• Environnement
Jour de la Terre

Saint-Hyacinthe: ville en transition énergétique?

Paul-Henri Frenière

« Sans le savoir, peut-être, notre ville a déjà mis en marche des initiatives de transition vers une décroissance énergétique avec la collecte à trois voies et la biométhanisation » a déclaré Micheline Healy, membre du Comité des citoyens et citoyennes pour la protection de l'environnement maskoutain (CCCPEM).

Micheline Healy du CCCPEM. Photo: Paul-Henri Frenière. « À présent, les citoyens peuvent s'impliquer davantage pour rendre leur ville plus verte et plus durable. Nous les invitons à le faire durant une journée de formation sur le Mouvement des Villes en Transition qui aura lieu samedi le 9 avril prochain de 9 à 16 heures aux Loisirs Bourg-Joli » a-t-elle précisé lors d'une conférence de presse dévoilant les activités qui auront lieu à Saint-Hyacinthe pour souligner le Jour de la Terre.

Cette journée de formation est une première en terre maskoutaine et elle s'inscrit dans le cadre du Mouvement des villes en Transition, une démarche internationale. « Avec le Mouvement des villes en Transition, il ne s'agit pas de retourner dans le passé et encore moins dans l'austérité, mais au contraire de créer de nouveaux liens d'entraide dans la communauté, des liens basés sur la coopération et le partage et non sur la charité publique ou l'exclusion » a expliqué Micheline Haley qui détient un baccalauréat en écologie.

Plusieurs activités de formation sont prévues au cours de cette journée et l'artiste Victor Varacalli sera sur place pour réaliser une toile en direct à partir des commentaires des personnes participantes. Cette œuvre sera par la suite exposée à différents endroits publics de la ville pour que d'autres citoyens aient le goût de se joindre à des initiatives définissant Saint-Hyacinthe comme une ville faisant partie du mouvement international des villes en transition énergétique.

Les citoyens peuvent s'inscrire à l'événement en se rendant sur le site du CCCPEM ( www.cccpem.com )

Jour de la Terre 2016 à Saint-Hyacinthe

D'autres événements auront lieu à Saint-Hyacinthe pour souligner le Jour de la Terre. Contrairement aux années passées, le grand nettoyage du centre-ville a été mis de côté. « Nous avons manqué de temps pour l'organiser puisque nous avons assisté aux travaux du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) à propos du projet d'oléoduc Énergie Est de TransCanada » a expliqué Jacques Tétreault, le président du CCCPEM.

En revanche, l'organisme convie la population ainsi que les élèves des différentes écoles de la région à un dîner « zéro déchet » au sous-sol de la cathédrale le 22 avril à 11 heures 30. Lors de ce dîner, différentes personnes prendront brièvement la parole afin de sensibiliser l'auditoire aux réalités climatiques.

Ces allocutions seront suivies par la projection du film « L'Or du Golfe ». Par la suite, on remettra le prix « Reconnaissance environnementale » à une personne s'étant illustrée par son implication dans la communauté.

Un autre prix sera décerné à une personne ayant présenté un projet via le concours « Mon projet vert » dont les détails sont expliqués dans l'édition de mars du bulletin municipal Au cœur du Maskoutain.

Enfin, fidèles à leur habitude prise depuis quatre ans, les élèves du Collège Saint-Maurice feront le nettoyage de la promenade Gérard-Côté pour marquer le Jour de la Terre.

Geneviève Lemay, représentante de la députée provinciale, le maire Claude Corbeil, Micheline Healy et Jacques Tétreault du CCCPEM, et Philippe Morin, représentant de la députée fédérale. (Photo: Paul-Henri Frenière).

Galerie

  • Image du portfolio
  • Image du portfolio

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire

Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.