• Société
Cours Lancement d’une entreprise de l’EPSH

Se lancer en affaires, ça s’apprend

Catherine Courchesne

Avez-vous toujours rêvé de vous lancer en affaires, mais vous ignorez comment ? Dans ce cas, le cours Lancement d’une entreprise de l’École professionnelle de Saint-Hyacinthe (EPSH) est pour vous !

Nombreux sont ceux qui rêvent d’avoir leur propre entreprise, que ce soit un café, une compagnie de construction, ou encore, un salon de coiffure. Nombreux sont ceux aussi qui ne réalisent jamais leur rêve par manque de temps, d’argent, de confiance et de connaissances... « D’où l’importance d’aller chercher les bons outils au bon endroit », souligne Julie Houle, enseignante et coach à l’EPSH.

Le cours

Le cours Lancement d’une entreprise de l’EPSH permet justement à quiconque d’acquérir le savoir-faire nécessaire pour devenir entrepreneur. En plus, la formule est simple et gagnante : le cours se donne une seule fois par semaine et compte au total 66 heures de formation, dont 15 heures de coaching individuel et 12 heures de conférences. « Alors que notre équipe d’enseignants et de coachs est responsable du coaching, ce sont des professionnels invités qui donnent les conférences, explique Julie Houle. Parmi ces professionnels, notons un graphiste, un spécialiste des réseaux sociaux, un banquier, un assureur… Bref, l’ensemble des partenaires du parfait entrepreneur ! Quant aux enseignants et aux coachs, tous ont une riche expérience entrepreneuriale leur permettant de bien guider les élèves dans leur cheminement. »

Les élèves

Parlant des élèves, à qui s’adresse ce cours ? « À tous ceux et celles qui ont une idée d’entreprise en tête et qui souhaitent la concrétiser, répond Julie Houle. Et si l’entreprise concerne le secteur agricole, l’EPSH offre également le cours Spécial agriculture. Dans ce cas, le contenu enseigné est adapté à la réalité de l’industrie agroalimentaire et les conférenciers invités sont, notamment, des représentants de l’Union des producteurs agricoles (UPA), ou encore, du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ). »

Les apprentissages

Spécial agriculture ou pas, durant les 66 heures de formation, les élèves acquièrent de nombreuses notions qu’ils mettent ensuite en application. Par exemple, ils apprennent à faire une étude de marché, ce qui leur permet de savoir s’il existe bel et bien une clientèle pour le produit ou le service qu’ils veulent offrir. Ils s’appliquent également à produire une planification financière sur trois ans. Ainsi, ils découvrent si leur entreprise est viable. « Cette étape est cruciale, affirme Julie Houle, puisqu’elle prépare les élèves à rencontrer un banquier et à obtenir le financement nécessaire… un peu comme dans l’émission Dans l’œil du dragon ! »

Les défis

Bien sûr, devenir entrepreneur vient avec des défis. D’abord, il faut investir beaucoup de temps et d’argent. Ensuite, il est essentiel de faire preuve de rigueur et de persévérance. Finalement, il s’avère nécessaire de trouver une manière originale de se distinguer des concurrents en proposant un service ou un produit qui ne se trouve pas encore sur le marché. Cela dit, malgré les défis, l’enseignante persiste et signe : « Devenir entrepreneur engendre un énorme sentiment de fierté et de bonheur, la fierté et le bonheur de s’accomplir comme individu, tout en contribuant à la richesse de la société. »

L’entrepreneuriat vous appelle ? Alors, inscrivez-vous au cours Lancement d’une entreprise de l’EPSH ! Faites vite, car la prochaine session débute en septembre. Toutes les informations sur https://epsh.qc.ca/lancement-dune-entreprises-groupe-mars-2019/.

Dates des prochaines sessions :
Pour le cours de soirs : dès le mercredi 2 octobre 2019
Pour le cours de jours : dès le lundi 21 octobre 2019

de gauche à droite: Marie-Hélène Bussières, enseignante-coach, Chantal Fontaine, Directrice adjointe, Johanne Ménard, enseignante-coach et Julie Houle, Enseignante-coach. Photo : gracieuseté EPSH

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire