• Société
La tour du centre-ville

La construction retardée de quelques semaines

Paul-Henri Frenière

Le projet de construire une tour d'habitation de 15 étages au centre-ville prendra une pause durant l'été. Le maire Claude Corbeil a décidé de former un comité afin de trouver des solutions aux problèmes soulevés par les citoyens lors de la présentation du projet le 6 juin dernier.

En point de presse, hier, le maire Claude Corbeil et le directeur général de la Ville, Louis Bilodeau. Photo : Paul-Henri FrenièreMais le projet ira de l'avant avec le même type de construction et au même emplacement dans le stationnement sur le bord de la rivière Yamaska. « Réseau Sélection tient à ce site » a dit le maire qui a répété que la Ville ne pouvait pas passer à côté d'un investissement privé de 50 millions$ qui générera des retombées pour le centre-ville.

Cependant, il s'est dit conscient que ce projet d'envergure suscite des inquiétudes dans la population, notamment chez les commerçants et les résidents du secteur. De là l'idée de former un comité qui, affirme-t-il, apportera des réponses concrètes aux préoccupations des gens. L'échéancier des travaux de construction sera donc retardé de quatre à six semaines, estime le directeur général de la Ville, Louis Bilodeau.

D'ores et déjà, ce comité « exécutif », précise-t-on, s'est réuni à trois reprises ces derniers jours. Il est formé de François Grisé et Simon Cusson, respectivement président et directeur de la Société de développement commercial; André Barnabé, directeur, et Claude Rainville, directeur du développement commercial de Saint-Hyacinthe Technopole et enfin, le d.g. Louis Bilodeau et le maire Claude Corbeil.

Répondant à une question soulevant l'absence de représentant des citoyens, le maire a répondu qu'en tant qu'élu, c'est lui qui représentait la population.

La grogne persiste

De par sa composition même, il est clair que la priorité du comité sera le développement économique et commercial du secteur. Et au centre des préoccupations, les cases de stationnement supprimées par la construction de l'édifice.

Il n'a été aucunement question de l'impact environnemental du projet, ni de son incidence sur la santé et la sécurité des résidents du secteur lors du point de presse qui a eu lieu mardi dernier.

On imagine que ces préoccupations, soulevées par les citoyens, seront néanmoins considérées par le comité exécutif. Cependant, c'est lui qui déterminera de quelle façon seront diffusées ses conclusions, a précisé le maire. Il n'a pas confirmé qu'il y aura une autre soirée d'information comme celle du 6 juin.

On se rappellera que le 13 juin dernier, un groupe de citoyens avait manifesté publiquement son opposition au projet tel que présenté par la Ville. On demandait, entre autres, une étude d'impact sur la santé et la sécurité des résidents du secteur et une « vraie » consultation de la population.

Le projet de Réseau Sélection a déjà eu des influences sur les décisions de l'administration municipale. La destruction projetée de maisons d'habitation pour libérer des espaces de stationnement n'est pas sans altérer le tissu social du secteur.

Tout porte à croire que la grogne provoquée par les décisions du conseil municipal ne s'éteindra pas avec l'annonce d'un bref report des travaux.

Déjà, sur les réseaux sociaux, la mobilisation s'organise et il ne serait pas surprenant que le sujet revienne sur le parquet de l'hôtel de ville au cours de la saison estivale.

Écrire un commentaire >

  • Bah, comme si le maire

    Bah, comme si le maire Corbeil allait vraiment parler au nom des résidents actuels du centre-ville qui risquent où bien de se faire mettre dehors où bien de voir leur quartier étouffé, éviscéré et enlaidi. Le loup est dans la bergerie; tout porte à croire qu'il est une marionette de Réseau-Sélection, et il n'a rien fait pour mériter notre confiance. La réalité est que nous n'aurons aucune voix dans cette mascarade détestable.

  • Réseau Selection

    Si j'étais à la place du maire je me garderais une petite gêne en disant qu'il représente la population dans ce dossier car à ma connaissance Il est autant impliqué dans la décision de construire Réseau Selection à cet endroit de la ville sans tenir compte du bâti du centre ville que Le promoteurs lui même.Comme je l'ai déjà dit le promoteur vas être le premier à bénéficier des ajouts et des rénovations que La ville vas faire dans ce secteur en étant au première loge sans déboursé un sous Alors que ce sont les citoyens qui vont payer La facture dans un premier temps puisque ce projet vas bénéficier d'une exemption de taxes durant Les 5 premières années.

  • .À louer avec vue sur rivière ou à tousser avec vue sur tour

    Ce comité est bien la preuve que seuls les intervenants en matière économique sont considérés comme des interlocuteurs valables à qui on prête l'oreille et dont l'opinion est aussi la seule valable... Nous n'aurions pu en avoir une meilleure démonstration que ce show de boucane «de chars» de la Ville !!! Quand les intervenants sociaux, les experts environnementaux et les citoyens résidents qui sont aux premières loges, devrais-je plutôt dire, qui seront délogés... ou les chanceuses et chanceux qui seront aux prises avec les impacts négatifs de cette «folie des hauteurs», demandent à être entendus, on ne les assoit surtout pas avec maire et d-g pour entendre ce qu'on n'aimerait peut-être pas entendre. Après tout, si «Réseau Sélection tient à ce site», empressons-nous de le lui laisser... et déroulons le tapis d'asphalte pour qu'encore plus de pollution et d'ilots de chaleur vienne faire tousser nos enfants et nos personnes âgées... CASH cela ne tienne, le Dieu Argent primera sur toute exigence de Santé publique et environnementale ! Et l'ostéoporose s'attaquera aux immeubles à logements abordables et toute l'ossature du centre-ville sera modifiée à jamais. Pour que des gens riches et âgées puissent prendre la place des résidents actuels et puissent soigner leur ostéoporose en paix... (ils en ont le droit, là n'est pas la question). On retiendra bien la leçon : Vaut mieux être riches et futurs résidents de Réseau Sélection que plus pauvres et résidents actuels du Centre-ville de St-Hyacinthe !!!.Et ce qui est sûr, c'est qu'on n'aura jamais le même point de vue... panoramique !!!

  • Construction de tour

    Que c'est dommage ,je vantais tout dernièrement ,le charme et la beauté de ce quartier encore à l'image humaine et populaire ,les gens se promenant sur les trottoirs avec de jolis et simples commerces tout mignons ,des gens plus démunis et des plus à l'aise des enfants jouant dehors, tous vivant ensembles ,un quartier franchement à CONSERVER et à VALORISER dans la perspective communautaire et respectueuse de l'environnement ! Je suis vraiment contre ce projet bon que pour les affairistes pour qui le CASH est la priorité !

  • Ajouter un commentaire

    Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.