• Culture
UN FILM DE MAXIME-CLAUDE L’ÉCUYER

L’état des lieux aux Rendez-vous

la Rédaction

Tulp Films est fier d’annoncer la présentation du court-métrage L’état des lieux du maskoutain Maxime-Claude L’Écuyer, le jeudi 23 février 2012 aux 30e Rendez-vous du Cinéma Québécois, présenté à 21h30 au Cinéma ONF dans le programme Mémoire.

Mettant en vedette Francis Plante et la voix de Catherine Renaud, L’état des lieux raconte l’histoire d’un homme retournant au chalet de son enfance, malheureusement vendu en son absence au décès de son père.

Illustrant la perte du patrimoine et le désir de se le réapproprier, ce court-métrage de 11 minutes témoigne d’une recherche identitaire, en écho avec un avenir incertain, où nos lieux d’appartenance doivent être reconstruits.

La musique originale est signée par Carl Bastien et la conception sonore par Martin M. Messier. Les images et le montage sont signés par le réalisateur et scénariste Maxime-Claude L’Écuyer.

 

Maxime-Claude L’Écuyer

 

Maxime-Claude L’Écuyer a travaillé, à titre de monteur, à de nombreux documentaires et longs métrages primés : Memories Corner d’Audrey Fouché (Sélection officielle au festival de Pusan, en Corée du Sud 2011), Carcasses de Denis Côté (Sélection officielle à la Quinzaine des réalisateurs de Cannes 2009), François Girard en 3 actes (prix Gémeaux du meilleur documentaire-culture, 2006), Moebius Redux : A Life in Pictures (meilleur film et meilleur documentaire, Comic-Con, San Diego, 2007, Best Biographical Documentary au New York International Independent Film & Video Festival, 2008) et La peau de léopard pour lequel Maxime-Claude L’Écuyer a été mis en nomination dans la catégorie « meilleur montage image documentaire » aux prix Gémeaux en 2007.

Après avoir réalisé quelques vidéoclips et films publicitaires, en 2008, il écrit et réalise un premier court-métrage La cloison, présenté dans plusieurs festivals au Canada et en Europe et Sheng Qi (Souffle de vie) en 2010 présenté aux Jeux Olympiques de Vancouver et dans quelques festivals internationaux. L’état des lieux est son troisième court-métrage. Il travaille présentement au développement de son premier long-métrage intitulé Pentimento.

Fait à noter, Maxime-Claude L’Écuyer, Francis Plante et Martin M. Messier sont tous les trois originaires de Saint-Hyacinthe.

Pour plus d’informations on peut consulter le site des RVCQ au www.rvcq.com.

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire