• Culture

Marcel Sabourin en visite à la Librairie l’Intrigue

Anne-Marie Aubin

Marcel Sabourin est bien connu pour ses rôles à la télévision, au théâtre et au cinéma. À la télévision, on se souvient de son interprétation du personnage loufoque de Professeur Mandibule dans La Ribouldingue. Puis, au cinéma, il a joué dans Deux femmes en or, J.A. Martin, photographe, La mort d’un bûcheron, Jésus de Montréal… Plus récemment, on l’a retrouvé dans les séries Les Parent, 19-2 et Trauma.

En plus de jouer, Marcel Sabourin écrit des scénarios, des pièces de théâtre et plusieurs chansons interprétées par Robert Charlebois, entre autres. L’octogénaire débordant d’énergie a récemment publié deux recueils de réflexions aux éditions Planète rebelle, et il sera en séance de signature à la Librairie l’Intrigue le vendredi 26 octobre prochain, à 18 h 30, pour lire quelques textes et échanger avec vous. C’est un rendez-vous !

L’auteur

En préface, Pierre Curzi décrit ainsi Marcel Sabourin : « […] un continent vaste, accueillant, riche et mystérieux […] un improvisateur hors pair et un professeur marquant. » Il nous confie également que Sabourin n’écrit pas assis à un bureau devant un ordinateur, mais bien couché, en parlant à un magnétophone. Faut-il s’en étonner ?

L’interprète

Reconnu pour sa verve et son humour, Sabourin nous offre, dans Petits carnets du rien-pantoute, des réflexions, des observations sur l’amour, la société, l’environnement, le sens de l’existence, l’instant présent, la vie :

« La vie./C’est tout ce qui nous différencie des pierres…/Mais/Nous engendrons./Par la parole,/Par les gestes,/Par ce qu’on écrit, peint, chante, invente./Par ce qu’on aime,/Tout ça enfante./Nous sommes engendreurs, qu’on le veuille ou non. »

L’auteur-comédien interprète 16 textes enregistrés sur le CD qui accompagne le livre. Il raconte avec la passion et l’éloquence qu’on lui connait.

« Et si on a de quoi manger, se vêtir,/Un toit/Et pas trop peur du lendemain,/Être heureux,/C’est aussi simple que ça. »

Les photographies très expressives de Jérôme Sabourin illustrent le recueil. La typographie souligne l’intonation de l’auteur-interprète.

Le poète philosophe

Ces petits « rien-pantoute » de la vie de tous les jours s’avèrent parfois philosophiques, spirituels et humoristiques. L’auteur traite de l’humain dans la grande sphère de l’univers. Ces fragments nous permettent de mieux connaître l’homme derrière le comédien, sa joie de vivre, ses angoisses et sa sagesse.

« […] je ne puis changer le passé, même immédiat./C’est pourquoi je me dis “oui” à ça/Le plus totalement possible./Pas un jour à la fois, un instant à la fois,/Et que je le déguste/Comme si c’était le seul. Le ça. »

Une suite aux petits carnets

Suite au succès de Petits carnets du rien-pantoute, Sabourin persiste et signe 86 nouveaux textes poétiques, existentiels et humoristiques dans le recueil intitulé Encore et toujours… rien pantoute. On peut entendre une trentaine de textes, sur le CD, qu’il narre avec sa verve légendaire. À lire et écouter séparément.

*******************

Marcel Sabourin. Petits carnets du rien-pantoute (Livre CD), Photographies de Jérôme Sabourin, Montréal, Éditions Planète rebelle, 2017, 89 p. (Collection Paroles)

Marcel Sabourin. Encore et toujours… rien pantoute (Livre CD), Montréal, Éditions Planète rebelle, 2018, 135 p. (Collection Paroles)

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire