• Société

Les Prix de l’AMECQ : Le journal Mobiles reprend son titre de média de l’année

Catherine Courchesne

Le 27 avril avait lieu la remise des Prix de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ). C’est avec une grande joie que le Journal Mobiles s’est vu attribuer cinq prix plutôt qu’un.

Les Prix ont été remis dans le cadre du 38e Congrès annuel de l’AMECQ qui se tenait, cette année, au Château Mont-Sainte-Anne. Des prix ont été attribués pour les 10 catégories suivantes : la nouvelle, le reportage, l’entrevue, l’article d’opinion, la chronique, la critique, la photographie de presse, la conception graphique, le journal à petit tirage, ainsi que le média écrit communautaire de l’année. Parmi la centaine de personnes ayant assisté à l’événement, certaines ont eu l’honneur de ressortir les mains pleines de récompenses… dont Nelson Dion, directeur du Journal Mobiles.

Mobiles, surpris par les prix !

L’équipe du Journal Mobiles a de quoi se réjouir puisque le mensuel de Saint-Hyacinthe s’est vu décerner cinq prix. Notons tout d’abord le 1er prix dans la catégorie Opinion pour l’article Le plan destructeur de trottoirs de Paul-Henri Frenière. Le journaliste a également reçu le 2e prix dans la catégorie Entrevue pour son article Je ne suis pas qu’un diagnostic. Quelques jours après l’événement, le gagnant était encore tout ému. « En trois années consécutives, l’AMECQ m’a décerné quatre prix pour mes articles. Je remercie encore une fois le jury. Je constate qu’à chaque occasion, mes textes donnaient la parole à celles et à ceux qui n’ont pas nécessairement voix au chapitre, qui sont souvent ignorés par la presse traditionnelle. Je crois que c’est l’un des mandats d’un journal communautaire, et Mobiles remplit ce rôle avec beaucoup de constance et de rigueur. Encore cette année, l’AMECQ l’a reconnu. »

De gauche à droite : Paul-Henri Frenière, s'est mérité le 1er prix dans la catégorie « Opinion » et le 2e prix dans la catégorie « Entrevue », Sophie Brodeur, le 2e prix dans la catégorie « Critique » et Nelson Dion, le prix de la photographie de presse 2019. Photo : Patrick Roger

Notons également le 2e prix dans la catégorie Critique pour l’article Denis Farley nous amène aux confins du visible de Sophie Brodeur. Journaliste bénévole et présidente du conseil d’administration du Journal Mobiles, Mme Brodeur s’est dite fière et heureuse de cette 2e position. « Moi qui écris principalement pour nourrir ma curiosité et celle des lecteurs, je vois cette récompense comme une belle marque de reconnaissance. Et je profite de l’occasion pour féliciter tous les collaborateurs de Mobiles sans qui le journal n’existerait tout simplement pas ! »

Finalement, Nelson Dion, grand manitou de Mobiles, est reparti avec le prix Photographie de presse pour Portrait de l’itinérance à Saint-Hyacinthe, ainsi qu’avec le prestigieux prix Média écrit communautaire de l’année. « C’est la deuxième fois en trois ans que Mobiles est sacré média écrit de l’année… J’en suis extrêmement fier ! Bravo à toute l’équipe ! », a-t-il déclaré avec reconnaissance.

Volonté et qualité

Outre les Prix, le 38e Congrès de l’AMECQ a été l’occasion pour les membres d’assister à des conférences et à des ateliers de formation, notamment sur l’ère numérique. « Ce que j’ai particulièrement remarqué cette année, c’est la volonté qu’ont nos membres d’acquérir les connaissances nécessaires pour s’adapter aux nouvelles réalités de la presse écrite, et ainsi continuer à offrir de l’information locale de qualité. Les Prix existent d’ailleurs pour souligner cette volonté et pour récompenser cette qualité », affirme Yvan Noé Girouard, directeur général de l’AMECQ.

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire