• Loisir
Horticulture

Nos plantes comestibles

Collaboration Spéciale

Quand j’étais adolescente j’allais souvent dans  les bois du compté de Mégantic. Avec mon livre d’identification des champignons sous le bras et des sacs de papiers sous l’autre  je marchais dans les bois denses d’épinettes et de pins. Facile de s’y perdre. Mais que de moments magiques pour ensuite préparer une bolée de chanterelles en potage, ou encore des cèpes croustillants au beurre avec les œufs du matin et de grosses tranches de pain de ménage.

Où je veux en venir? Les plantes font nos joies mais surtout elles nous tiennent   en vie. Il suffit de les connaître, de prendre certaines précautions et de se souvenir qu’elles ne viennent pas seulement du réfrigérateur. Elles proviennent  de la nature ,  de producteurs acharnés, de nos jardins, de plusieurs pays, bio ou pas.

L’aloès ne plus d’être comestible est aussi   médicinale. On la connaît bien sous forme de gel pour apaiser les feux sur notre peau.  Elle apaise aussi les feux intérieurs en la buvant  en  smoothies ou en jus. Il y a plusieurs sortes d’aloès, l’aloe vera barbadensis bien connue  qui s’étale en rosette, l’aloe  vera sinensis qui est très productive, l’aloe arborescens plus concentrée en ingrédients actifs.

L’opuntia ficus indica, le fameux cactus nopal, est considéré au Mexique  comme un  légume. C’est  un cactus   qui peut-être apprêté  cru   en salsa, cuit au barbecue , en jus ou même en crème glacée. On  peut trouver ce produit dans certaines épiceries en conserve ou en pot mariné. Son goût est   légèrement citronné ce qui donne une saveur acidulée à vos plats.

Le pitahaya ( hylocereus ) est  un  cactus grimpant très  vigoureux qui donne le fruit du dragon. Il  sert de porte-greffe pour supporter un autre cactus, le  gymnocalicium.  En serre il sera plutôt difficile de produire des fleurs, donc par le fait même les fruits mais il demeure  intéressant par ses formes sculpturales.

L’apténie  cordée, ( aptenia cordata ) et le pourpier ( portulaca) sont deux succulentes qui apportent   de l’humidité dans vos salades. Ici le terme succulente  ne veut pas dire délicieux. Il est employé pour désigner toute plante qui conserve ses sucs dans ses feuilles ou tige, donc les feuilles pour les plantes grasses et la tige pour les cactus.

Et que penser de toutes ces fleurs qui embellissent les plats, telles que  les pensées, les hémérocalles, les hibiscus dont raffolent les perroquets.

Il ne faut pas avoir peur d’essayer ces plantes. Par contre on doit toujours garder à l’esprit que chaque individu a ses  allergies personnelles. Et la modération a bien meilleur goût.

 

Thérèse Dion, Horticultrice

Galerie

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire

Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.