• Politique

Marie-Claude Morin abdique pour l'élection 2015

Paul-Henri Frenière

Marie-Claude Morin ne sera pas candidate aux prochaines élections fédérales de 2015. L'actuelle députée de Saint-Hyacinthe-Bagot à la Chambre des communes a fait cette révélation la semaine dernière sur les ondes de Tvcogeco.

Photo: archives Mobiles.

En entrevue, elle a affirmé que « la politique, ce n'est pas vraiment quelque chose que j'avais envie de faire dans la vie ». Élue en 2011 sous la bannière du Nouveau Parti Démocratique (NPD), elle avait obtenu une forte majorité dans la foulée de la « vague orange ».

Issue du milieu communautaire, Marie-Claude Morin a dû plonger dans l'arène politique et a connu des moments difficiles.  « Mon problème de santé m'a fait réaliser que la vie est fragile et que les gens autour de nous sont précieux, a-t-elle avoué. Avant ma maladie, j'avais fait le vide autour de moi parce que je ne faisais que travailler ».

On se rappellera qu'en octobre 2013, la députée avait dévoilé qu'elle souffrait de bipolarité, une maladie qui l'avait empêché de remplir ses fonctions durant six mois. Mais cela ne serait pas la raison pour laquelle elle quitte la vie politique. « Je suis en pleine forme. Je suis stabilisée. Sauf que j'ai des projets personnels que je ne voudrais pas mettre en veilleuse pour un autre quatre ans. Je suis encore jeune et j'ai envie d'avoir plus de temps pour moi, pour mon conjoint et pour mes amis » a déclaré la jeune trentenaire.

Un métier très exigeant

Marie-Claude Morin a l'intention de passer l'été dans son comté et cet automne, elle retournera la Chambre des communes jusqu'à la fin de son mandat.  Dans un communiqué émis à la suite de son entrevue, la députée a tenu à préciser qu'elle avait tout de même apprécié son expérience.

«J’adore représenter les citoyens de Saint-Hyacinthe-Bagot, une région que j’ai vraiment à cœur, a-t-elle affirmé. Être à l’écoute des besoins de la population, lui fournir des services importants et travailler dans son intérêt est un travail valorisant et gratifiant. La politique est toutefois un métier très exigeant. Après mûre réflexion, j’ai donc décidé de ne pas solliciter de deuxième mandat».

Suite à la diffusion de son entrevue, la députée sortante a reçu plusieurs messages d'encouragement sur les médias sociaux. « Marie-Claude Morin, députée de Saint-Hyacinthe-Bagot, vient d'annoncer qu'elle ne sollicitera pas la confiance des électeurs en 2015. Elle poursuivra d'autres projets. Je lui souhaite, sincèrement, le plus grand des succès » à écrit sur sa page Facebook le candidat à l'investiture du Bloc québécois du comté, Michel Filion. 

Par ailleurs, selon nos sources, il y aurait peut-être d'autres raisons pour lesquelles Marie-Claude Morin a fait ce choix. Lors du dernier conseil général du parti, le chef du NPD, Thomas Mulcair, aurait demandé à ses députés d'amasser 50 000$ en vue des prochaines élections. Une commande qui aurait constitué une lourde charge sur les épaules de la députée sortante.

En effet, selon Élections Canada, l'association NPD de Saint-Hyacinthe-Bagot n'aurait récolté qu'environ 4 200$ en 2013. Sur ce montant, la députée a contribué, à elle seule, pour 1 200$. De plus, sur le même site web, on apprend que le siège social de l'association NPD du comté serait situé à Gatineau, ce qui s'apparente à une tutelle, selon notre source.

Écrire un commentaire >

  • Re: Marie-Claude Morin abdique pour l'élection 2015

    Bel article. J'ajouterai qu'il y a quelque chose de noble dans le choix que fait madame Morin. Elle aurait pu faire semblant d'aimer et tirer les bénéfices liés à la fonction. Elle aurait pu résister aux volontés de financement exprimées par la direction de son parti et faire son possible ...simplement. Elle dit plutôt que le coeur n'y est pas vraiment. Elle le dit suffisamment d'avance pour que le NPD trouve une ou un autre candidat et que cette ou ce candidat ait le temps de faire du terrain. De la noblesse! Michel Filion, candidat annoncé à l'investiture du Bloc Québécois dans Saint-Hyacinthe-Bagot.

  • Re: Marie-Claude Morin abdique pour l'élection 2015

    Je tiens à souligner la volonté que Mme Morin a eue de représenter la population de Saint-Hyacinthe--Bagot. Malgré tout, on ne sait jamais trop ce qui peut arriver lorsqu'on se lance en politique et Mme Morin a eu le courage de le faire et de respecter le mandat que les citoyens lui ont confié. Peu importe si elle se représentait ou non, elle a eu l’honnêteté et l’aplomb de parler publiquement pour dire que ce monde politique n'était pas ce qu'elle souhaitait faire de ses prochaines années. Je crois qu'il y a plusieurs manières d'apporter à la société et je suis certain que Mme Morin continuera de le faire, autrement. Michael Comtois-Lussier, membre de l'organisation de campagne de Michel Filion

  • Ajouter un commentaire

    Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.