• Société

Légalisation du cannabis : un Toast populaire pour y voir plus clair

Catherine Courchesne

La légalisation du cannabis suscite de nombreuses réactions. Afin de contrer la désinformation et de mieux outiller la population face à cette nouvelle réalité, Solidarité Populaire Richelieu-Yamaska (SPR-Y) a organisé un Toast populaire qui a eu lieu le 9 octobre dernier au restaurant Lussier, à Saint-Hyacinthe. Compte rendu de l’événement.

Le SPR-Y regroupe plusieurs organismes de la région Richelieu-Yamaska afin de promouvoir une plus grande justice sociale. Parmi ses activités figurent les Toasts populaires, des rencontres éducatives où des conférenciers issus de divers domaines viennent partager leurs connaissances. C’est ainsi qu’à 8 h du matin, le 9 octobre dernier, des citoyens et des représentants des milieux politiques et communautaires maskoutains se sont réunis au restaurant Lussier pour démystifier la légalisation du cannabis tout en consommant… un bon café !

De gauche à droite Jordi Bussières, policier de la MRC des Maskoutains, Marcel Gélinas, organisateur communautaire au CISSS Montérégie-Est, Virginie Chicoine, conseillère en développement professionnel chez Espace Carrière et Philippe Laprade, intervenant en toxicomanie en milieu scolaire. Photo : Nelson Dion

Pour l’occasion, le SPR-Y avait invité cinq conférenciers : Émilie Villemure, intervenante-animatrice à Satellite, un organisme en prévention des dépendances ; Philippe Laprade, intervenant en toxicomanie en milieu scolaire ; Jordi Bussières, policier de la MRC des Maskoutains ; Virginie Chicoine, conseillère en développement professionnel chez Espace carrière ; et Marcel Gélinas, organisateur communautaire au CSSS Montérégie-Est.

Des questions

La rencontre a duré environ deux heures durant lesquelles les discussions autour du « pot »… n’ont pas tourné autour du pot ! En effet, personne n’avait encore pris son deuxième café que de petits groupes de discussion étaient formés. Chacun s’est vu attribuer un thème portant sur le cannabis, que ce soit l’impact de sa légalisation au travail, à l’école, ou dans le domaine de la santé et de la sécurité publiques. Constat ? Il semble avoir beaucoup plus de croyances personnelles sur le cannabis que de connaissances scientifiques… et beaucoup plus de questions sur sa légalisation que de réponses !

Des réponses

C’est, entre autres, pour déboulonner certains mythes que les conférenciers invités ont ensuite pris la parole. De son côté, le policier Jordi Bussières a expliqué son rôle préventif auprès de la population et, plus particulièrement, auprès des jeunes : « En gros, la légalisation du cannabis ne change rien pour eux, les sanctions demeurent. »

Pour sa part, l’intervenant en toxicomanie Philippe Laprade a indiqué qu’outre un certain effet de curiosité, la légalisation du cannabis ne devrait pas engendrer une augmentation de la consommation. Il a également rappelé les intérêts derrière la légalisation, soit le contrôle de la qualité du produit, l’endiguement du marché noir, le désengorgement du système judiciaire et le réinvestissement des revenus du cannabis dans la recherche et dans la prévention.

Quant à Virginie Chicoine, d’Espace Carrière, elle a parlé des inquiétudes des employeurs, car plusieurs se demandent comment encadrer la consommation du cannabis en milieu de travail tout en respectant les droits et libertés des employés. Finalement, Marcel Gélinas a souligné l’importance de bien s’informer sur les lois et les réglementations en visitant, notamment, les sites Internet des gouvernements canadien et québécois… et en venant à des Toasts populaires !

Le prochain Toast populaire aura lieu le mardi 13 novembre. Il portera sur la solitude des aînés. Rendez-vous à 8 h au restaurant Lussier (2005 rue Saint-Pierre Ouest, Saint-Hyacinthe).

Post-Scriptum: 

Information supplémentaire :

SPR-Y : www.spr-y.org

Encadrement cannabis Canada :

https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/drogues-medicaments/cannabis/lois-reglementation.html

Encadrement cannabis Québec :

https://encadrementcannabis.gouv.qc.ca

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire