très beau jumelage.

 

 

 

 

 

Collection Conter Fleurette

Parmi les conteurs et conteuses qui ont publié dans la collection Conter Fleurette destinée à la jeunesse, Joujou Turenne signe Ti Pinge, conte publié tête bêche en anglais et en français. Illustré par Karen Hibbard, traduit par Kathleen Fee, accompagné en musique de Harold Faustin, ce conte enregistré en studio est plus fabriqué et moins naturel que s’il eut été enregistré devant un groupe d’enfants avec leurs rires et leurs réactions. Il faut voir Joujou pour apprécier sa présence sur scène. Cette conteuse d’origine haïtienne et québécoise d’adoption séduit le public avec ses étoffes chatoyantes, ses danses, ses chansons rythmées et ses instruments de musique aux couleurs de son pays d’origine.

 


Ti Pinge

Cette histoire raconte comment Ti Pinge, une petite fille aux prises avec les caprices de Madame M, saura déjouer  sa marâtre qui l’a promise au maître des bois.  Avec l’aide de ses amis elle se vengera et sortira gagnante. Une version moderne de Cendrillon.

Joujou Turenne a également publié Contes à rebours, voyages dans un espace nomade, préfacé par Sylvain Rivière. Ce livre réunit plusieurs contes et chansons s’adressant au grand public.

 

==============================

 

Cécile Gagnon, La Dame Blanche. Éditions de l’Isatis. Collection Korrigan.
Michel Faubert et Michel Hindenoch, Contes et complaintes, deux voix contemporaines. Planète Rebelle. Collection Paroles.
Joujou Turenne, Ti Pinge. Illustrations de Karen Hibbard. Éditions Planète Rebelle. Collection conter Fleurette.
Joujou Turenne. Contes à rebours, voyages dans un espace nomade. Préface de Sylvain Rivière. Éditions Planète Rebelle. Collection paroles.

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire

Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.