• Société

Incendie au Centre de développement des biotechnologies

la Rédaction

Un incendie s’est déclaré tôt le matin du 29 décembre au pavillon Édouard-Brochu A du Centre de développement de la biotechnologie, un édifice industriel multilocatif propriété de Saint-Hyacinthe Technopole.

Le feu a pris naissance dans les installations de l’entreprise Industrie Gastronomique Cascajares située au 4335, avenue Beaudry. Une bouilloire industrielle semble être à l’origine du sinistre dont les dommages se sont circonscrits à une partie des installations de ce locataire et à la toiture d’un espace inoccupé adjacent.

« Nous déplorons bien sûr la situation et les dommages occasionnés par cet incendie. Toutefois, nous sommes heureux que les dommages aient été limités grâce à l’intervention rapide et professionnelle du Service sécurité incendie de la Ville de Saint- Hyacinthe. Au-delà de tout, nous nous réjouissons qu’aucun employé n’ait été sur place de sorte qu’aucun blessé n’ait été rapporté », a soutenu le directeur général de Saint- Hyacinthe Technopole, André Barnabé.

Dès que l’alerte a été donnée, Saint-Hyacinthe Technopole était sur les lieux pour suivre et évaluer la situation avec les représentants d’Industrie Gastronomique Cascajares. Les experts en sinistres ont également déjà examiné les lieux.

Le feu a pris naissance dans les installations de l’entreprise Industrie Gastronomique Cascajares située au 4335, avenue Beaudry. Photo : Nelson Dion« Tout a été mis en place, avec les différents partenaires concernés, pour s’assurer de trouver les solutions permettant d’éviter tout impact de ce sinistre sur les activités des autres locataires de ce complexe. De la même façon, Industrie Gastronomique Cascajares peut compter sur toute la collaboration de notre équipe pour que les meilleures conditions soient en place pour une reprise rapide et sans problème des opérations », a ajouté monsieur Barnabé.

À cet effet, la directrice générale d’Industrie Gastronomique Cascajares, Janick Martin, a tenu à assurer que ce sinistre n’aura aucun impact sur les employés et les activités de production de l’entreprise. « Nous avons, à l’interne, un plan d’urgence qui nous permettra de reprendre nos activités normalement la semaine prochaine, incluant la reprise de la production qui aura lieu comme prévu mercredi. Ainsi, malgré les dommages qu’ont subit nos installations, nos 28 employés réintégreront leurs postes sans encombre », a spécifié madame Martin.

Cette dernière a également tenu à remercier les pompiers pour l’efficacité de leur intervention de même que l’équipe de Saint-Hyacinthe Technopole pour leur soutien. « Un plan d’intervention avait déjà été préparé avec le Service sécurité incendie de Saint-Hyacinthe, de sorte que les pompiers connaissaient déjà nos installations et ont pu intervenir de façon à limiter les dégâts. Nous avons pu compter aussi sur l’appui rapide de Saint-Hyacinthe Technopole, notamment de madame Karine Guilbault, commissaire industrielle, qui nous a accompagnés pendant le sinistre et nos démarches subséquentes », a-t-elle ajouté.

Rappelons que le Centre de développement des Biotechnologies est un complexe industriel de Saint-Hyacinthe Technopole qui accueille de jeunes entreprises du secteur des biotechnologies et de l’agroalimentaire. Ses trois pavillons hébergent une quinzaine de sociétés innovantes dont les activités emploient quelque 160 personnes. En plus de Industrie Gastronomique Cascajares, le Pavillon Édouard-Brochu A abrite les entreprises EVL, Cormenier et Biovet.

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire

Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.