• Culture

Trois titres pour célébrer avec papa!

Anne-Marie Aubin

À quelques jours de la fête des pères, je vous propose un roman pour adultes, une bande dessinée pour tous et un album pour les enfants,  les trois titres abordant la même thématique : la paternité.

L’homoparentalité : un roman acadien

Alain Pierre Boisvert est directeur du Collège communautaire du Nouveau Brunswick et signe un premier roman : Mépapasonlà, mettant en scène Mathu et Ricky, couple homosexuel, ainsi que Jacob, leur petit garçon adopté en Jamaïque.  

Être père adoptif

Ricky est acadien et Mathu est un Franco-Ontarien qui a grandi au Nouveau-Brunswick. Ils vivent dans la région de Fredericton et créent ensemble pour fiston une vie des plus agréables aux couleurs de l’enfance. De nature passionnée, ces deux papas feront l’impossible pour leur petit hibou en matière d’éducation, de nutrition, de loisirs, de voyages…  Certaines situations s’approchent du conte tant elles sont incroyables. Entre autres l’épisode du sapin de Noël, de la plage, des 40 centimètres de neige à pelleter…  Voilà une famille qui respire le bonheur!

Malheureusement, les préjugés existent toujours, surtout envers les marginaux, et l’auteur raconte les hauts et les bas de cette famille victime de préjugés parfois. Le récit se déroule sur plusieurs années : l’auteur voyage dans le temps, révélant le passé de Ricky et Mathu. La lecture de ce roman nous permet vivre les diverses aventures de cette famille sympathique et de traverser leurs moments de grands plaisirs, leurs repas gargantuesques, leurs angoisses et leurs fous rires. 

Boisvert a le sens de l’humour il se passionne pour  l’art, l’éducation, la francophonie, le langage acadien et ses expressions savoureuses. Il  aime bien les jeux de mots et propose une belle trouvaille : «papa d’amour et papa d’eau fraîche»; c’est ainsi que le petit Jacob distingue ses deux papas. Un roman à partager.

Le dialogue père fils

Voici une bande dessinée de Michel Van Zeveren sur le thème de la famille, en particulier la relation père /enfant.   Dans cet album intitulé  Attendez! Je suis pressé!, l’auteur- illustrateur belge esquisse  différentes scènes du quotidien avec réalisme. Les mots du petit Raoul – en plein apprentissage du langage –  nous font sourire :

 «- Tu sens bon, papa…

-Normal, j’ai mis de l’eau de toilette!

- Beuârk !!»

Certaines répliques de Raoul sont touchantes : «Je t’aime jusqu’au plafond!»  Il y a une belle complicité masculine entre le père et l’enfant

Quand  papa demande pourquoi Raoul doit toujours aller aux toilettes à l’heure du repas, le petit répond : «mon caca ne sait pas à quelle heure on mange».

Pas toujours facile pour papa de trouver réponse aux nombreuses questions de son petit Raoul. Un album séduisant plein de tendresse; tous les parents s’y reconnaîtront.

Papa voit grandir fiston

Être père monoparental et dormir en paix n’est pas simple pour ce papa et Popol. Chaque jour, son bébé grenouille tente de reproduire les faits et gestes de son papa adoré.

 « Le soir venu, papa me met au lit, mais… Je le rejoins dans son lit.»

Le temps avance, fiston grandit et prend de plus en plus de place dans le lit de papa. Il rêve, gigote, donne des coups de patte et coasse sans cesse… tant et tant que son père n’arrive pas à dormir… Alors Popol se résigne à aller dormir un peu plus loin… pas pour longtemps cependant.

Tous les papas et leurs petits se reconnaîtront à travers ce récit réaliste des nuits mouvementées des jeunes parents. En plus, voilà une belle façon de mieux connaître les batraciens. «David Ezra Stein a écrit et illustré cet album avec un enfant de quatre ans sur les genoux, pendant qu’un bébé marchait à quatre pattes dans son studio en mâchouillant des fournitures artistiques.»

 

Alain Pierre Boisvert. Mépapasonlà. Éditions David, 2016, 224p. Collection Indociles.

David Ezra Stein. Popol et papa. Éditions Scholastic. 2016, 48p.

Michel Van Zeveren. Raoul. Éditions Pastel, 2014.

 

 

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire