• Culture

Nouveau Centre culturel – Entente de partenariat entre la Ville et Humania Assurance

la Rédaction

La Ville de Saint-Hyacinthe a procédé à la signature d’une entente avec l’entreprise maskoutaine Humania Assurance dans le cadre de la construction du nouveau Centre culturel. La convention prévoit qu’Humania Assurance verse à la Ville une commandite de 300 000 $ étalée sur quinze années. En contrepartie de cette somme, le bâtiment portera le nom de « Centre culturel Humania Assurance ». Les modalités liées à cet engagement ont été établies à partir des ententes signées antérieurement pour le Centre aquatique Desjardins et le Centre des Arts Juliette-Lassonde.

Le maire Claude Corbeil et monsieur Richard Gagnon, président et chef de la direction de Humania Assurance. PHOTO : François Larivière Lors de la signature, le maire Claude Corbeil s’est dit ravi qu’une institution comme Humania Assurance, anciennement La Survivance, tienne à s’impliquer dans la communauté : « Il s’agit là d’un geste de générosité et d’aide qui guide plusieurs générations depuis la fondation de l’Union Saint-Joseph, société d’entraide maskoutaine ancêtre d’Humania Assurance. »

Érigé au 1675 rue Saint-Pierre Ouest, sur les terrains de l’ancienne Métairie Saint-Joseph, devenue propriété de la Ville en 2012, le nouveau Centre culturel Humania Assurance accueillera 14 organismes du territoire maskoutain. « De nos jours, nous savons que l’expression artistique contribue au mieux-être. Ainsi, portés par l’histoire du lieu et par la mission des fondateurs d’Humania Assurance, tous pourront profiter de cette nouvelle infrastructure au service de la communauté maskoutaine » a ajouté le maire. Les coûts de réalisation de ce projet sont évalués à près de neuf millions de dollars.

Dès cet automne, la Ville de Saint-Hyacinthe et Humania Assurance amorceront une réflexion pour souligner la valeur patrimoniale du site de la Métairie Saint-Joseph.

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire