• Politique
ÉLECTION MUNICIPALE 2013

Lettre ouverte aux candidates et aux candidats aux élections municipales 2013 de la Montérégie

Un envoi de Sylvain Massé
Lettre ouverte

 

Madame, monsieur,

En cette campagne électorale municipale, je salue l’engagement que vous prenez envers vos concitoyens et concitoyennes. La gestion des fonds publics n’est pas une mince affaire. Les choix à faire pour assurer les services essentiels et offrir une bonne qualité de vie à la communauté sont multiples et complexes. L’exercice démocratique auquel nous participerons, le 3 novembre prochain, est gage d’un mieux-vivre ensemble auquel nous aspirons tous. À mon sens, ce mieux-vivre ensemble dans sa municipalité n’est pas qu’affaire de taxes, d’égouts et d’aménagements urbains. Il se réalise aussi par le contact, au quotidien, des arts et de la culture. La vitalité et le degré de socialisation que l’on trouve dans les municipalités culturellement engagées, leur pouvoir d’attraction et l’impact économique des arts et de la culture sur les centres-villes ne sont plus à démontrer. Vous êtes pourtant peu nombreux à nous faire part de votre vision en la matière depuis le début de cette campagne électorale.

J’aimerais vous entendre au sujet de l’importance des arts et de la culture pour l’enrichissement de la collectivité ; de l’accès des citoyens à des lieux culturels de qualité ; de la reconnaissance des artistes professionnels et des organismes culturels à titre de porteurs de sens, de savoirs et d’identité ; de leur apport au rayonnement et à la renommée des municipalités. J’aimerais vous entendre également au sujet du devoir de mémoire des communautés, de l’importance de l’histoire locale, du patrimoine bâti, paysager et immatériel. Bref, j’aimerais vous entendre parler de culture.

La région a connu, au cours des dix dernières années, des avancées remarquables quant à l’attention portée au fait culturel par les Municipalités. Cependant, beaucoup reste à faire et à améliorer. Soutien aux infrastructures culturelles, mise en valeur de l’art public, reconnaissance des artistes professionnels et des organismes culturels dans la communauté, protection du patrimoine bâti, soutien aux initiatives de transmission de l’histoire locale, collaboration avec les médias communautaires et efforts de médiation culturelle ne sont que quelques exemples qui nécessitent l’intervention des Municipalités dans une approche de services aux citoyens.

Actuellement, en Montérégie, 10 municipalités régionales de comté (MRC) et 25 municipalités se sont dotées d’une politique culturelle pour orienter et prioriser les actions municipales en matière d’arts et de culture. Puisque la région compte 14 MRC, une agglomération et 177 municipalités, on comprend facilement que la portée des politiques culturelles actuellement en vigueur varie considérablement d’une localité à l’autre. Je demeure convaincu qu’en précisant leur rôle et leur engagement envers la culture, les villages, les villes et les MRC contribuent de façon significative à améliorer le cadre de vie qu’ils proposent à leurs citoyens et citoyennes.

Aussi, j’aimerais vous entendre, vous, candidats et candidates, porteurs de vision en cette période de campagne électorale, parler de culture et proposer à vos concitoyens et concitoyennes un milieu de vie où il fera bon d’être ensemble.

Sylvain Massé
Président du Conseil montérégien de la culture et des communications

Écrire un commentaire >

  • Re: Lettre ouverte aux candidates et aux candidats aux ...

    M. Sylvain Massé, Tout d'abord, merci pour vos mots et vos salutations aux candidates et candidats. J'ajoute ma voix à la vôtre pour les féliciter de leur engagement envers la communauté. Par ailleurs, je voudrais vous souligner que dans le chantier #2 (milieu de vie) proposé à nos citoyennes et citoyens, une attention particulière est portée aux arts et à la culture. De fait, je m'y engage formellement à réfléchir ENSEMBLE sur un projet de ville pouvant répondre aux besoins et intérêts de notre population maskoutaine sur ce point précis qu'est notre milieu de vie et la nécessité d'y retrouver des installations culturelles susceptibles de répondre, maintenir et enrichir notre communauté. Une politique culturelle y est d'ailleurs un élément important et je suis certain qu'elle fait même partie des réflexions actuelles de la municipalité. Je m'engage donc à poursuivre cette réflexion vers la réalisation d'une telle politique ou de tout autre outil permettant de guider notre développement dans ce secteur important de notre société. De plus, le développement et la réalisation d'une médiathèque du 21e siècle; technologique, moderne et accessible est au cœur de mon engagement. J'encouragerai le développement de ce projet dans les proportions de notre capacité financière et à la hauteur d’une ville comme Saint-Hyacinthe. (V. http://www.notreville.ca/app/news/532/Chantier_2__Gaston_Vachon_souhaite...) Certes, le développement des arts et de la culture en général, tout comme les besoins communautaires, les considérations environnementales et même le développement de nos industries et commerces ne peuvent être réalisés en vase clos. C'est pourquoi je conclus et j'invite la population à travailler de concert à la réalisation de nos visions et aspirations pour réaliser NOTRE VILLE où il «fera bon d'être ensemble». Gaston Vachon Candidat à la maire de Saint-Hyacinthe

  • Ajouter un commentaire

    Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.