• Société
Chaîne humaine autour de l'Assemblée nationale :

Des manifestants de la Montérégie réclament des engagements en faveur de l’action communautaire autonome!

la Rédaction

Des centaines de personnes de la Montérégie se joignent aux 3 500 manifestantes et manifestants qui encerclent l’Assemblée nationale aujourd’hui. RéuniEs autour de la campagne Engagez-vous pour le communautaire, ils et elles dénoncent le sous-financement dans lequel le gouvernement libéral maintient les organismes communautaires ainsi que les coupes sombres qu’il a infligées aux programmes sociaux et aux services publics. Les manifestantEs réclament que le gouvernement prenne des engagements fermes envers le communautaire mais aussi pour la justice sociale, dans ce qui sera le dernier budget québécois avant le déclenchement des élections générales de l’automne 2018.

Les groupes communautaires dénoncent les décisions budgétaires des dernières années et les injustices sociales croissantes qui en découlent. « Dégradation des services publics et des programmes sociaux, précarité, pauvreté. Qui ramasse les pots cassés quand ces services ne sont plus accessibles ? Le communautaire ! », souligne Danielle Goulet, présidente de la Table régionale des organismes communautaires et bénévoles de la Montérégie (TROC-M). « Ce ne sont pas les 10 millions mollement consentis aux groupes en santé et services sociaux et les 9 millions aux organismes en éducation qui nous permettront de répondre aux besoins croissants de la population qui fait appel à nous ».

Photo : Natacha Laplante

Selon Johanne Nasstrom, directrice de la TROC-M, « pour que les groupes puissent rattraper le coût de la vie après plus de 15 ans sans indexation et pour qu’ils puissent faire face aux conséquences des politiques libérales des dernières années, nous avons besoin de 475 millions $ de plus par année ». Elle précise que cela représente moins de 1 % du budget des dépenses de programmes du gouvernement.

À la veille du déclenchement des élections provinciales, les organismes d’action communautaire autonome veulent rappeler au gouvernement et aux partis politiques le sens de l’expression ‘justice sociale’ « Le surplus de plus de 2,5 milliards$ s’est fait sur le dos des plus vulnérables », s’indigne Danielle Goulet. « C’est indécent ! Les groupes demandent un réinvestissement massif dans notre filet social. Et le communautaire en est une part essentielle, comme les services publics et les programmes sociaux ». Ce réinvestissement ne peut se faire qu’en parallèle à une révision complète de la fiscalité et à une lutte contre l'évasion et l’évitement fiscal, afin d’assurer une juste répartition de la richesse.

Fidèles à leur vocation de soutenir l’exercice de la citoyenneté et de lutter contre l’exclusion sociale, les organismes communautaires sont plus mobilisés que jamais ! « C’est un message fort que nous lançons aujourd’hui au gouvernement. La manifestation et la chaîne humaine ne sont que le début d’une année qui s’annonce mouvementée », conclut Mme Nasstrom. Les membres de la campagne Engagez-vous pour le communautaire promettent d’autres actions d’ici les élections générales d’octobre 2018. Les autres partis politiques seront également interpellés.

À propos d’Engagez-vous pour le communautaire

Engagez-vous pour le communautaire est une grande campagne nationale de mobilisation qui unit tous les secteurs de l’action communautaire autonome, partout au Québec. Elle réclame du gouvernement un investissement majeur dans les 4 000 organismes d’action communautaire autonome ainsi que dans les programmes sociaux et les services publics, puisque ces derniers ont un impact direct sur le respect des droits des personnes que le communautaire soutient. 

Galerie

  • photo : Natacha Laplante
    De Drummondville, CALACS La Passerelle. photo : Natacha Laplante
  • photo : Natacha Laplante
    De Saint-Hyacinthe, Les Ateliers de transition. photo : Natacha Laplante
  • De Saint-Hyacinthe, la Maison Alternative Développement Humain ( MADH ). photo : Natacha Laplante

Écrire un commentaire >

  • L'industrie des groupes communautaires.

    Bravo pour votre implication, je suis membre en Montérégie et je soutiens notre industrie communautaire de mon bénévolat depuis plusieurs années. Nos employés sont sous-payés et sont généreux de leurs compétences. Après 2.5 MM $ de profits, ça va faire!

  • Ajouter un commentaire

    Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.