• Politique
MARIE-CLAUDE MORIN

S’attaquer à la CRISE du logement

la Rédaction

La députée de Saint-Hyacinthe—Bagot et porte-parole de l’opposition officielle en matière de logement, Marie-Claude Morin, appuie la Fédération canadienne des municipalités (FCM) qui exige des mesures immédiates pour maintenir, améliorer et accroître le parc de logements locatifs au Canada.

JPEG - 53.8 ko
 
La députée Marie-Claude Morin à la Chambre des communes.

Dans un rapport publié récemment, la FCM exhorte le gouvernement fédéral à investir dans des solutions pratiques et abordables pour accroître le nombre de logements locatifs disponibles tout en créant de nouveaux emplois.

« Nous demandons depuis longtemps l’adoption d’une stratégie nationale du logement qui inclurait des investissements fédéraux ciblés et créateurs d’emplois dans le domaine des logements locatifs », a expliqué Mme Morin.

Trois idées de la FMC

Le rapport de la FCM présente trois idées pour augmenter le nombre de logements locatifs : des prêts à faible taux d’intérêt de la Société canadienne d’hypothèques et de logement pour la construction de nouveaux logements ; des crédits d’impôts pour les propriétaires d’édifices qui vendent des logements locatifs à d’autres locateurs ; et un programme écoÉnergie pour la rénovation des logements locatifs afin de diminuer les coûts des services pour les locataires et les locateurs.

« Le logement est l’enjeu principal dans toutes les communautés du pays, a déclaré Marie-Claude Morin. Que ce soit dans l’Ouest qui se développe rapidement ou au Québec où les familles ont besoin de logements abordables près des services dont elles dépendent, les maires des grandes et des plus petites municipalités s’entendent pour dire que la situation sera bientôt critique. »

La FCM a souligné que, depuis 2007, environ 50 000 emplois ont été perdus dans le domaine de la construction en raison de la baisse des mises en chantier. Au cours des 15 dernières années, seulement 10 % de toutes les nouvelles mises en chantier étaient pour des logements locatifs, et ce, malgré le fait que les locataires représentent un tiers de tous les ménages au Canada.

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire

Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.