• Politique
DEVANT L’INACTION DES CONSERVATEURS

Marie-Claude Morin propose une stratégie en habitation

la Rédaction

La députée de Saint-Hyacinthe—Bagot, Marie-Claude Morin, a déposé le 16 février un projet de loi à la Chambre des communes visant l’adoption d’une stratégie pancanadienne sur le logement.

JPEG - 47.1 ko
 
Marie-Claude Morin.

« Stephen Harper aime bien faire des comparaisons entre le Canada et d’autres pays de l’OCDE, a affirmé la porte-parole du NPD en matière de logements. Et nous sommes le seul pays du G8 et du monde industrialisé qui n’a pas de stratégie nationale du logement. »

Afin de développer un programme efficace de logements abordables, le projet de loi du NPD oblige le gouvernement fédéral à procéder à des consultations auprès des organismes du domaine de l’habitation, des communautés autochtones, ainsi qu’auprès des gouvernements provinciaux, territoriaux et municipaux.

« À travers tout le pays, les municipalités de toutes tailles maintiennent que le logement est leur principale préoccupation, a souligné Andrew Cash, porte-parole adjoint en matière de logements. Le secteur de l’habitation est un moteur économique très important, mais le besoin de logements abordables pour les Canadiens à salaire moyen et faible est criant. »

Il y a environ 300 000 Canadiens sans abri et 1,5 million de foyers, c’est-à-dire environ un sur sept, qui n’ont pas accès à un logement décent et abordable.

Même si le tiers des ménages loue un logement, la construction de logements locatifs au cours des 15 dernières années n’a représenté que 10 % de tous les logements construits.

Un rapport publié l’été dernier par l’Association canadienne d’habitation et de rénovation urbaine démontre que le manque de logements abordables est un problème qui touche de manière disproportionnée les familles monoparentales, les nouveaux immigrants, les communautés autochtones et les aînés.

« Le NPD se bat pour les familles canadiennes, a conclu Mme Morin. Et une famille a besoin d’un toit. Si les conservateurs refusent d’agir, le NPD, lui, propose des solutions pratiques pour aider les familles. »

Écrire un commentaire >

  • Re: Marie-Claude Morin propose une stratégie en habitation

    Je trouve intéressant d’orienter l’action publique vers des mesures de distribution de richesse qui ont démontré leur efficacité comme le logement social. Je m’inquiète cependant de l’utilisation de l’adjectif ’national’ pour décrire une politique pan-canadienne. C’est habituellement l’attribut des fédéralistes les plus centralisateurs.

    J’aurai préféré le terme ’fédéral’. Comme dans ’une politique fédérale du logement’. Me vient aussi la question des champs de compétence : à qui appartient le logement social.

    Pour revenir sur l’opposition fédéral et national, il s’agit peut-être d’une erreur dans la composition du communiqué de presse ou dans la rédaction de l’article.

    Michel

     

  • Re: Marie-Claude Morin propose une stratégie en habitation

    Je crois qu’il s’agit davantage d’une erreur plutôt qu’une formulation traduisant un désir de centralisation.

    En plus, Marie-Claude Morin parle de développer une culture de la consultation, alors je vois mal comment allier « centralisation » et consultation.

    Non, je ne m’en fait pas. Le NPD est loin d’être centralisateur, comme le démontrait la Déclaration de Sherbrooke adoptée par des membres du NPD.

    Voir en ligne : Déclaration de Sherbrooke

     

  • Ajouter un commentaire