• Politique

Culture, d’une politique… sans culture ?

un envoi d' Alessandro Cassa
Lettre ouverte

29 jours se sont écoulés depuis le début de la campagne électorale. 28 jours de course à la chefferie pour élire un parti politique et un chef qui devra diriger une province reconnue ici et à l’international, pour sa grande créativité.

Chaque jour, des promesses et des annonces sont dévoilées par différents chefs dans différents domaines : environnement, identité, économie, santé… Et sur la culture? Rien, ou presque. Quant aux musées : ils sont ce que nous pourrions appeler « les éternels absents » ou les « oubliés » de cette course politique.

Injustement passés sous silence, ils sont pourtant 400 au Québec à remplir le rôle de gardiens de notre mémoire et de notre patrimoine culturel, en dépit des difficultés financières variables auxquelles ils doivent faire face. Ce sont nos derniers remparts avant l’oubli : l’oubli de ce que nous étions, de ce que nous sommes et de ce que nous pourrions être. Lieux de découverte, de diffusion et d’échanges, bien ancrés dans leur milieu et leurs communautés, les musées sont des moteurs de développement économique qui contribuent à la richesse du Québec, au bien-être de ses habitants et à leur qualité de vie. Alors pourquoi ce silence des chefs depuis le début de la campagne? Le Québec serait-il en train de faire le deuil d’une partie de son identité, de sa mémoire et de son économie?

Certes quelques annonces ont été faites concernant les immobilisations et les infrastructures… mais qu’en est-il vraiment de l’aide apportée aux musées - et à la culture en général - de même qu’aux artistes et aux organismes? Quels sont les programmes, orientations et mesures d’aide et de déploiement en matière de culture, dans chacun des différents partis?

En Montérégie, la région bénéficie d'une riche diversité au niveau muséal : elle est un microcosme culturel représentatif de la muséologie québécoise. Une région d’avant-garde possédant une identité muséale représentative de la province, forte de ses forces vives et de ses musées : des institutions citoyennes, vouées au renforcement de notre identité. Mais en Montérégie, les musées font face à des iniquités et à un sous-financement marqué.

Tel que mentionné récemment par Monsieur Sylvain Massé, Président du Conseil montérégien
de la culture et des communications :

« (…) l’iniquité du financement public de la culture entre les régions du
Québec et le retard qu’accuse la Montérégie à ce chapitre. Lorsque les
dépenses de l’administration publique en culture sont analysées selon le
nombre d’habitants, la région se retrouve au 16e et avant-dernier rang des
régions administratives avec 18,35 $/habitant. En excluant les régions de la
capitale nationale et de la métropole du calcul, on obtient une moyenne pour
les régions du Québec de 36,01 $/habitant. Cette iniquité freine le
développement culturel de la région et prive les Montérégiens de la vie
artistique et culturelle à laquelle ils ont droit. Il est grand temps qu’un
gouvernement rétablisse l’équité régionale en matière de culture (…) ».


Malheureusement, le problème du sous-financement s’étend au-delà de la Montérégie et
touche tout le Québec. Alors pourquoi ce silence?

Le Réseau des musées de la Montérégie est profondément déçu qu’au sortir de deux débats télévisés, et de 3 semaines de campagne, aucun des chefs n’ai fait mention d’un réel contenu sur la culture, ou sur les musées. Nous adressons donc ces questions aux différents candidats. Au-delà des comités, des études et des rapports, quelles sont leurs solutions et engagements concrets en matière de soutien réel à la culture ? Quelles sont les positions des chefs en matière de culture muséale ? Quant à nous, électeurs, nous devons nous demander si nousvoulons d’un gouvernement ou d’un Québec… sans culture?

Sommes-nous dans une culture politique… sans culture ?

La question est lancée.

 


Alessandro Cassa, Directeur
Montmusée, Réseau des Musées de la Montérégie

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire

Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.