• Société

20 ans d'existence pour le comptoir-partage La Mie

Collaboration Spéciale

 

Sur l’avenue Mondor, dans le centre-ville de Saint-Hyacinthe, se trouve un organisme encore trop méconnu de la population maskoutaine : le Comptoir-Partage La Mie, qui célèbre sa 20e année d’existence. Il a pour mission, avec le soutien de différents partenaires, d’offrir une aide alimentaire saine à la population économiquement défavorisée de Saint-Hyacinthe.

Grâce au Comptoir-Partage La Mie, ce sont entre 180 et 200 personnes par semaine qui bénéficient d’une épicerie complète au coût minime de six dollars. C’est une aide plus que nécessaire pour ces familles ou personnes seules qui ont été sélectionnées avec attention.

Des bénévoles et des dons essentiels

Si le Comptoir-Partage La Mie peut nourrir autant de personnes, c’est qu’il peut compter sur l’appui de La Moisson maskoutaine, sur des dons et de nombreux bénévoles. Ça prend toute une organisation pour permettre à chacune de s’approvisionner.  

Les bénévoles sont à l'oeuvre. Photo : Patrick Roger                                                                                                                        

Le mardi, c’est la réception des denrées commandées la veille. Vient ensuite l’arrivage des denrées en provenance de La Moisson maskoutaine, qui demandent un triage afin d’assurer un contrôle de la qualité des produits. À cette étape, le jugement des bénévoles est très important.

Mercredi, c’est la distribution, donc le moment où les clients viennent chercher leur épicerie. Certains attendent dès 4 h 30, dans le parc Casimir-Dessaulles, pour être les premiers. Par souci d’égalité, les produits sont cependant répartis afin que ceux qui peuvent seulement se déplacer en après-midi ne soient pas pénalisés.

La plupart des bénévoles sont présents depuis plusieurs années. Ils connaissent bien les tâches qu’ils ont à faire. Il y a tout de même un besoin constant de nouveaux bénévoles afin de servir rapidement ceux qui passent chercher leur épicerie. Pour bien fonctionner, l’organisme requiert de 16 à 18 bénévoles de façon régulière. Plusieurs ont témoigné avoir senti qu’ils ont fait une différence dans la vie des gens et que le bénévolat au Comptoir-Partage La Mie a été utile.

Le comptoir-Partage, L'Amie un excellent organisme pour y faire son bénévolat. Photo : Patrick Roger

Un organisme essentiel pour la communauté maskoutaine

Certaines personnes qui viennent se procurer leur épicerie au Comptoir-Partage La Mie ont affirmé que « c’est grâce à eux si je peux mettre de la nourriture sur la table ». L’organisme est donc essentiel pour permettre aux gens de la région de Saint-Hyacinthe de se nourrir sainement. Cécile Baillargeon, la directrice générale du Comptoir, affirme que ça devient une nécessité d’aider ces gens-là. C’est aussi un endroit où ils se sentent écoutés et où ils comblent autant leur besoin de socialiser que de nourriture. Et si une aide supplémentaire est demandée par certains, par exemple pour apprendre à mieux gérer leur budget, ils se verront dirigés vers d’autres endroits offrant ces services.

La prochaine fois que vous passerez devant le Comptoir-Partage La Mie et que vous verrez une file de gens attendre pour leur épicerie, vous saurez maintenant pourquoi. Vous pourrez même vous y arrêter pour faire un don ou un peu de bénévolat.

 

Écrire un commentaire >

  • Numéro civique.

    Portant je connais la Ville. On me demande où se situ le Comptoir partage....... j'ai bien lu votre article..... "" Sur l’avenue Mondor, dans le centre-ville de Saint-Hyacinthe, se trouve un organisme encore trop méconnu de la population maskoutaine"" mais c'est où pas de numéro civique.... j'aime aider les gens de mon secteur..je les voyage, je les aide dans leurs paperasses etc... mais là....... je ne sais pas. Demain c'est fête, je vais faire la rue Mondor au complet, il doit y avoir une annonce.......

  • Numéro civique

    Une simple recherche sur Google de quelques secondes donne le 620, rue Mondor. De rien. :)

  • Partage auparavant

    De mon séjour à St- Hyacinthe.vous m'avez bien reçue.Très sympatique de votre part et généreusement. Aujourd`hui, je vis Acton Vale et retraité. je marche Santé et je paye $22. par mois à tous les midi je mange un repas équilibrer.Parfois la popotte Roulante et des cuisine Colective.Une fois par mois je vais avec une ami(es)à Banque Alimentaire à 405 Blv Laurier o à st- Hyacinthe et J'en suis bien ravie.BONNE JOURNÉE CONTINUÉ À AIDER LA PAUVRETÉ.

  • Ajouter un commentaire