• Culture

Saison foisonnante pour Julie Royer

Anne-Marie Aubin

Cet automne, Julie Royer publie deux nouveaux romans, anime une nouvelle série d’émissions de Gribouille à la télévision, participe à quantité d’activités littéraires dans les écoles, salons du livre… tout en trouvant le temps de créer.

Un roman passionnant pour les adolescents

Julie Royer . photo : Yves Junior BrousseauArtiste multidisciplinaire, Julie se passionne pour la danse, les costumes, le maquillage, la lecture, l’écriture, le chant, la musique, les arts visuels… et toutes ces facettes artistiques, dans lesquelles elle excelle, se retrouvent dans son dernier roman : Rock’Elles’Roll, Angela-Rose.

« J’avais en tête le projet d’écrire un roman sur un groupe de musique. En séance de signature au Salon du livre de Montréal en novembre dernier, Boomerang éditeur me donne le feu vert et c’est ainsi que Rock’Elles’Roll prend naissance ». Plus tard, les éditeurs confient cette série à une équipe d’auteures qui imagineront divers épisodes à cette série qui s’intitule: « 5 filles, un rêve et du rock ! »

Place à la musique

Notre auteure maskoutaine signe le premier titre de la série : Angela-Rose. La musique francophone y foisonne. On reconnait plusieurs chansons d’aujourd’hui et quelques autres du passé. « De tout ce que j’ai publié, ce texte est le plus autobiographique. Je me suis servi de mon expérience de chanteuse, de mes souvenirs d’adolescence. »

L’histoire débute alors qu’Angela-Rose arrive en retard à son cours de mathématiques parce qu’elle s’est attardée devant une affiche du babillard : « Un concours de groupes ! Mon cœur bondit dans ma poitrine ! Le temps d’un éclair, je m’imagine sur scène, un micro à la main, brillant de mille feux, applaudie par toute la polyvalente. » Voilà la trame : créer un groupe, trouver des musiciens, créer des chansons, des costumes, des chorégraphies, des affiches, une page Facebook, des photos, puis répéter, répéter en espérant gagner le concours.

« Je voulais créer un contexte réaliste : un concours avec des étapes à franchir, des filles débrouillardes qui travaillent fort et qui croient en leur projet malgré les difficultés, la compétition… » Cette lecture incitera peut-être les jeunes à oser, à essayer, à rêver surtout.

« C’est grisant la création »

Angela-Rose traverse une période difficile : la séparation de ses parents, les conflits dans la famille, l’insécurité, le stress de la compétition au concours de groupes, la rivalité des bandes d’amis à l’école… Elle n’est plus une enfant : « J’aurais voulu rester une enfant à jamais… La vie était si simple quand on n’avait qu’à choisir les vêtements qu’on porterait le lendemain ou encore la saveur du Popsicle qu’on nous offrait ». Créer, écrire, danser, chanter, lire, rêver… voilà ce qui sauve Angela-Rose. Elle se réfugie dans sa chambre pour rédiger son journal, composer des chansons, imaginer sa vie d’artiste. Angela-Rose est un exemple typique de résilience : « J’ai de la peine, mais, en même temps, je réalise que, grâce à la création, j’ai transformé mon chagrin en chanson. »

Plaisir garanti

Les ados d’hier et d’aujourd’hui reconnaitront la vie scolaire et les professeurs, les amours, la famille, l’amitié, la quête d’identité, les vedettes… Le texte fait sourire et témoigne des plaisirs de la vie. Le graphisme et la typographie soignés et recherchés rendent la lecture très vivante.

Les 4Z mènent l’enquête

Julie Royer signe également un roman pour les lecteurs plus jeunes. Un inventeur de bidules, une chanteuse artiste du déguisement, une rédactrice qui se passionne pour les mots et l’écriture et un cascadeur, voilà les 4Z, une joyeuse bande à l’imagination fertile qui intrigue et fait sourire.

Suite aux événements étranges des derniers jours à l’école (des yeux dans une boite à lunch, des messages secrets tachés de sang…), deux garçons et deux filles membres du journal étudiant de l’École des Étoiles savantes créent une agence secrète : les Zalphajusticiers. Chacun observe attentivement les suspects : croyant faire face à des loups-garous, ils préparent une opération secrète afin de les prendre au piège et épargner ainsi les élèves de l’école. Une journée pleine d’imprévus les attend en ce vendredi 13 octobre !!! Lecture amusante, pleine de rebondissements, juste à point pour l’Halloween.

Post-Scriptum: 

Julie Royer. Rock’Elles’Roll. Angela-Rose. Boomerang éditeur. 2016, 431 p. (5 filles, un rêve et du rock !)

Julie Royer. Les 4Z. Opération casse-croûte. Boomerang éditeur, 2016, 283 p. (Slalom)

Écrire un commentaire >

  • Félicitations

    Bravo, Julie pour cette passion qui irradie et apporte de la joie. 3

  • Ajouter un commentaire