• Loisir
SÉRIE TÉLÉ : BREAKING BAD

Substance hautement addictive

Francis Plante

S’il existe une série télé qui se doit d’être suivie, c’est bien Breaking Bad (intitulé « Le Chimiste » en v.f. au Québec). Quelque peu méconnue du grand public, cette série dramatique américaine relate les aventures de Walter White, professeur de chimie et père de famille aux prises avec un cancer avancé du poumon. Pour assurer l’avenir financier de sa famille, ce dernier se lance alors dans la fabrication et la vente de méthamphétamines avec l’aide d’un de ses anciens élèves.

JPEG - 60.4 ko
Crédit photo : © AMC

La série entamera, en juillet 2012, sa cinquième et dernière saison sur le réseau AMC, et la version française de la deuxième saison vient récemment de se terminer sur les ondes de AddikTV. Pour ceux qui ne connaissent pas encore la série, puisque qu’il vous faut commencer par le début, il n’existe d’autre choix que de la visionner en DVD – en version originale et sous-titrée en français.

La plus grande qualité de Breaking Bad réside sans aucun doute dans l’écriture. À mi-chemin entre drame et comédie noire, la crédibilité des dialogues, le jeu des acteurs et l’imprévisibilité du scénario positionnent cette série dans une classe à part. La tension est constamment palpable et les éléments fortuits qui en découlent placent le spectateur dans une implication directe avec le récit qui, soit dit en passant, parvient subtilement à varier de ton au fil des épisodes. Peu de séries ont le pouvoir de nous surprendre autant !

JPEG - 65.3 ko
Crédit photo : © AMC

Créé par Vince Gilligan (ancien scénariste et producteur des X-Files), Breaking Badaborde les thématiques d’un quotidien où se côtoient la drogue, la misère sociale et les artifices qui tendent trop souvent à émaner du rêve américain. Avec une telle trame, il aurait été facile de sombrer dans l’indignation, mais l’humour grinçant de la série nous amène plutôt à une certaine réflexion de la condition humaine. Les valeurs qui faisaient jusqu’à présent le ciment de notre organisation sociale sont, ici, mises de côté. Pour Walter White, rendu à la vacuité de son existence, l’enjeu sera désormais de savoir tirer son épingle du jeu, et ce, à n’importe quel prix ! Suite à cette faillite morale, il entraînera les autres personnages qui structurent la série dans une énorme faille où la dualité se voudra omniprésente.

Tournée à Albuquerque au Nouveau-Mexique, Breaking Bad est de loin la série télé la plus intelligente créée jusqu’à maintenant ! Reconnaissons-lui aussi l’honnêteté d’avoir su garder son niveau de qualité en sachant s’arrêter à temps, après une cinquième saison à venir…

www.addik.tv/series/breakingbadlechimiste 
www.amctv.com/shows/breaking-bad

 

Écrire un commentaire >

  • Re: Substance hautement addictive

    <p>Comme alternative, il faut aussi savoir que les trois premi&egrave;res saisons sont disponibles sur Netflix.</p>

  • Re: Substance hautement addictive

    <p>En effet Charlie &mdash; merci de le mentionner&nbsp;!</p>

  • Ajouter un commentaire