• Culture
Club d'astronomie maskoutain

Une exposition inédite d'objets scientifiques

Paul-Henri Frenière

Lorsque MOBILES leur a rendu visite, la semaine dernière, quelques membres du Club d'astronomie maskoutain (CAM) s'affairaient aux derniers préparatifs de l'exposition Curieux de l'Univers dans le hall d'entrée du séminaire de Saint-Hyacinthe.

Claude Germain. (Photo: Paul-Henri Frenière)

Depuis le 24 octobre jusqu'au 2 novembre, on présente une quarantaine d'objets témoignant de la riche histoire de Saint-Hyacinthe en matière d'astronomie et de sciences.

« La grande majorité des pièces provient de la collection du séminaire, explique Claude Germain, président du CAM. On sait que monseigneur Charles-Philippe Choquette, qui résidait ici, était un scientifique reconnu à travers le Canada. Plusieurs pièces lui ayant appartenu sont exposées. Les autres artefacts nous ont été prêtés par le Musée de la civilisation de Québec et par des collectionneurs privés. Je tiens à souligner que le Centre d’histoire et la Société du patrimoine religieux nous ont donné un précieux coup de main pour monter cette présentation».

Cette exposition inédite – qui est gratuite - s'inscrit dans le cadre du Congrès de la Fédération des astronomes amateurs du Québec qui se déroule du 24 au 26 octobre en terre maskoutaine au séminaire et au centre aquatique Desjardins. Environ 150 passionnés d'astronomie provenant des quatre coins du Québec se réunissent pour entendre les conférences d'éminents spécialistes.

« Ce n'est que la deuxième fois que ce congrès a lieu à Saint-Hyacinthe, poursuit Claude Germain. La première fois, c'était il y a 35 ans ». Cela s'explique probablement par le fait que le Club d'astronomie maskoutain a été particulièrement actif ces dernières années. Depuis la renaissance du club en 2011 (il avait existé de 1975 à 1982), les activités ont été nombreuses et le membership a considérablement augmenté.

De la musique et du théâtre autour de la science

Ce congrès donne lieu à d'autres événements ouverts au public. Il y a d'abord un concert d'orgues, intitulé Voix céleste, présenté le dimanche 26 octobre, à 11 heures, à la chapelle du séminaire. L'organiste réputé Jacques Boucher transportera l'assistance « au-delà de la stratosphère » avec son instrument réalisé par les célèbres frères Casavant.

À noter également la présentation d'une pièce de théâtre, intitulée La sonate Louis Slotin, que l'on verra à l'auditorium du séminaire du 24 au 30 octobre. La troupe de théâtre L'Escadron Création, constitué de huit comédiens diplômés de l'École de théâtre du cégep de Saint-Hyacinthe, présente en primeur cette production mise en scène par le comédien Didier Lucien (Dans une galaxie près de chez-vous).

L'histoire se passe à la fin de la Seconde guerre mondiale alors qu'un scientifique fait une bévue lorsqu'il manipule le noyau d'une bombe atomique. Suivant une structure inspirée par la forme musicale d'un allegro de sonate, La sonate Louis Slotin relate les neuf derniers jours d'un brillant scientifique alors que son corps et son esprit succombent peu à peu au chaos généré par les radiations. Cette œuvre démontre que la science et les arts peuvent partager le même espace.

Toutes ces activités sont ouvertes au grand public. L'exposition Curieux de l'Univers est gratuite, mais un prix d'entrée est demandé pour le concert, les conférences et la pièce de théâtre. Pour les heures d'ouverture de l'exposition, les coordonnées et les tarifs des autres activités, on peut consulter le site du Club d'astronomie maskoutain : http://www.astrosurf.com/cam/index.html

 

Galerie

  • Image du portfolio
  • Image du portfolio
  • Image du portfolio
  • Image du portfolio

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire

Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.