• Société

Projet de jumelage familial entre familles syriennes et maskoutaines

la Rédaction

Maison de la Famille des Maskoutains a tenu le 4 mai dernier une activité de presse dévoilant son projet de jumelage familial entre familles syriennes et maskoutaines, une initiative visant à faciliter l’intégration des réfugiés au sein de la communauté de Saint-Hyacinthe.

Richard Flibotte, président de la CSSH et porte-parole du projet de jumelage, nos jumelés : monsieur et madame Hac-Gazi, madame Lise Amyot et son conjoint Robert Marquette. Madame Johanne Delage, maire suppléant. Depuis janvier 2016, la Maison de la Famille des Maskoutains a accueilli, installé et accompagné 7 familles réfugiées syriennes, composées de 16 adultes et de 37 enfants. Aujourd’hui, tous les enfants d’âge scolaire ont intégré l’école et les adultes suivent présentement des ateliers de francisation. L’équipe de La Maison de la famille continue également d’assurer les différents suivis administratifs et ceux concernant la santé.

Maintenant que la logistique d’accueil et d’installation est bien établie, la Maison de la Famille entame un 2e volet, tout aussi important, celui qui touche l’intégration de ces familles dans notre communauté. Forte de son expérience en matière de jumelage, la Maison de la Famille peut confirmer combien cette approche, qui met à contribution les citoyens, est efficace et riche de sens.
 
Dans le cadre de ce projet, monsieur Richard Flibotte, président de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe, agira à titre de porte-parole. « Je tiens à souligner que ce fut tout naturel pour moi, même un privilège, d’accepter ce rôle de porte-parole pour ce projet de jumelage familial entre des familles maskoutaines et syriennes, car à titre de président de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe, j’ai la même préoccupation que la Maison de la famille des Maskoutains, soit celle de mettre en place toutes les ressources nécessaires pour favoriser la meilleure intégration possible de ces nouveaux arrivants. », a exprimé le président de la CSSH.

La Maison de la Famille a profité de cette activité de presse pour lancer un appel à tous les maskoutains et maskoutaines désireux de faire connaître les us et coutumes d’ici, de s’enrichir en découvrant les richesses de la culture syrienne, d’aider une famille syrienne à s’intégrer dans notre communauté, bref, de vivre une expérience de jumelage entre! Deux familles formant le tout premier jumelage du projet ont d’ailleurs été présentées aux invités.

Le mandat de La Maison de la Famille étant aussi de favoriser l’ouverture de la communauté maskoutaine à l’endroit des réfugiés syriens, cette dernière mettra de l’avant d’autres initiatives au cours des prochains mois, notamment la présentation d’une conférence sur la crise syrienne, qui sera donnée à plusieurs endroits à Saint-Hyacinthe.

Mentionnons que ce projet est rendu possible grâce à une contribution financière du Ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du gouvernement du Québec dans le cadre de son programme Réussir l’intégration.

À propos de La Maison de la famille des Maskoutains

L’équipe de La Maison de la Famille se consacre à mettre sur pied des services et des activités pour appuyer et soutenir les familles de la région de Saint-Hyacinthe : activités stimulantes destinées aux enfants et à leurs parents, accueil et intégration des personnes réfugiées et immigrantes, programmes aux adultes et aux proches aidants, et bien d’autres activités. Information : www.mfm.qc.ca ou 450 771-4010, poste 21.

 

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire