• Politique

Chantal Soucy élue vice-présidente de l’Assemblée nationale

la Rédaction

Les députés de l’Assemblée nationale du Québec ont élu aujourd’hui, au poste de vice-présidente, la députée de Saint-Hyacinthe, Chantal Soucy. Il s’agira d’un premier mandat à ce titre pour Madame Soucy qui est devenue la 7e femme à accéder à ce poste au Québec. Après Télesphore-Damien Bouchard, en 1928, c’est la deuxième fois dans l’histoire du Québec qu’un député de la circonscription de Saint-Hyacinthe accède à ces fonctions.

Madame Soucy est très honorée de la confiance du premier ministre François Legault, ainsi que de tous ses collégues, à son égard. Elle est reconnue par ses pairs comme une grande collaboratrice avec les parlementaires des autres partis politiques, et ce, toujours dans le meilleur intérêt du Québec. L’élection de la députée de Saint-Hyacinthe à ce poste non partisan était tout indiquée : « Ce sera un grand privilége pour moi d’occuper ce poste prestigieux à l’Assemblée nationale. Je me lance avec un grand intérêt dans ce nouveau mandat qu’on me confie !» a déclaré la députée de Saint-Hyacinthe.

De gauche à droite : Maryse Gaudreault, députée de Hull et 3e vice-présidente de l’Assemblée nationale du Québec, François Paradis, député de Lévis et président de l’Assemblée nationale du Québec, Chantal Soucy, députée de Saint-Hyacinthe et 2e vice-présidente de l’Assemblée nationale du Québec, Marc Picard, député des Chutes-de-la-Chaudière et1er vice-président de l’Assemblée nationale du Québec

Rappelons que le rôle de la vice-présidente est d’appuyer le président dans ses fonctions. La présidence est la plus ancienne des fonctions parlementaires. En plus de veiller au bon déroulement des travaux parlementaires, la présidence dirige et administre l’Assemblée nationale. Il la représente dans ses relations avec les autres parlements. Madame Soucy sera chargée de présider par moments les débats de la période des affaires du jour et de la commission plénière. Lorsqu’elle remplace le président, la vice-présidente bénéficie des mêmes prérogatives et de la même autorité que celui-ci.

Chantal Soucy, élue pour un deuxième mandat dans son comté, voit en ces nouvelles fonctions une opportunité pour la région d’être représentée avec distinction. Elle saura servir l’institution avec force et vivacité tout en poursuivant son mandat de députée dans la circonscription de Saint-Hyacinthe.

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire