• Politique

Création d’un centre intégré de santé et de services sociaux en Montérégie-Est

Le conseil d’administration du CSSS Richelieu-Yamaska donne son appui
la Rédaction

Le conseil d’administration du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) Richelieu-Yamaska tenait à informer le ministre Gaétan Barrette de son appui envers la recommandation émise par le CSSS de la Haute-Yamaska, le 12 octobre dernier, qui portait sur la création d’un centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) en Montérégie-Est. C’est donc dans une lettre adressée au Ministre et qui était accompagnée d’une résolution d’appui, adoptée à l’unanimité par ses membres, que le conseil d’administration a entériné la proposition de regrouper le CSSS Richelieu-Yamaska, le CSSS de la Haute-Yamaska, le CSSS Haut-Richelieu-Rouville et le CSSS La Pommeraie en un même CISSS.

Photo : Nelson DionRappelons que le CSSS de la Haute-Yamaska a déposé un mémoire au ministre Gaétan Barrette le 10 novembre dernier afin d’exposer les raisons pour lesquelles l’établissement préconise un tel regroupement. Parmi celles-ci, le fait que les CSSS visés ont des clientèles aux caractéristiques populationnelles, géographiques, culturelles et historiques similaires; que de courtes distances séparent les municipalités visées et que ces établissements ont mis sur pied un réel réseau local de services efficace et efficient, en collaboration avec les acteurs de leur milieu.

Tout comme le CSSS Haute-Yamaska, le conseil d’administration du CSSS Richelieu-Yamaska voit d’un bon œil les grandes similitudes qui caractérisent les établissements qui feraient partie de ce nouveau CISSS «Nous desservons des populations qui sont très similaires et qui ont le même type de réalités et de besoins. Les clientèles des grands centres urbains comme Longueuil ou Boucherville sont très différentes de celles que l’on retrouve en milieu plus rural. Un tel regroupement permettrait aux établissements visés d’avancer rapidement dans la même direction puisque nous partageons les mêmes priorités et avons des objectifs qui se rejoignent », constate monsieur Jean Lemonde, président du conseil d’administration du CSSS Richelieu-Yamaska.

Jean Lemonde, président du conseil d’administration du CSSS Richelieu-Yamaska. Photo : PHFMonsieur Lemonde ajoute par contre qu’il serait préférable d’effectuer cette réforme en se basant sur les assises sur lesquelles reposent déjà ces établissements: «Nous sommes d’accord avec le fait de réunir les établissements sous une même entité de gestion afin de faciliter le parcours des patients et d’améliorer la circulation de l’information clinique. Toutefois nous pensons que les administrateurs déjà en place seraient à même de faciliter cette transition ayant une excellente connaissance de leur population et des besoins les plus criants dans leur région respective. Ils seraient, sans aucun doute, d’une grande aide pour le président-directeur général qui sera nommé pour le nouveau CISSS».

Avec tous les remous causés par l’annonce de cette réforme, le conseil d’administration du CSSS Richelieu-Yamaska souhaite rassurer sa population et lui réitérer sa volonté de défendre ses intérêts le plus longtemps possible. Le conseil espère que le Ministre étudiera avec attention cette recommandation qui, il en est convaincu, aura des répercussions fort positives pour sa population.

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire

Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.