• Culture

L’Intrigue : trois libraires et un projet

Anne-Marie Aubin

Pendant que certaines librairies ferment leurs portes, d’autres naissent. Si vous passez au centre-ville de Saint-Hyacinthe, vous remarquerez sans doute une toute nouvelle librairie à l’angle de l’avenue Hôtel-Dieu et de la rue Saint-Antoine. Depuis quelques années, trois libraires imaginaient LEUR LIBRAIRIE. Ces trois Maskoutaines ont travaillé sans relâche et voilà leur projet concrétisé.

Trois filles et une passion : LE LIVRE

Une cliente, Louise Desautels et Nadia Collard. photo : Nelson DionL’équipe est formée de trois libraires expérimentées : Louise Désautels cumule plus de 30 ans de métier en librairie, Diane Marquis un peu plus de 20 ans et Nadia Collard un peu plus de 10 ans. On sent tout de suite chez elles une riche expérience de la profession de libraire, une connaissance accrue du milieu littéraire et de la clientèle de notre vaste région, mais aussi une grande passion pour leur métier. Au fil des ans, chacune de ces trois grandes lectrices a développé une spécialité pour un genre, pour des auteurs, pour un lectorat ou pour un aspect du métier, créant ainsi une banque de ressources précieuses au sein de cette joyeuse équipe de professionnelles du livre.

Trois semaines après l’ouverture : déjà de grands projets

La librairie l’Intrigue a ouvert ses portes le 13 octobre dernier et depuis, les vitrines s’animent, les arrivages de livres augmentent, le mobilier bouge et les clients découvrent avec ravissement ce nouveau commerce. Le local est vaste et les vitrines aussi, ce qui permet des étalages variés. Les livres sont bien classés par genre, lectorat, éditeur, collection et mis en valeur dans diverses installations originales. Le lecteur peut ainsi fureter de façon autonome, mais aussi consulter l’une des libraires pour demander des conseils ou des informations.

À l’entrée, des artisans exposent leurs créations et des illustrateurs affichent leurs œuvres, ajoutant ainsi un volet artistique à la boutique. Au centre trône un piano prêt pour les animations musicales, ce qu’on voit rarement en librairie.

On le voit tout de suite : Louise, Diane et Nadia s’entendent pour que l’Intrigue soit beaucoup plus qu’un commerce. Leur librairie se veut un lieu culturel dynamique du centre-ville où les lecteurs pourront se retrouver pour participer à un lancement, une rencontre avec un auteur, un vernissage, un club de lecture, une séance de signature…

La lecture pour tous au cœur de la communauté!

Leur librairie est déjà impliquée dans la communauté. Par exemple, les trois libraires offriront les recettes des ventes de livres usagés à l’Aide Pédagogique aux Adultes et aux Jeunes (APAJ), cet organisme du centre-ville de Saint-Hyacinthe dédié à l’alphabétisation.

Pour ces trois femmes, il est primordial de décloisonner la littérature. Peu importe la forme, le support, le genre, il faut animer la lecture, séduire d’éventuels lecteurs, stimuler les jeunes au plaisir de lire, initier les nouveaux lecteurs aux auteurs, aux divers genres littéraires, aux diverses collections et séries… Parents, enseignants, gardiens d’enfants, éducateurs et animateurs, bénévoles en bibliothèque… Tous sont invités à s’impliquer pour que vive la lecture.

À cet effet, le grand public sera très bientôt invité à participer à différentes activités, histoire de partager la passion de la lecture. On peut suivre la page Facebook de la librairie l’Intrigue ou passer y faire un tour pour plus d’informations.

 

Galerie

  • La 3e libraire Diane Marquis. photo : Nelson Dion
    Diane Marquis. photo : Nelson Dion

Écrire un commentaire >

  • J'ai baucoup de livres et ne sais pas comment en disposer ?

    Est-ce que vous achetez des livres usagés très propres?

  • Ajouter un commentaire