• Société

Bye bye anxiété !

Sophie Brodeur

Dans le cadre de ses conférences grand public, le Cégep de Saint-Hyacinthe présentait le 28 mars dernier une conférence intitulée Bye Bye anxiété.  Devant une foule de plus de  400 personnes réunies dans la salle Léon-Ringuet du campus principal du cégep, Danie Beaulieu, psychologue, formatrice, conférencière et auteure, a exploré les différentes formes que prend l’anxiété dans la société d’aujourd’hui.

Madame Beaulieu a commencé sa conférence en précisant qu’il n’y a pas une seule anxiété, mais plusieurs anxiétés. « Le traitement doit donc traiter la bonne affaire en s’attaquant à la bonne cause. Quand tu connais la cause, tu vois le traitement », dit-elle.

Les principales causes de l’anxiété

Une des causes principales d’anxiété est un problème relié au temps, plus précisément au manque de temps.  Alléger son horaire, décomposer les tâches à faire pour qu’elles semblent plus faciles, se donner la permission de ne pas tout réussir du premier coup et, bien sûr, se donner du temps, se préparer et planifier permet d’atténuer ce type d’anxiété.

Une autre cause d’anxiété est le changement qui  peut générer de l’insécurité. « Plongez dans le changement, a recommandé madame Beaulieu, dépêchez-vous de vous faire des racines. Connaissez du monde, implantez-vous. » La période de l’adolescence est la période la plus exigeante et la plus significative du point de vue des changements que vivra une personne dans sa vie, selon elle. Bien encadrer les adolescents et leur expliquer ce qu’ils vivent les aidera à mieux vivre cette période.

Autres causes, autres remèdes

Au cours de sa conférence, madame Beaulieu a traité de plusieurs autres causes d’anxiété, notamment la culpabilité pour laquelle elle a recommandé un comportement de réparation qui peut être appliqué « au suivant » pour réparer un acte passé qui nous hanterait. Elle a aussi parlé de l’état de vulnérabilité qui se traduit par un manque d’énergie pour faire face aux défis quotidiens. Dans ce cas, elle a recommandé de diminuer l’activité pour se donner les moyens de refaire le plein d’énergie.

GPS intégré

« Les causes de l’anxiété sont comme un tricot : plusieurs influences s’emmêlent les unes aux autres » a poursuivi madame Beaulieu. Dans tous les cas, notre corps nous envoie des signaux. Elle a parlé du « GPS intégré qui vous dit que quelque chose que vous faites ne va pas avec qui vous êtes.» Par exemple dans un cas d’épuisement, « ton corps te dit que tu n’as pas l’énergie pour faire tout ça. Ton corps est ton ami! ». Elle est revenue là-dessus à plusieurs reprises : votre GPS intégré est important et fiable.

Bien nourrir son esprit

Madame Beaulieu a parlé de nourriture : « tu sais comment nourrir ton corps, si tu as le choix entre quatre fruits et que trois d’entre eux sont pourris, tu choisiras celui qui est sain. » Or, nous devons aussi nourrir notre tête. « Il faut faire attention à ce qu’on se dit ». Notre discours intérieur est important et nous pouvons le changer pour le rendre sain et nourrissant.

« Un poisson ne vit pas dans l’eau de Javel, a dit madame Beaulieu, de même, l’anxiété ne vit pas dans un corps relaxe. »  Elle a parlé d’une technique de bâillements et d’étirements mise au point par madame Colette Maher. Cette technique enclenche une série de réactions physiologiques qui calment. 

Une conférencière aguerrie

Madame Beaulieu a livré sa conférence avec brio. Dans un langage coloré truffé d’expressions typiquement québécoises, elle a raconté avec enthousiasme et humour des histoires dans lesquelles il était facile pour la foule de se reconnaître. Surtout, elle a utilisé sa vaste expérience pour amener les gens à voir des solutions à leurs problèmes.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site web de madame Beaulieu.

http://www.academieimpact.com/fr/

Danie Beaulieu, psychologue, formatrice, conférencière et auteure, a exploré les différentes formes que prend l’anxiété dans la société d’aujourd’hui.

 

 

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire