• Culture

L'Énéide d'Olivier Kameid au Cégep

Caroline Laplante

Les élèves finissants de l'école de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe fouleront les planches lors du deuxième spectacle de la saison 2015-2016. La pièce, L’Énéide d’Olivier Kemeid, d’après Virgile, sera mise en scène par Benoit Vermeulen. Les représentations auront lieu du 11 au 17 décembre avec relâche le lundi, à la salle Léon-Ringuet du Cégep de Saint-Hyacinthe.

L'auteur de cette version contemporaine de L'Énéide s'est librement inspiré de l’œuvre de Virgile pour revisiter le parcours ayant mené son père et son grand-père de leur Égypte natale jusqu'au Québec. Cette pièce a été nominée en 2009 au prix du gouverneur général du Canada dans la catégorie pièce de théâtre de langue française. L’œuvre de Virgile actualisée par Kemeid est plus que jamais pertinente alors que le monde fait face à la crise des migrants. La pièce suit le voyage d'Énée et de sa famille qui fuient leur pays en guerre pour trouver une terre d'accueil et entrelace antiquité et époque contemporaine.

Benoit Vermeulen, qui a reçu en 1997 le prix John-Hirsch décerné par le Conseil des Arts du Canada pour souligner le travail d’un jeune metteur en scène prometteur, a un parcours ponctué de nombreuses productions remarquées. Il a reçu entre autre le prix de la critique en 2009 et en 2011 pour les productions Éclats et autres libertés et Assoiffé, en plus des Masques de la meilleure mise en scène pour Romances et Karaoké et Au moment de sa disparition. Il est également cofondateur et codirecteur artistique du Théâtre Le Clou, une compagnie de théâtre qui consacre sa création à l'adolescence. Il s'agit de sa première mise en scène pour l'école de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe.

L'Énéide de Virgile, dont la légende remonte au 5ième siècle av. J.-C., s'inspire de L'Iliade et de L'Odyssée et est un des exemple les plus connu d'épopée. Énée est un ancêtre mythique des romain et est le fils de la déesse Vénus et d'Anchise. L'Énéide a été écrit entre 29 et 19 av. J.-C., et comprenait 10 000 vers répartis en douze chants à la mort de Virgile. Cette œuvre a inspiré d'innombrables artistes depuis sa création.

Les finissants des profils interprétation et production de l'école de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe invitent donc le public à cette création qui mettra en valeur leur talent, sur les planches et à la production de ce deuxième opus de l'année. Les représentations auront lieu du 11 au 17 décembre à 20h tous les soirs, sauf le dimanche où la représentation est à 14h. Relâche le lundi.

Écrire un commentaire >

  • Re: L'Énéide d'Olivier Kameid au Cégep

    quel est le prix du billet

  • avatar

    Re: L'Énéide d'Olivier Kameid au Cégep

    10$ (5$ étudiant)

  • Ajouter un commentaire

    Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.