• Politique
Plan d'intervention pour la Politique citoyenne de la ville :

Un ambitieux plan d'intervention

Sport, culture et vie communautaire
Paul-Henri Frenière

C'était la journée de Michel Robidoux, lundi dernier. Le directeur du Service des loisirs de Saint-Hyacinthe dévoilait le Plan d'intervention pour la Politique citoyenne de la ville : un document qui contient pas moins de 133 actions à poser d'ici 2017. On vise principalement les secteurs du sport, de la culture et de la vie communautaire.

Michel Robidoux et le maire Claude Corbeil.Cette initiative était devenue nécessaire, selon Michel Robidoux, pour deux raisons principales. « Au départ, nous nous sommes lancés dans cette démarche parce que d’une part, nous considérions que les multiples changements sociodémographiques avaient un impact sur les besoins, attentes et comportements de la population » a-t-il expliqué en conférence de presse.

« D’autre part, compte tenu que la Ville de Saint-Hyacinthe possédait plusieurs politiques municipales, dont un bon nombre devait être mis à jour, nous avons alors décidé de regrouper l’ensemble des politiques reliées aux domaines du loisir, du sport, de la culture et de la vie communautaire en une seule politique parapluie » a-t-il ajouté.

Et pour en arriver à cette synthèse, on a fait appel à plusieurs intervenants des domaines concernés. Une quarantaine de personnes, divisées en trois groupes, se sont réunies sur une période de 18 mois. Pour compléter ce travail de consultation, on a réalisé un sondage auprès de la population et organisé trois soirées où les participants étaient appelés à conseiller la Ville sur les façons d'améliorer la qualité des services.

Le Plan d'intervention présenté lundi énumère les grandes orientations privilégiées et précise comment les services municipaux, et leurs partenaires du milieu, pourront concerter leurs actions pour y parvenir. Le document de 50 pages précise également quels organismes ou services municipaux en seront responsables, les clientèles visées et l'échéancier prévu.

La démarche avait été initiée sous le règne de Claude Bernier, en 2013, et c'est le nouveau maire Claude Corbeil qui a officialisé son aboutissement. « Ce Plan d’intervention met en place des actions porteuses de résultats tangibles sur le terrain, a déclaré Claude Corbeil. Sa vision rassembleuse de collaboration et d’implication va permettre, nous en sommes convaincus, de voir naître et aboutir des projets positifs pour toute la communauté maskoutaine. La qualité et la diversité de nos infrastructures et des activités qui y sont proposées font de Saint-Hyacinthe un lieu dynamique où le sport, la vie communautaire, les arts et le patrimoine constituent une force et un attrait indéniables » a affirmé le maire.

Signalons que pour garantir l’application du Plan d’intervention, la Ville assurera, aux deux ans, une reddition de comptes par l’entremise des membres de l’administration et des élus municipaux.

Trois grands enjeux ressortent de ces réflexions: favoriser un mode de vie physiquement actif et sain; reconnaître le développement culturel comme étant essentiel à l’épanouissement du citoyen dans son milieu et à l’affirmation de son identité; contribuer au mieux-être des citoyens et à améliorer la qualité de leur milieu de vie en fournissant des services adaptés aux différentes étapes de la vie.

La Politique citoyenne et le Plan d’intervention 2014-2017 sont disponibles sur le site de la Ville de Saint-Hyacinthe à www.ville.st-hyacinthe.qc.ca / Loisirs et culture / Généralités / Politiques.



 

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire

Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.