• Loisir
CRÈME GLACÉE

Ça vaut le détour

Olivier Petit

Rarement une boutique aura aussi bien porté son nom. Le glacier « Ça vaut le détour », situé dans la ruelle qui relie le marché à l’avenue Sainte-Anne, mérite en effet le petit crochet.

Dans cette jolie salle aux couleurs vives, sous le regard des masques africains qui décorent les murs, les gourmands sont à la fête. Les propriétaires, Emmanuel Plourde et Isabelle Devos, sont des amoureux du travail bien fait, soignant les produits comme la réalisation. « Le secret, c’est de prendre des ingrédients naturels », précise Emmanuel. Alors que beaucoup de glaciers travaillent avec des arômes artificiels, plus faciles à travailler et surtout plus économiques, ici on ne travaille qu’à partir des « vrais » produits : de vrais fruits, de la pâte de pistache…

JPEG - 142.7 ko
 
Dans cette jolie salle aux couleurs vives, sous le regard des masques africains qui décorent les murs, les gourmands sont à la fête.
Photo : Olivier Petit.

À la dégustation, le résultat ne se fait pas attendre avec une explosion de saveurs. Goûtez par exemple la saveur framboise intense, et vous avez l’impression de croquer une framboise bien mûre comme si vous veniez de la cueillir. Les mariages de saveurs témoignent également du talent de nos glaciers, lorsqu’ils évoluent en bouche comme le ferait un bon vin, avec les différentes composantes qui se répondent au fil de la dégustation, sans jamais s’écraser et avec une délicieuse persistance en fin de bouche.

JPEG - 184.7 ko
 
Les propriétaires, Emmanuel Plourde et Isabelle Devos, sont des amoureux du travail bien fait, soignant les produits comme la réalisation.
Photo : Olivier Petit.

Des saveurs, ici, on n’en manque pas : on en compte plus d’une centaine sur la saison, qui tournent au gré des fabrications du jour et des idées des propriétaires (voire des clients : un tableau invite à laisser ses suggestions). L’originalité est au rendez-vous, fruits et légumes mêlés au service de la fraîcheur (étonnantes glaces concombre-melon d’eau ou banane-fraise-mangue), les plantes également, comme le thé ou la lavande. Même les saveurs classiques cessent d’en être à ce niveau de qualité (chocolat-noisette, remarquable, framboise, un classique dont on ne se lasse pas).

On peut suivre l’évolution des saveurs sur la page Facebook de Ça vaut le détour, actualisée avec une belle constance. Plus qu’un ami virtuel, l’envie vient vite de devenir un habitué : ça tombe bien, la maison propose une carte de fidélité. Profitez-en vite, la maison ferme fin août.

 

Ça vaut le détour
1675, Allée du Marché
Saint-Hyacinthe
 
tél. 450.888.1675

Écrire un commentaire >

  • Re: Ça vaut le détour

    <p>J&rsquo;y vais r&eacute;guli&egrave;rement avec ma fille de 3 ans. C&rsquo;est d&eacute;licieux et chaleureux&nbsp;!<br /> (et le jeu gonflable a aussi un beau succ&egrave;s)</p>

  • Ajouter un commentaire