• Communiqué
Horodateurs

IMPLANTATION DE LA DEUXIÈME PHASE D’HORODATEURS ET REVITALISATION DE L’AVENUE SAINTE-ANNE

la Rédaction

Comme annoncé l’automne dernier, de nouveaux espaces de stationnement seront tarifés sur les rues Johnson Ouest et Dessaulles, sur l’avenue Sainte-Anne et au centre-ville à compter de la semaine débutant le 26 janvier.

Les poteaux sont en place sur l'avenue Sainte-Anne pour la deuxième phase d'horodateurs. photo : Nelson Dion Avant d’implanter cette deuxième phase d’horodateurs, la Ville a notamment rencontré les commerçants de l’avenue Sainte-Anne. Ensemble, ils ont identifié des solutions pour atténuer l’impact de ce changement pour les clients. Différentes pistes de solutions ont été explorées et un consensus a été établi pour convertir 14 cases de stationnement de rue en espaces non tarifés à durée limitée de 120 minutes. Deux cases à durée limitée de 120 minutes ont aussi été prévues sur la rue Papineau, à l’est de l’avenue Sainte-Anne. Des cases de stationnement gratuit pour une durée de 10 minutes ont aussi été installées à proximité d’un dépanneur et d’un nettoyeur. Ces différents espaces permettront aux clients d’accéder aux commerces, sans frais de stationnement. Leur durée limitée assurera un roulement de la clientèle.

« Nous allons de l’avant avec la deuxième phase d’horodateurs, comme prévu. Cependant, nous avons pris le temps d’écouter les commerçants et de trouver des solutions pour que ce déploiement se fasse dans un contexte d’acceptabilité sociale. Les commerçants sont très conscients que, pour mettre en œuvre les différents projets de revitalisation, que ce soit au centre-ville ou sur l’avenue Sainte-Anne, il faut s’en donner les moyens », souligne le maire Claude Corbeil.

Revitalisation de l’avenue Sainte-Anne

Les rencontres avec les commerçants ont aussi permis de poursuivre la réflexion sur les actions à considérer pour revitaliser l’artère commerciale de l’avenue Sainte-Anne. Les cinq grands projets suivants ont été ciblés et seront analysés plus en détail :

  • Installation d’une supersignalisation sur le boulevard Laframboise afin de mieux orienter les automobilistes vers l’avenue Saint-Anne et le centre-ville;
  • Aménagement d’une place publique aux abords de l’avenue Saint-Anne;
  • Installation d’éclairage décoratif pendant la période hivernale;
  • Plantation d’arbres et de végétaux sur certains terrains aux abords de l’avenue;
  • Enfouissement éventuel du réseau filaire et installation de lampadaires afin d’améliorer la perspective visuelle du secteur.

« Les échanges à ce sujet se poursuivront cette année avec les différents partenaires concernés, le tout dans un esprit très constructif. L’année 2015 à Saint-Hyacinthe sera une année résolument axée sur le dynamisme économique. Nous comptons faire un pied de nez au discours ambiant concernant l’austérité. Nous avons une vision et des orientations pour avancer en ce sens. Nos nombreux projets de revitalisation en témoignent », de conclure le maire Corbeil.

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire