• Culture

Orange annonce ses couleurs

Paul-Henri Frenière

Vendredi dernier au parc Casimir-Dessaulles – Un homme vêtu d'un collant blanc et d'une longue cape orange plante des carottes dans le gazon. Rigoureusement alignées, ses carottes déterminent son territoire, affirme-t-il. Un autre hurluberlu qui a choisi le parc pour se donner en spectacle? Oh que non, c'est une performance qui annonce la tenue de Orange, l'événement d'art actuel de Saint-Hyacinthe qui débutera officiellement le 19 septembre.

Photo: Paul-Henri Frenière.

Une fois ses nombreuses carottes bien plantées, l'artiste s'adresse à une dame sagement assise sur un banc. « Il m'a donné une recette de crème de carottes, a-t-elle confié à MOBILES par la suite. Il ajoute un peu de jus d'orange pour donner de l'acidité. Il m'a donné aussi une grosse carotte et j'ai eu envie de lui remettre en échange un concombre que je venais d'acheter au marché. Mais j'étais trop gênée. C'est un jeune homme très sympathique » a conclu la gentille dame.

Éric Ladouceur est un artiste multidisciplinaire reconnu qui expose régulièrement en solo ou en groupe. Détenteur d'une maîtrise en arts plastiques en 2000, il s'inspire, entre autres, de l'esthétique de la publicité et des super héros pour développer son art.

Depuis 2001, Éric Ladouceur personnifie le « Capitaine Midas ». Il fait référence au mythe grec du Roi Midas qui avait obtenu d’Apollon le pouvoir de transformer tout ce qu’il touchait en or. Son personnage a la faculté de pouvoir métamorphoser toute matière en objet précieux.

Certaines de ces carottes sont donc devenues des « carottes d'or » qu'il a disséminées dans la fontaine au centre du parc. Et c'est là qu'est entrée en jeu une autre artiste, Arkadi Lavoie Lachapelle. En quête de ces précieux légumes, elle a exploré la fontaine pour les trouver, allant même jusqu'à obstruer les jets d'eau avec son corps.

Artistes en résidence

Éric Ladouceur et Arkadi Lavoie Lachapelle ont passé la semaine dans une maison non loin de Saint-Hyacinthe avec deux autres artistes en art actuel (Victoria Stanton et Céline Boucher). Ces artistes « en résidence » ont échangé et présenté des performances diverses depuis le 7 septembre.

Photo: PHF. On reverra ces quatre artistes réunis lors de l'inauguration officielle de Orange 2015 : Les Viscéraux – Une esthétique de l'appétence, qui aura lieu le 19 septembre, à 14 heures, au Centre Expression.

L'exposition s'échelonnera jusqu'au 25 octobre et une série d'activités complémentaires sont prévues. On peut consulter l'horaire complet en se rendant sur le site de l'événement : http://www.expression.qc.ca/orange5/index.html

Dans les faits, les portes de cette exposition d'envergure sont ouvertes depuis samedi dernier. On peut y voir les œuvres d'une quinzaine de créateurs en art actuel répartis dans trois sites différents : le Centre Expression (à l'étage du marché) et au 1767 et 1775 rue des Cascades.

À ce dernier endroit, on retrouve un pavillon dédié essentiellement à l'art japonais. Avis aux cœurs sensibles : les photographies qui y sont présentées sont assez... troublantes. Le coprésident de l'événement, Alexandre Taillefer, nous avait prévenu : « Je vous garantis que les gens vont être déstabilisés par Orange 2015. Et c'est cela que l'on recherche... ».

 

Galerie

  • Image du portfolio
  • Image du portfolio
  • Image du portfolio
  • Image du portfolio
  • Image du portfolio

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire

Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.