• Politique
Élections Saint-Hyacinthe

Nette victoire de Claude Corbeil

Paul-Henri Frenière

Claude Corbeil et son épouse Suzanne Lépine. (Photo: Nicolas Humbert)Claude Corbeil devient donc le 24e maire de la Ville de Saint-Hyacinthe. Le successeur de Claude Bernier a obtenu 9416 votes, soit plus de 50% des suffrages. Ses adversaires Gaston Vachon et Pierre Rhéaume suivent loin derrière avec, respectivement, 25% et 24%.

Dès le dépouillement des premières boîtes de scrutin, Claude Corbeil prenait l'avance, une avance qui n'a jamais été menacée tout au long de la soirée.

Interrogés sur les ondes de Tvcogeco, Gaston Vachon et Pierre Rhéaume ont déclaré avoir vécu une belle expérience, mais qu'ils ne se représenteraient pas aux élections de 2017.

Quant au grand vainqueur, il s'est dit honoré de l'appui des Maskoutains et s'est engagé à ne pas les décevoir. Fidèle à ce qu'il a affirmé tout au long de sa campagne, il s'attaquera en premier lieu au dossier de l'Hôtel des seigneurs qui, on le sait, devrait fermer ses portes le 22 décembre prochain.

Un conseil quasi inchangé

Outre le nouveau maire, il n'y aura guère de changement au conseil municipal, version 2013. Si l'on exclut Johanne Delage qui fait un retour comme représentante du district Saint-Joseph, seul Jacques Denis de Saint-Thomas-D'Aquin injectera sa part de sang neuf. Il succède à Guylain Coulombe qui s'était retiré de la politique municipale.

Parmi ceux et celles qui devaient défendre leur siège, Sylvie Adam a obtenu les résultats les plus serrés pour conserver le district Cascades. Avec 563 votes, elle a dépassé son adversaire Jeannot Caron qui en a récolté 444, soit 44%. Précisons que c'est dans le district Cascades que le taux de participation a été le plus bas avec 30%, malgré une campagne intensive menée par les deux candidats.

Sylvie Adam entamera donc une 17e année comme conseillère. Au chapitre de la longévité, il n'y a que Bernard Barré qui la surpasse avec 25 ans de service à La Providence, ce dernier ayant remporté la mise contre Sylvie Norris avec 68% des votes.

Deux candidats n'ont pas vraiment eu d'inquiétudes durant cette soirée électorale puisqu'ils ont obtenu une majorité de plus de 800 votes contre leur seul adversaire. Donald Côté (Sainte-Rosalie) a décoiffé Alain Dupré avec 71% tandis que David Bousquet (Sacré-coeur) a déculotté André Brodeur avec un score labeaumesque de 82%.

Brigitte Sansoucy, qui faisait face à deux adversaires dans Saint-Sacrement, a aussi renouvelé son bail à l'hôtel de ville en obtenant 56% des votes. Elle, comme les autres vainqueurs de la soirée, ira donc rejoindre Nicole Dion Audette (Hertel Notre-Dame), Sylvain Savoie (Yamaska), André Beauregard (Douville) et Alain Leclerc (Bois-Joli) qui avaient été élus sans opposition.

Bref, un conseil municipal quasi inchangé.

Notes de campagne

Force est de constater que l'utilisation des réseaux sociaux n'a pas eu une grande influence sur le résultat du vote. Contrairement à ses deux adversaires qui furent très présents, Claude Corbeil n'a fait qu'un usage minimal de Facebook.

***

Peu de temps avant le jour du vote, l'équipe de Claude Corbeil a diffusé une publicité sous la forme d'un journal qui a été distribué à plus de 26 000 exemplaires. Difficile à croire, mais certains ont pensé qu'il s'agissait d'une nouvelle publication à Saint-Hyacinthe :« Le Citoyen Maskoutain »,  (Volume 1, Nunéro 1) entièrement consacrée au candidat Corbeil. Réal Brodeur en était le responsable, un ancien directeur de la publicité chez DBC Communications.

***

Outre Claude Corbeil, il y a eu un autre grand gagnant dans cette élection. DBC Communications a publié dans ses trois journaux les publicités des candidats à la mairie et de certains aspirants conseillers et ce, en plus de récolter la distribution des dépliants et autres articles publicitaires dans son Publisac.

***

Un coup de chapeau va à Tvcogeco qui a diffusé la soirée électorale. Le vétéran Pierre Brousseau a fait un excellent travail à l'animation tandis que Bruno Beauregard et Jean Dumont se complétaient bien dans les analyses et les commentaires. Le travail de l'équipe technique doit aussi être souligné puisque aucun pépin majeur n'est survenu, ce qui peut être risqué dans ce genre de diffusion en direct.

Écrire un commentaire >

  • Re: Nette victoire de Claude Corbeil

    En parlant de coup de chapeau il ne faut pas oublier votre travail au Journal Mobiles. De très bons articles et des capsules vidéo avec les candidats à la mairie ont certainement aidé la population à mieux les connaitre, vous avez effectuer un travail de qualité à mon avis.

  • avatar

    Re: Nette victoire de Claude Corbeil

    Au nom de toute l'équipe, je vous remercie pour vos bons commentaires !!!

  • avatar

    Re: Nette victoire de Claude Corbeil

    Je suis bien d'accord avec M. Leclerc! Avis à toutes et tous, je crois que la première séance publique du conseil de Ville est le lundi 18 novembre à 18 h 30, à la salle du Conseil, située au 750, av. de l’Hôtel-de-Ville.

  • Re: Nette victoire de Claude Corbeil

    Comme le dit Alain Leclerc vous aussi vous avez accomplis un très bon travail durant cette élections ! Félicitations a toute l'équipe !

  • Re: Nette victoire de Claude Corbeil

    Bien, et j'espere que je saurai profiter des services que les handicapés aurons besoin.

  • Re: Nette victoire de Claude Corbeil

    Reçu notre vote grâce à son projet de train de banlieue.

  • Ajouter un commentaire

    Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.