• Politique
Élections fédérales

NPD: Brigitte Sansoucy revient

Paul-Henri Frenière

Le 4 décembre dernier, Brigitte Sansoucy est devenue officiellement candidate du Nouveau parti démocratique (NPD) pour la circonscription de Saint-Hyacinthe-Bagot en vue de la prochaine élection fédérale.

Brigitte Sansoucy. (photo: PH Frenière)

Accompagnée de ses trois fils et de son conjoint, elle a expliqué ses motivations devant une cinquantaine de partisans réunis au Centre communautaire Rosalie-Papineau.

« Ça fait plus de 35 ans que je m'implique au service de notre communauté, dit-elle. Je veux être députée pour poursuivre cet engagement et ce travail. Mes priorités seront la qualité de vie des citoyens, les municipalités, l'agriculture et l'environnement ».

Issue du milieu communautaire, Brigitte Sansoucy s'est déjà présentée sous la bannière du NPD aux élections partielles de 2007 et aux générales de 2008 où elle avait obtenu 14% des suffrages.

Lors de l'élection de 2011, elle avait orchestré la campagne de Marie-Claude Morin qui est devenue députée dans la « vague orange » suscitée par le regretté Jack Layton. Par la suite, elle avait travaillé quelque temps au bureau de comté de la nouvelle députée.

Signalons que ni Marie-Claude Morin, ni les membres de son personnel n'assistaient à cette soirée d'investiture. Cette dernière a déjà annoncé qu'elle ne se représenterait pas pour un nouveau mandat.

« Si je ne me suis pas présentée à l'élection de 2011, c'est que je venais d'être élue comme conseillère municipale du district Saint-Sacrement, a précisé Brigitte Sansoucy. Aujourd'hui, ça fait six ans que j'occupe ce poste et j'avais déclaré, lors de la campagne, que c'était la dernière fois que je me présentais comme conseillère municipale. Je suis donc prête pour relever ce nouveau défi ».

Elle travaille actuellement à temps plein pour le ministère de l'Agriculture (MAPAQ) et termine une maîtrise en administration publique. Elle est également vice-présidente du NPD Canada depuis 2008.

Jusqu'à présent, les candidatures annoncées pour le prochain scrutin fédéral se limitent, outre le NPD, au Parti libéral du Canada et au Bloc québécois. Silence radio du côté des Conservateurs.

Pour le PLC, René Vincelette a déjà manifesté son intérêt pour le poste de député de Saint-Hyacinthe-Bagot. En 2008, il s'était présenté pour le Parti conservateur et avait obtenu 21% des voix. L'arrivée de Justin Trudeau – et les sondages favorables – pourraient expliquer son changement d'allégeance.

Quant au Bloc québécois, seul Michel Filion serait en lice. L'ex-adjoint des députés Léandre Dion et Pauline Marois s'active déjà depuis plusieurs semaines sur les réseaux sociaux pour rendre compte de ses activités et de ses réalisations.

Yanéric Bisaillon poursuit pour plus d'un million$

Par ailleurs, Brigitte Sansoucy aurait pu avoir un adversaire lors de cette investiture. En effet, l'adjoint parlementaire de Marie-Claude Morin, Yanéric Bisaillon, voulait également devenir candidat du NPD pour le comté.

Yanéric Bisaillon.

Or, des allégations de harcèlement sexuel, venant d'une étudiante de l'université d'Ottawa, ont chamboulé ses plans. Le mois dernier, suite à cette dénonciation, la députée a suspendu son adjoint pour une durée indéterminée.

Conséquemment, il a lui-même décidé de se retirer de la course. Hier, le 9 décembre, le journal Le Droit révélait que Yanéric Bisaillon poursuivait pour 1,26 million$ l'étudiante en question et la Fédération étudiante de l'université d'Ottawa,

Il réclame 1 million$ pour «perte de revenu futur», 150 000$ en dommages et intérêts, 10 000$ pour «souffrance morale», ainsi que 100 000$ pour «dommages-intérêts punitifs» et «dommages-intérêts majorés».

Le poursuivant demande aussi à retrouver son poste de vice-président de l'Association en études politiques, internationales et en développement de l'université d'Ottawa.

Il affirme, dans sa requête, qu'il a dû retirer sa candidature pour succéder à la députée Morin lorsque les premières allusions de harcèlement sexuel sont apparues sur le compte Twitter de la jeune femme.

Signalons qu'en 2014, le salaire de base des députés fédéraux était de 163 700$ et il peut s'ajouter à cela une rémunération supplémentaire reliée à diverses fonctions.

 

Écrire un commentaire >

  • Re: NPD: Brigitte Sansoucy revient

    Bonjour monsieur Frenière, J'aimerais apporter une précision relativement au rôle qu'a joué monsieur Michel Filion auprès de madame Pauline Marois. Il n'a pas oeuvré à titre d'adjoint à la députée, mais bien attaché politique de la Ministre des Finances, donc non pas au bureau de circonscription de Longueuil, mais à Québec où il a, entre autres fonctions, participé à la rédaction du discours sur le Budget. La distinction est suffisamment importante, je crois, pour la porter à votre attention...

  • Re: NPD: Brigitte Sansoucy revient

    Ce qui est important de souligner, c'est effectivement Michel Fillon fut attaché politique de Léandre Dion, député péquiste, et attaché politique de Mme Marois, ministre des Finances. Par contre, ce dernier n'a pas hésité à se prononcer contre l'appui du Bloc Québécois de Saint-Hyacinthe-Bagot au Parti Québécois de Saint-Hyacinthe lors de la dernière élection générale. Pourquoi? Parce qu'il est candidat à une éventuelle convention du Bloc et que parmi ses appuies il compte des personnes de Québec « Solitaire » et d'Option Nationale. Il encourageait donc la division du vote souverainiste à l'élection générale du Québec avec les conséquences que l'on connait. Aujourd'hui, il s'évertue à dire qu'il faut que les forces souverainistes se regroupent pour l'appuyer. Est-ce que cet appel se fait au nom de conviction souverainiste ou au nom d'un carriériste. Est-ce que la souveraineté est sa première préoccupation ou plutôt son élection comme député? Il n'est pas nécessaire de poser la question. La souveraineté ne peut se faire qu'avec un parti souverainiste au pouvoir et pour se faire, il faut rassembler les souverainistes sous cette bannière et cesser de préconiser la division au Québec dans un premier temps pour réclamer par la suite l'union des souverainistes au fédéral. Québec « Solitaire » est une nuisance à la Souveraineté et c'est à ce problème que M. Fillion, le rassembleur, devrait s'attaquer en premier.

  • Tout un bilan du NDP après quatre ans!!!!

    Tout un bilan du NDP après quatre ans!!!! La députée du NDP met le cap sur 2015 03 décembre 2014 http://www.courrierdeportneuf.com/Actualites/Politique/2014-12-03/articl... « Le gouvernement conservateur ne travaille pas avec les gens, il agit comme s’ils n’existaient pas! » -Élaine Michaud, NDP. Son assemblée d’investiture qui a attiré seulement six personnes? Le NPD propose de hausser à 15$ de l’heure le salaire minimum des travailleurs de certains champs de juridiction fédérale. «Cette mesure vise entre autres les employés des banques et ceux de l’industrie de l’aéronautique». Il y a combien de personnes à moins de 15$ de l’heure dans ces secteurs? La mise sur pied d’un programme de garderie d’envergure nationale. Très utile Québec! MDR Et la cerise sur le sunday! «On veut travailler pour le bien-être de la population et on est déjà à faire des analyses et à rechercher des solutions», dit-elle en référant notamment au projet de l’oléoduc Énergie Est de TransCanada. Le NDP, Mulcair et Boulerice en tête, appuie ce projet!

  • Re: NPD: Brigitte Sansoucy revient

    Monsieur Desrosiers , Dans la foulée d'un Jacques Lanctôt vous parlez de Québec Solidaire en tant que nuisance ; le Pq et le Bloc ainsi que leur histoire, depuis leur naissance respective , ne devraient - ils pas vous avoir aguerri de l'aspect " nuisible " des nouvelles idées ?

  • Ajouter un commentaire

    Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.