• Politique
Horodateurs au centre-ville

Des ajustements pour mieux répondre aux besoins des citoyens et des commerçants

la Rédaction

Photo : Nelson DionAprès avoir analysé l’impact de l’implantation des horodateurs au centre-ville, la Ville de Saint-Hyacinthe, en concertation avec la Société de développement commercial du centre-ville (SDC), en arrive à la conclusion qu’il y a lieu d’apporter les ajustements suivants aux horaires, aux modalités de paiement et aux restrictions de stationnement pour mieux répondre aux besoins des citoyens et des commerçants :

- Le stationnement sera gratuit le dimanche, partout au centre-ville et pendant la période des Fêtes, du 2e lundi de décembre jusqu’au 2 janvier.

- Il sera désormais possible d’utiliser un espace de stationnement pendant une plus courte durée soit, par exemple, en payant :

  • 25 cents pour 15 minutes ou moins;
  • 50 cents pour 30 minutes ou moins;
  • 75 cents pour 45 minutes ou moins;
  • 1 $ pour une heure ou moins;
  • Etc.

- La durée maximale autorisée de stationnement dans les espaces gratuits à proximité du Carrefour des Cascades, face à la Pharmacie Jean Coutu, passera de 20 à 60 minutes.

- Les stationnements Intact (autour du Centre des arts Juliette-Lassonde) et Centre-ville (derrière le Jean Coutu) comporteront plus de cases gratuites sans restriction d’heures maximales.

- La période maximale allouée pour l’utilisation d’un espace de stationnement dans la zone professionnelle (au pourtour du parc Casimir-Dessaulles et du Palais de justice) sera prolongée à 5 heures.

- La période maximale allouée pour l’utilisation d’un espace de stationnement ailleurs au centre-ville passera de 2 à 4 heures.

- L’implantation de la deuxième phase de stationnements tarifés au centre-ville
a été reportée à une date ultérieure.

Par ailleurs, le paiement par téléphone intelligent entrera en vigueur, comme prévu, dans les prochains jours, offrant une alternative intéressante aux utilisateurs pour acquitter leurs frais de stationnement sans avoir à se rendre à une borne de péage. Cette application de même que les différents ajustements aux horaires, aux modalités de paiement et aux restrictions de stationnement seront en vigueur à compter du 16 octobre prochain.

« Le 13 août dernier, lors d’une conférence de presse, j’ai indiqué quedes cas particuliers avaient été portés à
notre attention et que nous étions en mode solution pour identifier un compromis acceptable dans le dossier
des stationnements payants au centre-ville. Les ajustements présentés aujourd’hui montrent que la Ville est à l’écoute des préoccupations du milieu. Au cours des derniers mois, nous avons rencontré la SDC à plusieurs reprises à ce sujet. Les changements annoncés répondent à la grande majorité des demandes qu’elle a exprimées au nom de ses membres. Dans un monde idéal, tous les stationnements demeureraient gratuits. Cependant, pour revitaliser le centre-ville, nous devrons investir plusieurs millions de dollars au cours des prochaines années et la tarification des stationnements au centre-ville est l’une des sources de financement prévues à cette fin. Il faut également se rappeler qu’il y a encore un grand nombre de stationnements gratuits au centre-ville », souligne le maire Claude Corbeil.

M. François Grisé, président de la SDC, et M. Claude Corbeil, maire de Saint-Hyacinthe.Quant à la position de la SDC, le président, M. François Grisé, a indiqué que, « pour l’heure, la SDC est somme toute satisfaite des nombreuses modifications soumises et, en majeure partie, acceptées par la Ville. Ces demandes d’assouplissement ont trouvé un écho favorable auprès du conseil municipal, ce qui témoigne que nos efforts ont porté fruit. Il faut cependant rappeler que le parc d’horodateurs est la propriété de la Ville. Notre pouvoir d’intervention dans ce champ est donc très limité ».

« Je souhaite de tout cœur que la communication entre la SDC et la Ville demeure ouverte et constructive. Cette confiance, je l’ai puisque le maire, M. Corbeil, nous a confirmé qu’advenant de nouvelles modifications au sujet des horodateurs, nous serons rapidement consultés. Tous doivent garder en mémoire que la SDC représente plus de 260 membres. Actuellement, l’économie globale est incertaine et la compétition dans le commerce du détail y est féroce. Dans ce contexte, il importe, plus que jamais, de soigner la relation client-commerçant. Nous avons la chance de vivre et de prospérer dans le plus beau centre-ville du Québec. C’est à nous tous de le dynamiser et surtout d’en prendre soin », de conclure M. Grisé.

Écrire un commentaire >

  • Re: Des ajustements pour mieux répondre aux besoins des ...

    Est-ce qu'on peut sortir pendant quelques secondes de ce "raisonnement", pour l'appeler de quelque sorte, et se dire ... Pour quoi il faut payer pour stationnement? Est-ce qu'ils sont en train de me donner un service? Est-ce qu'après avoir acheté de quoi j'arrive à ma voiture et elle a été lavé??? Est-ce que par le fait d'avoir payé le stationnement on m'a gardé ma voiture pour qu'on ne me la vole pas? Est-ce qu'on peut sortir deux secondes du brainwash et dire FUCK YOU LA VILLE!!! je suis tanné qu'on aille chercher plus d'argent dans mes poches, même si c'est quelques dollars.

  • Re: Des ajustements pour mieux répondre aux besoins des ...

    Et il se passe quoi avec les résidents qui doivent se stationner dans la rue ? Certains endroits semblent avoir des "permis de résidents", mais je n'ai reçu aucune info à ce sujet... et si je me fis à la map qu'ils ont publié au début, le stationnement avec permis sont pour ceux avec permis, donc pas moi pour l'instant... et même si ça serait le cas, mon espoir de stationnement réside quand même à 3 coins de rue de chez moi... un peu loin pour traîner mon épicerie... en hiver...

  • Ajouter un commentaire